Challenge F1

Challenge F1

AccueilAccueil  JeuJeu  Le T'ChatLe T'Chat  S'enregistrerS'enregistrer  FacebookFacebook  TwitterTwitter  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 le retour raté de prost en 1996

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
schum10
 
 
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 27/10/2012
Localisation : cambrousse auboise

MessageSujet: le retour raté de prost en 1996   Dim 11 Nov - 20:33

La rumeur Michaël Schumacher chez Ferrari bouscule le marché des transferts. Jean Alesi signe en urgence avec Benetton autour du 10 Août, tandis que le double champion du monde paraphe son accord le 15. Toutefois, un équipier doit être trouvé en 1996 chez Ferrari. Dans un premier temps, Jean Todt favorise le profil de Gerhard Berger. Un offre ferme de 9 millions de dollars pour une saison fait hésiter l’autrichien. Le patron français de la Scuderia compte à 99% sur son pilote pour seconder Michaël Schumacher. Mais les arguments de Flavio Briatore ont été plus convainquant et le 1er Septembre 1995, Berger signe pour Benetton. Todt, signera un mois plus tard, Eddie Irvine. Mais, durant cette période, la nouvelle cible de Ferrari était : Alain Prost...

Le quadruple champion du monde est encore sous contrat Renault, comme consultant jusqu’au 1 Octobre 1995. Mais le divorce entre les deux parties est officiellement annoncé fin Juillet. Après un essai avec une Mercedes Classe C DTM à Magny-Cours, l’envie du pilote français de revenir était de plus en plus forte. A 40 ans, il élabore un plan précis avec son agent, Julian Jakobi : piloter en 1996 pour le compte de l’équipe McLaren. Un essai sera organisé à Silverstone le 12 Septembre et déclenche un phénomène médiatique d’ampleur. Prost avec cet essai sollicitait sa motivation, et le réveille de ses exploits. Tout était prévu : même le contrat de 10 millions de dollars pour 1996. Mais la signature ne viendra jamais. Après un recul et une consultation de sa famille la motivation chancelle. Le retour de Prost au volant d’une McLaren ne se fera donc pas, mais Jean Todt exploite cette période pour réaliser une offensive envers le pilote français.

Le patron de la Scuderia n’hésite pas et fait une proposition ferme de 12 millions de dollars, environ, à Prost pour être n°2 de Schumacher et l’aider à devenir champion du monde. Après son test avec McLaren, la solution Ferrari était la meilleure pour un retour, Prost s’était fait à cette idée... Pour finalement refuser quelques jours après...
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3696
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: le retour raté de prost en 1996   Dim 11 Nov - 21:33

Pas vraiment brulant comme fait d'actualité, mais c'est pas un fait très connu de la légende Prost. En même temps, il était logique aussi que cela ne se passe pas, d'une part il aurait eu 41 ans, était resté deux ans loin de la compétition. Il avait déjà eu du mal à se ré-adapter lors de son retour en 93. En plus, c'était pour Ferrari, avec qui l'aventure s'est mal terminée en 91, on lui proposait d'être n°2, et la voiture était pas non plus fantastique.
Il a évité de s'embarquer dans cette aventure qui aurait tourné à la galère, pour se lancer dans son projet d'équipe, en rachetant Ligier fin 96. Malheureusement ça n'a pas marché non plus.




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
schum10
 
 
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 27/10/2012
Localisation : cambrousse auboise

MessageSujet: Re: le retour raté de prost en 1996   Dim 11 Nov - 21:57

non pas trés brulant mais il y à pas de rubrique consacré à l histoire ou anecdoque de la f1 , j est vu que certain en on posté ici j est fait de meme ....et non c est pas trés connu , j etais étonner d apprendre cela d ailleurs .Après comme tu dit plutot logique qu il est refusé meme si ferrari est quasiment le seul echec de sa carriere ....et avec renault sa s etait mal passé aussi il y est bien revennu via williams mais la il etais sans doute un peu vieux , 2 ans sans f1 c est long pour revenir et puis un statue de numero 2 pas le challenge qui devais etre tres interessant pour lui ...
Revenir en haut Aller en bas
persusargol
 
 
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 42
Localisation : 31

MessageSujet: Re: le retour raté de prost en 1996   Sam 17 Nov - 12:17

Salut les gars!

Infos complémentaires peu connues concernant Prost.

En 1991, le torchon brûlait depuis un moment entre Prost et Ferrari. Depuis le GP d'Allemagne l'ambiance était irrespirable. Umberto Agnelli Le frère de du patron de Fiat Gianni Agnelli avait déclaré que pour lui le meilleur pilote était Senna et qu'il aimerait qu'il soit chez Ferrari. Prost a vu rouge et a rétorqué que si M.Agnelli voulait Senna, il pouvait le prendre à sa place.

La scuderia naviguait en eaux troubles, pas de réel capitaine aux commandes, la situation s'était tellement dégradé après l'été que Prost n'aurait pas du courir à Suzuka et devait être remplacé par Capelli. Un "élément nouveau" étant intervenu, et le divorce n'eu pas lieu (Gianni Agnelli). Prost déterminer à faire tout sauter déclara après la course qu'il avait dû conduire comme un chauffeur de camion. Déclaration insuffisante pour se faire limoger, le vase déborda alors lorsqu'il alla jusqu'à exiger que Ferrari donne les pleins pouvoir à Claudio Lombardi. Malgré le soutient que lui portait Gianni Agnelli, la scuderia ne pouvait tolérer qu'on lui dicte sa conduite, et Prost était viré le mardi précédent le GP d'Australie.

Prost avait évidement manipuler son limogeage avec l'ambition de rejoindre Williams dès 1992. L'échange aurait eu lieu avec Patrese, et Renault faisait le forcing sur Williams. Patrese ne voulait pas entendre parler de cette échange et Williams ne voulait pas risquer de perdre le titre en 1992 par une confrontation explosive entre Mansell et Prost. Le mariage fut donc reporté d'un an !

Raté donc pour Prost qui alla fureter par dépit du coté de Ligier pour prendre l'écurie en son Nom et piloter la voiture en même temps mais l'affaire n'abouti pas non plus car Ligier ne voulait pas céder son Nom.

Fin 1991, Montezzemolo fraîchement revenu chez Ferrari fit faire sa révolution à Ferrari. Alors que la scuderia s'y était toujours refusé, elle s'attacha les services d'un attaché de presse chargé de rédiger les communiqués. Point d'orgue du bouleversement provoqué par Montezzemolo, sa déclaration sur la bêtise du licenciement de Prost. Il fit tout son possible pour le récupérer et lui donner les moyens de redevenir champion du monde, mais Prost têtu comme une mule avait tourné la page.

Prost fit donc son come-back en 1993, prit sa retraite dans la foulée, faillit re-signer avec McLaren-Peugeot en 1994 après plusieurs test concluants, puis en 1995 et 1996 toujours avec Mclaren et effectivement en 1996 pour être le second de Schumacher.


Dernière édition par persusargol le Sam 17 Nov - 20:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
fan de Williams
 
 
avatar

Messages : 417
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 20
Localisation : dans la region parisienne

MessageSujet: Re: le retour raté de prost en 1996   Sam 17 Nov - 14:23

Quel sal*** Prost quand même....
Revenir en haut Aller en bas
schum10
 
 
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 27/10/2012
Localisation : cambrousse auboise

MessageSujet: Re: le retour raté de prost en 1996   Dim 18 Nov - 13:35

sal*** prost ? non manipulateur peu etre ..En tout cas c est quelqu un de trés intelligent qui à toujours essayer d avoir la voiture et l écurie pour gagner au contraire de senna par exemple qui aurais du quitter mc laren bien avant 1994 , il est rester par amitié pour ron et est parti quand celui ci lui à demander pour raison financiere ...
Revenir en haut Aller en bas
persusargol
 
 
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 42
Localisation : 31

MessageSujet: Re: le retour raté de prost en 1996   Dim 18 Nov - 17:31

Senna n'est pas resté par amitié. Il est resté par faute de mieux ! Et c'était un excellent manipulateur aussi.
Il a fait monter les enchères en 1990 en se servant de Williams. Au final, Dennis lui a donné ce qu'il voulait pour 1991, par contre Williams l'a mal vécu.
En 1991, Williams a coupé court tout de suite les négociations ainsi qu'en 1992 également ! Senna était dans un tel état de désarrois face à la domination des Williams en 1992, que lors de l'interview de l'arrivée du GP de Hongrie qu'il venait de remporté et qui sacré Mansell champion du monde, Senna dénonça "des manigances" de Prost pour l’empêcher de rejoindre Williams. Il prit Mansell à témoin qui naïvement acquiesça pour enfin se proposer gratuitement à Williams.

Williams ne lui avait pas pardonner les fausses négociations de 1990, déclara qu'avoir Senna, Prost ou Mansell dans une voiture 2s plus rapide que les autres revenait au même.

Ron Dennis de son coté essayé d’oeuvrer pour récupérer le moteur Renault de Ligier pour 1993, mais n'y parvint pas. Le moteur de la McLaren sera un Ford client génération précédente de celui obtenu par Benetton.

Senna s'est expatrié pendant l'hiver 92-93 aux Etats-unis et fit des tests dans une Penske à l'initiative de son ami "Emo" Fittipaldi, histoire de mettre la pression sur Ecclestone. Peine perdue, Senna joua alors la Diva, mais accepta finalement de tester la nouvelle Mclaren à Silverstone. Ce n'est qu'a trois jour du GP de Kyalami que Senna signa son contrat pour 1 course avec McLaren "histoire de voir".

Sans un problème de suspension active au 8e tour, Senna était parti pour l'emporter. Il fera encore quelques courses au coup par coup avant de signer son contrat pour finir la saison. Cette attitude lui a peut-être coûté le titre 1993, car il a loupé des séances de développement cruciales au long de cette saison au point que les Benetton qui étaient derrière en performance avec un meilleur moteur en début de saison ont pris le dessus à partir du GP de France alors que McLaren obtenait enfin le même moteur à partir de Silverstone.

Senna finira par enfin avoir satisfaction pour 1994 avec la fin que l'on connait !
Revenir en haut Aller en bas
schum10
 
 
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 27/10/2012
Localisation : cambrousse auboise

MessageSujet: Re: le retour raté de prost en 1996   Dim 18 Nov - 17:57

c est vrai je me rappelle l avoir entendue dire qu il piloterais une williams gratuitement , ah la f1 et son monde impitoyable What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le retour raté de prost en 1996   

Revenir en haut Aller en bas
 
le retour raté de prost en 1996
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le retour raté de prost en 1996
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Challenge F1 :: Hors-Jeu :: La F1 en générale de Gallezian-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Sports virtuels