Challenge F1

Challenge F1

AccueilAccueil  JeuJeu  Le T'ChatLe T'Chat  S'enregistrerS'enregistrer  FacebookFacebook  TwitterTwitter  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Grand Prix de Singapour 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Le vainqueur à Singapour
Sebastian Vettel
50%
 50% [ 1 ]
Daniel Ricciardo
0%
 0% [ 0 ]
Lewis Hamilton
0%
 0% [ 0 ]
Nico Rosberg
50%
 50% [ 1 ]
Fernando Alonso
0%
 0% [ 0 ]
Kimi Räikkönen
0%
 0% [ 0 ]
Romain Grosjean
0%
 0% [ 0 ]
Pastor Maldonado
0%
 0% [ 0 ]
Jenson Button
0%
 0% [ 0 ]
Kevin Magnussen
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Force India
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Sauber
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Toro Rosso
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Williams
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Marussia, Caterham
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3784
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Grand Prix de Singapour 2014   Jeu 18 Sep - 17:42

Ca a été mouvementé depuis la dernière course du côté coulisses, entre le départ annoncé de di Montezemolo, les négociations autour du rachat de Sauber puis désormais Marussia par le milliardaire Lawrence Stroll, les prétendues rumeurs d'un échange de baquet entre Vettel et Alonso et enfin grand chambardement autour des communications radio. La FIA a en effet décidé de faire le tri et de bannir certaines infos des ondes dans le but de laisser davantage de décisions aux pilotes et d'améliorer le spectacle.

Les équipes ne pourront en effet plus fournir nombre d'infos techniques ni répondre aux questions du pilote concernant les modes du moteur, du différentiel, de la boite de vitesse et de l'embrayage, l'équilibrage et l'usure des freins, la pression et la température des pneus, les infos sur le carburants et si le pilote doit en économiser, les temps intermédiaires d'un rival et toute info codée.
En revanche il sera toujours autorisé de donner les écarts et les temps au tour d'un rival, de donner des infos concernant le trafic et si le pilote peut attaquer ou non, ainsi que de la stratégie d'un autre pilote. Côté pneus, il est possible de discuter du choix des pneus, d'informer à propos du type de pneus d'un adversaire et du nombre de tours effectués avec un train de gommes et avertir le pilote d'une crevaison. Les équipes et le pilote ont le droit de parler des changements de réglage de l'aileron avant et de l'usage du drs. Il est toujours autorisé de prévenir en cas de changement de météo, de drapeau, quand rentrer au stand, de respecter les limites de la piste, de transmettre les messages de la direction de course, les infos sur les pénalités et les éventuelles consignes d'équipe. En bref, on conserve tout ce qui est en rapport avec le sport et la stratégie, en revanche les pilotes devront se passer d'informations techniques ! A eux de ne pas appuyer sur le mauvais bouton et de bien sentir l'évolution du comportement de leur machine ! Ce qui reste étonnant c'est l'arrivée de cette règle en plein cours de saison, comme souvent d'ailleurs.

Concernant ce GP de Singapour, la ville est en ce moment très polluée et même sous la brume à cause d'un immense feu de forêt qui ravage la forêt indonésienne, ce n'est pas une première mais cela pourrait poser un problème de visibilité et mettre également en danger la santé des personnes présentes sur place. Avec la chaleur les orages sont nombreux et pourraient perturber le weekend, jusqu'à présent le GP ne s'est jamais déroulé sous la pluie mais c'est une éventualité ce weekend. De nombreux pilotes risquent également des pénalités, certains ont déjà atteint leur quota maximal en moteurs et pourraient perdre des places sur la grille en cas d'utilisation d'un nouveau bloc. C'est le cas des deux pilotes Ferrari, des pilotes Marussia, de Sutil (bref presque tous les pilotes par Ferrari), de Maldonado et de Kvyat qui en est déjà à son 6e moteur. Les deux pilotes Marussia, Lotus et Sutil ont par ailleurs déjà utilisé les 5 turbos à leur disposition. Concernant le tracé, il n'a pas changé depuis l'an dernier, avec toujours deux zones drs.




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3784
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Singapour 2014   Ven 19 Sep - 15:11

Devant certaines protestations de la part des pilotes et équipes, la FIA est revenue sur sa décision de limiter les conversations en rapport avec la technique de la voitures. Les pilotes estimaient avoir besoin de ces informations en cas de problème sur la voiture. La mesure est donc reportée à la saison 2015. En revanche, les conseils de pilotage (quand passer un rapport, à quelle distance freiner, conseils de trajectoires) sont bannis.

Cette limitation partielle des conversations n'a pas semblé gêner Fernando Alonso qui s'est adjugé le meilleur temps du début de soirée / de la matinée devant Hamilton et Rosberg. Les deux Mercedes ont occupé rapidement les premières positions, mais l'Espagnol a finalement signé un meilleur chrono dans le dernier tiers de la séance. Pas d'essayeur en piste pour cette séance, les titulaires ont besoin de rouler sur cette piste qui évolue en permanence et qui reste difficile à mémoriser. Petite alerte pour Rosberg qui a rencontré des problèmes pour passer ses rapports. Kobayashi est parti à la faute au virage 5 mais le Japonais a évité de mur de justesse. Quant à Gutiérrez, il a perdu beaucoup de temps au garage à cause d'un problème d'ERS. En fin de séance, Räikkönen doit rentrer en catastrophe au stand avec ses freins en feu alors que Vettel a du stopper en piste, sur un problème moteur.

Ferrari tire donc en premier, mais les Mercedes n'étaient pas encore à fond, les Flèches d'Argent disposaient même d'un matelas de 1.2 seconde d'avance avant qu'Alonso ne se décide à attaquer.


EL1
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Fernando AlonsoFerrari1:49.05616
2Nico RosbergMercedes AMG1:49.17823
3Lewis HamiltonMercedes AMG1:49.20524
4Sebastian VettelRed Bull Renault1:49.87427
5Daniel RicciardoRed Bull Renault1:50.12221
6Jean-Eric VergneToro Rosso Renault1:50.5391
7Kimi RaikkonenFerrari1:50.78319
8Jenson ButtonMcLaren Mercedes1:50.92221
9Daniil KvyatToro Rosso Renault1:50.99026
10Sergio PerezForce India Mercedes1:51.13123
11Kevin MagnussenMcLaren Mercedes1:51.21724
12Nico HulkenbergForce India Mercedes1:51.60423
13Felipe MassaWilliams Mercedes1:51.95320
14Pastor MaldonadoLotus Renault1:52.12525
15Valtteri BottasWilliams Mercedes1:52.14619
16Esteban GutierrezSauber Ferrari1:52.17115
17Adrian SutilSauber Ferrari1:52.23722
18Romain GrosjeanLotus Renault1:52.90626
19Jules BianchiMarussia Ferrari1:54.11315
20Marcus EricssonCaterham Renault1:54.47526
21Kamui KobayashiCaterham Renault1:54.60721
22Max ChiltonMarussia Ferrari1:55.17017




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3784
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Singapour 2014   Ven 19 Sep - 17:26

La piste commence à prendre du grip dans la nuit de Singapour, et la hiérarchie apparaît serrée pour le moment. Hamilton signe le meilleur temps devant Alonso et Ricciardo, respectivement distancés d'un et trois dixièmes. Suivent Räikkönen et Vettel, l'Allemand par ailleurs pu tourner que dans les dix dernières minutes, son équipe s'affairant à changer son moteur qui avait rendu l'âme en fin de libres 1. Les équipes ont tourné beaucoup, et c'était amusant de constater que les pilotes demandaient en radio s'ils avaient le droit de recevoir certaines infos. A mi-séance, Maldonado a fini dans le mur au virage 10 après avoir fait preuve d'optimisme, une grande tradition chez le Vénézuélien. La FIA a dû interrompre la séance pour évacuer la Lotus. Juste un modeste 13e temps pour Rosberg, mais le leader du championnat n'a pas pu boucler son tour rapide à cause du crash de Maldonado, et s'est ensuite contenté de travailler sur les longs runs. Début de weekend timide pour Williams, les monoplaces de Grove étaient en retrait en libres 1 et n'occupent que les 17e et 18e positions devant les Marussia et les Caterham. Massa et Bottas peinent à monter leurs gommes en température et manquent de grip.


EL2
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Lewis HamiltonMercedes AMG1:47.49025
2Fernando AlonsoFerrari1:47.62328
3Daniel RicciardoRed Bull Renault1:47.79028
4Kimi RaikkonenFerrari1:48.03129
5Sebastian VettelRed Bull Renault1:48.0415
6Kevin MagnussenMcLaren Mercedes1:48.35833
7Jenson ButtonMcLaren Mercedes1:48.43530
8Sergio PerezForce India Mercedes1:48.65330
9Nico HulkenbergForce India Mercedes1:48.75131
10Jean-Eric VergneToro Rosso Renault1:48.77031
11Jean-Eric VergneToro Rosso Renault1:48.80033
12Romain GrosjeanLotus Renault1:49.06233
13Nico RosbergMercedes AMG1:49.07530
14Pastor MaldonadoLotus Renault1:49.13913
15Adrian SutilSauber Ferrari1:49.17034
16Esteban GutierrezSauber Ferrari1:49.29036
17Felipe MassaWilliams Mercedes1:49.36129
18Valtteri BottasWilliams Mercedes1:49.97128
19Jules BianchiMarussia Ferrari1:50.61224
20Max ChiltonMarussia Ferrari1:51.55821
21Kamui KobayashiCaterham Renault1:52.07533
22Marcus EricssonCaterham Renault1:52.93631




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3784
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Singapour 2014   Sam 20 Sep - 14:22

A quelques heures de la qualification, déterminante dans les rues de Singapour, la 3e séance d'essais libres à vu la domination de Fernando Alonso, décidément très à l'aise jusqu'à présent. L'Espagnol devance Ricciardo et Rosberg. Les Flèches d'Argent font moins la différence sur un tour rapide mais peut être ont-ils sacrifié de la performance pour garantir un meilleur rythme en course. Toutefois, Hamilton n'est pas à l'aise avec le comportement de sa voiture, il est parti en tête à queue, c'est pas passé loin du mur et on a pu voir à plusieurs reprises le Britannique en glissade. Il semble acquis que l'équipe Mercedes est en difficulté avec les super-tendres. A noter la belle perf de Vergne qui s'invite dans le top 4. Autre surprise, la présence de Gutiérrez en 10e position. Verra-t-on Sauber dans les points ce weekend ? On peut l'imaginer sur ce tracé spécifique, mais déjà la qualif s'annonce indécise.


EL3
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Fernando AlonsoFerrari1:47.29912
2Daniel RicciardoRed Bull Renault1:47.35015
3Nico RosbergMercedes AMG1:47.48815
4Jean-Eric VergneToro Rosso Renault1:47.69317
5Sebastian VettelRed Bull Renault1:47.71117
6Lewis HamiltonMercedes AMG1:47.73812
7Felipe MassaWilliams Mercedes1:47.90915
8Valtteri BottasWilliams Mercedes1:48.20515
9Kimi RaikkonenFerrari1:48.22616
10Esteban GutierrezSauber Ferrari1:48.42220
11Nico HulkenbergForce India Mercedes1:48.45011
12Kevin MagnussenMcLaren Mercedes1:48.5779
13Jenson ButtonMcLaren Mercedes1:48.59916
14Daniil KvyatToro Rosso Renault1:48.63718
15Sergio PerezForce India Mercedes1:49.07815
16Adrian SutilSauber Ferrari1:49.11519
17Romain GrosjeanLotus Renault1:49.48517
18Pastor MaldonadoLotus Renault1:50.14915
19Jules BianchiMarussia Ferrari1:50.37617
20Kamui KobayashiCaterham Renault1:50.93917
21Max ChiltonMarussia Ferrari1:51.22116
22Marcus EricssonCaterham Renault1:52.81917




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3784
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Singapour 2014   Sam 20 Sep - 16:38

On a bien eu le droit à une qualification disputée, les Ferrari, les Williams et les Red Bull ont tour à tour créé l'illusion mais les Mercedes ont sorti le grand jeu au dernier moment, résultat Hamilton signe la pole pour 7 millièmes devant Rosberg, Ricciardo est 3e. Pourtant le résultat n'était pas garanti tant les monoplaces de Brackley ont éprouvé des difficultés avec les pneus les plus tendres.

En Q1, Rosberg a tiré tout droit lors de sa première tentative et est contraint de faire marche arrière. Grosjean se fait également une frayeur, le Franco-Suisse a déjà des ennuis avec ses freins. Hamilton signe le meilleur temps mais les pilotes moins rapides décident de passer les super-tendres : Hülkenberg signe le meilleur chrono. Les Ferrari et les Red Bull effectuent également ce choix et Räikkönen signe le meilleur temps. Les Marussia et les Caterham sont éliminées, toutefois Bianchi colle une seconde à Kobayashi, le Japonais creusant pour sa part un écart de près de deux secondes sur son équipier. Sutil et Maldonado sont également éliminés.

En Q2, les Ferrari sont toujours aussi fringantes, Räikkönen signe le meilleur temps avant d'être coiffé par Alonso et Hamilton pour quelques centièmes. Les Williams et les Toro Rosso s'invitent dans le top 10. Après un premier tour médiocre, Rosberg s'empare du meilleur temps en toute fin de session pour plus de quatre dixièmes. Button échoue au portes du top 10. Il devance Vergne. Les deux Force India encadrent Gutiérrez, c'est difficile en ce moment en qualif pour l'équipe indienne, en revanche pour la Sauber c'est pas trop mal. Grosjean est 16e.

En Q3, c'est Massa qui parvient à signer le premier chrono de référence. La FW36 n'est pas si larguée finalement. Le Brésilien devance Ricciardo, les Ferrari et son équipier, Hamilton et Rosberg se contentant des 6e et 7e positions. Lors du second run, Räikkönen est victime d'un problème mécanique et reçoit l'ordre de regagner les stands. Ricciardo s'empare du meilleur temps, mais les deux Mercedes arrivent. Rosberg bat le temps de l'Australien avant que Hamilton ne lui souffle la pole, sa 6e cette année.

La course demain promet d'être longue, avec un tracé éprouvant pour les hommes et les machines. Les dépassements sont difficiles mais possibles, et surtout il sera essentiel de faire attention à la gestion des gommes. Mercedes est bien placée, mais l'écart est faible, les Mercedes, Ferrari, Red Bull et Williams se tiennent en une demi-seconde.


Qualification
Pos.PiloteEquipeTemps Q1Temps Q2Temps Q3
1Lewis HamiltonMercedes AMG1:46.9211:46.2871:45.681
2Nico RosbergMercedes AMG1:47.2441:45.8251:45.688
3Daniel RicciardoRed Bull Renault1:47.4881:46.4931:45.854
4Sebastian VettelRed Bull Renault1:47.4761:46.5861:45.902
5Fernando AlonsoFerrari1:46.8891:46.3281:45.907
6Felipe MassaWilliams Mercedes1:47.6151:46.4721:46.000
7Kimi RaikkonenFerrari1:46.6851:46.3591:46.170
8Valtteri BottasWilliams Mercedes1:47.1961:46.6221:46.187
9Kevin MagnussenMcLaren Mercedes1:47.9761:46.7001:46.250
10Daniil KvyatToro Rosso Renault1:47.6561:46.9261:47.362






11Jenson ButtonMcLaren Mercedes1:47.1611:46.943
12Jean-Eric VergneToro Rosso Renault1:47.4071:46.989
13Nico HulkenbergForce India Mercedes1:47.3701:47.308
14Esteban GutierrezSauber Ferrari1:47.9701:47.333
15Sergio PerezForce India Mercedes1:48.1431:47.575
16Romain GrosjeanLotus Renault1:47.8621:47.812






17Adrian SutilSauber Ferrari1:48.324

18Pastor MaldonadoLotus Renault1:49.063

19Jules BianchiMarussia Ferrari1:49.440

20Kamui KobayashiCaterham Renault1:50.405

21Max ChiltonMarussia Ferrari1:50.473

22Marcus EricssonCaterham Renault1:52.287



En Q2,




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3784
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Singapour 2014   Dim 21 Sep - 22:50

Personne ne sait encore comment va sa terminer cette saison, mais ce Grand Prix de Singapour pourrait représenter un tournant décisif dans cette dernière partie de championnat. Lewis Hamilton s'impose alors que Rosberg renonce sur problème mécanique, ce qui permet au Britannique de s'emparer de la tête du championnat. Vettel et Ricciardo accompagnent le pilote Mercedes sur le podium.

Tente minutes avant le début de la course, la tension était déjà palpable dans le stand Mercedes : la voiture de Rosberg a un problème. Sur la grille, la monoplace de l'Allemand reste scotchée au départ du tour de formation, ce qui le contraint de démarrer des stands bon dernier. Le départ, il n'en est même pas question pour Kobayashi qui doit s'arrêter dans le tour de formation à cause d'une panne d'ERS. A l'extinction des feux, Hamilton s'envole devant Alonso et Vettel, mais l'Espagnol rend sa position après avoir coupé le premier virage. Suivent Ricciardo, Räikkönen et Massa. Derrière Magnussen fait des étincelles et manque d'accrocher Button. Alors que Hamilton s'échappe en entrainant Vettel, Rosberg reste coincé derrière la Caterham d'Ericsson avec une boite et un ERS défaillant. Au 12e tour, Vettel, Alonso et Ricciardo s'arrêtent, les Red Bull passent les prime alors que la Ferrari reste en option. Hamilton s'arrête au suivant mais choisit les option à nouveau. Quant à Rosberg, son calvaire s'achève au 14e tour. L'équipe décide de le faire abandonner après un autre changement de volant, et il insistera impuissant à la victoire de son équipier depuis le muret des stands. Finalement Mercedes découvrira un câble rompu dans la colonne de direction. Lors du second run, Alonso regagne du terrain sur Vettel alors que Hamilton creuse l'écart en tête. L'Espagnol rentre au stand au 25e tour, et reste encore en option. Vettel s'arrête au tour suivant et choisit les tendres. Il ressort derrière la Ferrari. Au 31e tour, Pérez est tassé par Sutil contre le mur et perd son aileron avant qui passe sous la voiture et envoie des débris partout. La safety car est déployée. Alonso et Button en profitent pour rentrer au stand chausser les prime. Objectif, aller au bout !

Le classement est le suivant, Hamilton, Vettel, Ricciardo, Alonso, Massa, Button, Bottas, Räikkönen, Vergne et Magnussen. Mais Hamilton qui a effectué son second pit est encore en option, il doit encore faire un arrêt. De plus la neutralisation est très longue, jusqu'au 37e tour, ça va être juste pour le pilote Mercedes puisque ses poursuivants n'ont plus à s'arrêter. Au restart, Hamilton s'envole encore contraint de pousser, alors que les autres doivent économiser leurs gommes. La Mercedes prend plus de deux secondes au tour. Vettel pour sa part pense qu'il ne lui sera pas possible de terminer sans passer encore au stand. Pendant que Hamilton cherche des secondes, les pilotes moins bien classés décident de passer à nouveau au stand pour avoir une chance en fin de course. Hamilton passe finalement au stand au 53e tour, Vettel passe mais l'Anglais est devant Ricciardo. Avec des pneus neufs, il vient facilement à bout de Vettel en à peine un tour et rien ne l'empêchera de décrocher sa 29e victoire. La lutte est ferme pour le podium, Vettel, Ricciardo et Alonso se suivent mais personne ne fait d'erreur et il termineront dans cet ordre. En revanche ça bouge beaucoup pour la 6e place : Bottas et Räikkönen sont à l'agonie. Button qui était intercalé vient d'abandonner. En pneus plus frais, Vergne fait un malheur et dépasse coup sur coup les Lotus, Hülkenberg et les deux Finlandais. Pérez, bien énervé depuis sa mésaventure fait de même. Au dernier tour, Bottas avec des pneus morts tire tout droit et passe de 7e à 11e ce qui permet à Magnussen de terminer 10e.

Le bilan de la course est donc assez mitigé pour Mercedes, Hamilton a été impressionnant après la neutralisation mais l'équipe est encore aux prises avec des problèmes de fiabilité. Si bien qu'on peut se dire que la fiabilité et les pannes risquent de décider du champion 2014. Mais cette fois ci c'est Hamilton qui met 25 points à 0 à Rosberg, grand perdant du jour. Red Bull a de quoi être satisfaite avec ses deux machines sur le podium. L'écart était moins important que d'habitude. Vettel signe son meilleur résultat de la saison, et en terme de points, Ricciardo réduit l'écart avec la tête du championnat. De quoi entretenir l'espoir. Chez Ferrari il y a de quoi être déçu mine de rien. La voiture allait bien et Alonso a loupé la 2e place pour peu de choses. Räikkönen n'a pas eu de chance ce weekend, en qualification d'abord puis en course où il est resté bloqué derrière Bottas et Button. Mais le Finlandais ramène quelques unités. Chez Williams on craignait cette course, mais Massa ramène une bonne 5e place après une course tranquille. Le Brésilien n'était toutefois pas satisfait de ce résultat. Et pour le pauvre Bottas, il n'a manqué que deux tours pour qu'il ne ramène une 6e place.

En milieu de grille, la bonne opération est pour Force India. Malgré une mauvaise qualif et un accident avec Sutil, Pérez avait une bonne stratégie et un arrêt à une dizaine de tours du but lui a permis de dépasser tout le peloton et de remonter en 7e position. Malgré une course plus discrète, Hülkenberg ramène deux points de plus avec sa 9e place. Le constat est en revanche amer pour McLaren. Button a abandonné à moins de dix tours de la fin perdant ainsi une 7e place bien acquise. Quant à Magnussen, il a vécu un calvaire toute la course à cause d'un problème de surchauffe. Le jeune Danois essayait même de se rafraichir en passant les bras hors de l'habitacle lors de la neutralisation. Au final il termine brûlé et déshydraté avec le point de la 10e place. La grosse perf du jour est pour Jean-Eric Vergne. Le Français a pris deux pénalités en course pour avoir coupé la piste mais termine 6e. Une bonne stratégie, des pneus neufs en fin de course, et JEV est passé de la 12e à la 6e place en dix tours : il s'est payé les Lotus, Hülk, Räikkönen et Bottas. Voilà la course qu'on attendait de sa part s'il veut rester en F1 l'an prochain ! Kvyat était sur la même stratégie, mais le jeune Russe était cuit physiquement et n'avait pas la ressource pour attaquer en fin de course.

Chez Lotus, on a fait une bonne course, Maldonado et Grosjean ont terminé 12e et 13e avec de belles bagarres à la clé, mais c'est dommage vu que les deux hommes ne sont qu'à quelques secondes des points. Course catastrophe pour Sauber, double abandon. Gutiérrez renonce sur panne électrique, Sutil à cause de l'hydraulique. Et quand on voit la remontée de Pérez, les points étaient jouables. Les Marussia étaient inexistantes, manque de rythme et finissent aux deux dernières places. Quant à Ericsson, il accomplit la performance de battre les deux monoplaces anglo-russes alors que rien ne l'indiquait en début de course. Kobayashi pour sa part a abandonné dès le tour de formation.


Course
Pos.PiloteEquipeEcartArrêts
1Lewis HamiltonMercedes AMG60 laps - 2h00m04.7953
2Sebastian VettelRed Bull Renault+13.5342
3Daniel RicciardoRed Bull Renault+14.2732
4Fernando AlonsoFerrari+15.3893
5Felipe MassaWilliams Mercedes+42.1612
6Jean-Eric VergneToro Rosso Renault+56.8013
7Sergio PerezForce India Mercedes+59.0384
8Kimi RaikkonenFerrari+60.6413
9Nico HulkenbergForce India Mercedes+61.6613
10Kevin MagnussenMcLaren Mercedes+62.2303
11Valtteri BottasWilliams Mercedes+65.0652
12Pastor MaldonadoLotus Renault+66.9154
13Romain GrosjeanLotus Renault+68.0293
14Daniil KvyatToro Rosso Renault+72.0083
15Marcus EricssonCaterham Renault+94.1882
16Jules BianchiMarussia Ferrari+94.5433
17Max ChiltonMarussia Ferrari+1 lap3
18Jenson ButtonMcLaren MercedesDNF2
19Adrian SutilSauber FerrariDNF4
20Esteban GutierrezSauber FerrariDNF2
21Nico RosbergMercedes AMGDNF1
22Kamui KobayashiCaterham RenaultDNF0




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3784
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Singapour 2014   Lun 22 Sep - 21:19

En ce qui concerne le championnat, Lewis Hamilton reprend l'avantage pour la première fois depuis l'Espagne. Il compte désormais trois petits points d'avance sur Rosberg qui a tout perdu ce weekend. Il faudra donc essayer pour les deux pilotes de ne connaître aucun accroc lors des courses suivantes, surtout à Abu Dhabi. Ricciardo est toujours 3e à 60 points de la tête du championnat. Ca se resserre derrière, Alonso, Vettel et Bottas se tiennent en 11 points, le Finlandais perd deux places mais rien n'est joué. Massa revient sur Button et Hülk, avec 65 unités, le Brésilien n'est qu'à 7 longueurs de ses rivaux. Pérez passe Räikkönen pour le gain de la 10e place, les deux hommes comptent le même nombre de points mais le Mexicain a un podium à son actif. Vergne signe son meilleur résultat cette saison et double presque son quota de points.

Chez les constructeurs, une victoire de plus pour Mercedes qui aurait préféré un doublé. Mais l'équipe allemande dispose de 174 points sur Red Bull. Avec 118 points d'avance sur Williams, on est toujours serein à Milton Keynes. Sur un circuit peu favorable à la FW36, Williams sauve les meubles et reste devant Ferrari pour 9 points. En revanche Force India repasse devant McLaren pour 6 unités.


Pos.PilotePointsEvolutionPoints de permisPos.EquipePointsEvolution
1Lewis Hamilton2411121Mercedes4790
2Nico Rosberg2381122Red Bull3050
3Daniel Ricciardo1810123Williams1870
4Fernando Alonso1331104Ferrari1780
5Sebastian Vettel1241125Force India1171
6Valtteri Bottas1222126McLaren1111
7Jenson Button720127Toro Rosso270
8Nico Hulkenberg720128Lotus80
9Felipe Massa650129Marussia20
10Sergio Perez4511210Sauber00
11Kimi Raikkonen4511211Caterham00
12Kevin Magnussen39010



13Jean-Eric Vergne19011



14Romain Grosjean8012



15Daniil Kvyat8012



16Jules Bianchi208



17Adrian Sutil0010



18Marcus Ericsson0010



19Pastor Maldonado008



20Esteban Gutierrez0012



21Max Chilton0012



22Kamui Kobayashi0012





"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grand Prix de Singapour 2014   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grand Prix de Singapour 2014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grand Prix d'Abu Dhabi 2014
» 31.01.2016 31.01.2016 Grand Prix Cycliste la Marseillaise C3
» Grand Prix d'Australie 2012
» Grand Prix de Bahraïn 2015
» Grand Prix d'Espagne 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Challenge F1 :: Hors-Jeu :: La F1 en générale de Gallezian-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit