Challenge F1

Challenge F1

AccueilAccueil  JeuJeu  Le T'ChatLe T'Chat  S'enregistrerS'enregistrer  FacebookFacebook  TwitterTwitter  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Grand Prix du Brésil 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Le vainqueur à Interlagos
Sebastian Vettel
20%
 20% [ 1 ]
Daniel Ricciardo
0%
 0% [ 0 ]
Lewis Hamilton
20%
 20% [ 1 ]
Nico Rosberg
40%
 40% [ 2 ]
Fernando Alonso
0%
 0% [ 0 ]
Kimi Räikkönen
0%
 0% [ 0 ]
Romain Grosjean
0%
 0% [ 0 ]
Pastor Maldonado
0%
 0% [ 0 ]
Jenson Button
0%
 0% [ 0 ]
Kevin Magnussen
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Force India
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Sauber
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Toro Rosso
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Williams
20%
 20% [ 1 ]
Total des votes : 5
 

AuteurMessage
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Grand Prix du Brésil 2014   Jeu 6 Nov - 18:06

Pénultième manche de la saison, il n'en reste déjà plus que deux, Interlagos succède immédiatement à Austin au calendrier. Nico Rosberg s'est compliqué la tâche en laissant Hamilton s'imposer aux USA, mais l'épreuve brésilienne ne pourra pas permettre de déterminer le champion du monde, à cause des points doublés à Abu Dhabi. En théorie, Hamilton peut laisser Rosberg gagner les deux dernières et se contenter d'être second, mais il faut se méfier de la fiabilité, perfectible chez Mercedes, ou d'une éventuelle erreur. La météo est annoncée pluvieuse à Interlagos, on pourrait donc avoir des surprises.

Parmi les nouvelles de la semaine, on a appris que Marussia et Caterham devraient être présentes à Abu Dhabi. Marussia devrait aligner Alexander Rossi aux côtés de Chilton. Côté Caterham, on a pu lire qu'un accord était sur le point d'être trouvé avec Barrichello pour les trois dernières courses avant que l'écurie ne décide de sauter les manches américaines. Donc on ne sait pas qui sera aux côtés d'Ericsson. Chez Sauber en revanche on a complété le line-up 2015, ça sera Ericsson avec Felipe Nasr. Toujours question transfert, McLaren a adressé un ultimatum à Alonso pour Abu Dhabi, les négociations sont très dures autant au niveau salarial que de la durée du contrat. De plus, Santander compte suivre l'Espagnol alors que leur contrat de sponsoring n'est pas terminé chez Ferrari, c'est la situation inverse de celle de 2007 ou la banque espagnole est restée sponsor de McLaren pendant plusieurs années après le départ d'Alonso. Mais si le double champion du monde signe chez McLaren, c'est Button qui devrait partir et probablement prendre sa retraite. D'une part, il est illogique d'aligner deux pilotes en fin de carrière dans une telle équipe alors que McLaren commence à bien développer sa filière de jeunes pilotes, mais d'autre part Button a confié qu'il avait eu de bonnes offres en dehors de la F1, que l'incertitude chez McLaren l'avait lassé et qu'il voulait rouler dans une voiture capable de se battre pour la victoire. Peut être des réponses ce weekend.

Allez, une victoire de Rosberg pour maintenir le suspens à Abu Dhabi Very Happy




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix du Brésil 2014   Ven 7 Nov - 17:08

Mauvaise nouvelle avant de commencer le weekend, l'annonce est tombée, Marussia est en liquidation judiciaire, aucun repreneur sérieux n'ayant été trouvé. L'équipe était parvenue à payer son inscription pour l'an prochain, mais le désengagement soudain du milliardaire Andreï Cheglakov n'a laissé aucune chance d'une transition. Du coup 200 personnes se retrouvent sur le carreau.

Côté sportif, Rosberg a signé le meilleur temps ce matin devant Hamilton et Kvyat. Pas de surprise, les Mercedes sont à l'aise sur une piste sèche pour l'instant. C'est plus étonnant de la part de Toro Rosso, Verstappen étant 6e à un dixième de son équipier. L'asphalte du circuit a été refait, et ça semble glissant, pas mal de pilotes doivent se battre pour garder leur voiture en ligne, notamment Räikkönen. Nasr a roulé pour Williams, Juncadella pour Force India, l'Espagnol a eu une séance mouvementée, il a écrasé sa monoplace dans le mur. Encore des ennuis pour Vettel qui a passé encore une fois une grande partie de sa séance au garage.


EL1
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Nico RosbergMercedes AMG1:12.76430
2Lewis HamiltonMercedes AMG1:12.98532
3Daniil KvyatToro Rosso Renault1:13.72339
4Fernando AlonsoFerrari1:13.74230
5Felipe MassaWilliams Mercedes1:13.81128
6Max VerstappenToro Rosso Renault1:13.82726
7Pastor MaldonadoLotus Renault1:14.03431
8Kimi RaikkonenFerrari1:14.11432
9Kevin MagnussenMcLaren Mercedes1:14.13630
10Daniel RicciardoRed Bull Renault1:14.19727
11Adrian SutilSauber Ferrari1:14.43431
12Felipe NasrWilliams Mercedes1:14.52222
13Nico HulkenbergForce India Mercedes1:14.67833
14Sebastian VettelRed Bull Renault1:14.90234
15Romain GrosjeanLotus Renault1:15.10923
16Daniel JuncadellaForce India Mercedes1:16.03017
17Jenson ButtonMcLaren Mercedes- :—.---1
18Esteban GutierrezSauber Ferrari- :—.---6




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix du Brésil 2014   Ven 7 Nov - 19:27

La seconde session a été marquée par les drapeaux rouges, la fiabilité joue des tours à certains en cette fin de saison. Pour l'instant Mercedes n'est pas concernée, Rosberg et Hamilton tiennent le haut du pavé devant Räikkönen.
Chez Force India, Pérez est à pied, sa voiture n'a pu être réparée après le crash de Juncadella ce matin. Le Mexicain aura très peu de temps pour préparer sa course. Rapidement, un premier drapeau rouge est hissé : c'est Vergne qui est arrêté en bord de piste. Là aussi, le Français aura du boulot demain, la fiabilité de Toro Rosso est un gros point faible en ce moment. Chez Ferrari, Räikkönen continue de jardiner, le Finlandais part visiter les pelouses en bord de piste, toujours en proie à du sous-virage. Pendant ce temps-là, les Mercedes alignent les chronos comme des perles. A moins d'une demi-heure de la fin de séance, Alonso est contraint de s'arrêter en urgence après la sortie des stands, la Ferrari est en feu. L'Espagnol éteint lui même l'incendie, espérons pour Alonso que le moteur n'est pas touché sans quoi il sera pénalisé. La séance est évidemment suspendue par un second drapeau rouge, et elle est à peine relancée que Gutiérrez stoppe au même endroit, entrainant un troisième drapeau rouge. Dans ces conditions, le programme des équipes a donc été perturbé, elles n'ont pas pu travailler efficacement sur les longs relais, habituellement abordés en fin de L2. Et comme ces ennuis de fiabilité peuvent survenir n'importe quand, une épée de Damoclès plane au dessus de chaque pilote, pas de doute qu'on doit surveiller ça de très près chez Mercedes.


EL2
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Nico RosbergMercedes AMG1:12.12336
2Lewis HamiltonMercedes AMG1:12.33636
3Kimi RaikkonenFerrari1:12.69632
4Daniel RicciardoRed Bull Renault1:12.95624
5Valtteri BottasWilliams Mercedes1:13.03531
6Felipe MassaWilliams Mercedes1:13.09927
7Fernando AlonsoFerrari1:13.12220
8Daniil KvyatToro Rosso Renault1:13.25435
9Sebastian VettelRed Bull Renault1:13.33328
10Kevin MagnussenMcLaren Mercedes1:13.47933
11Pastor MaldonadoLotus Renault1:13.49733
12Romain GrosjeanLotus Renault1:13.71437
13Nico HulkenbergForce India Mercedes1:13.88232
14Esteban GutierrezSauber Ferrari1:13.90225
15Adrian SutilSauber Ferrari1:14.20436
16Jenson ButtonMcLaren Mercedes1:14.20931
17Jean-Eric VergneToro Rosso Renault1:17.1715
18Sergio PerezForce India Mercedes- :—.---0




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix du Brésil 2014   Sam 8 Nov - 15:39

Dernière séance d'essais à Interlagos, et les chronos tombent, Hamilton et Rosberg ont signé les meilleurs chronos devant les deux Williams de Massa et Bottas. Sur une piste à l'asphalte qui a été refaite complètement, les chronos se sont mis à tomber, à tel points que les leaders ont battu le meilleur tour en course établi en 2004 par Montoya. On reste à six dixièmes de la pole établie en 2004 par Barrichello, faudra voir si les Mercedes sont capables de s'en approcher en qualif.

La dernière heure d'essais a commencé sur une piste légèrement humide à cause d'une averse matinale. Cela ajouté à ce nouvel asphalte qui demande d'adapter les réglages et certains se font piéger, comme Hamilton qui part en tête à queue au premier virage. L'Anglais dispose d'une monoplace perfectible et bloque régulièrement ses roues. Vergne se fait surprendre au même endroit et parvient à regagner la piste après un petit détour derrière les barrières.

Mais au final, l'écart est faible entre les Mercedes, ça va être serré pour la pole, et derrière on pourrait avoir de beau duels entre Williams et Red Bull et Ferrari avec les McLaren.

EL3
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Nico RosbergMercedes AMG1:10.44628
2Lewis HamiltonMercedes AMG1:10.56020
3Felipe MassaWilliams Mercedes1:10.87521
4Valtteri BottasWilliams Mercedes1:11.05423
5Daniel RicciardoRed Bull Renault1:11.18811
6Jenson ButtonMcLaren Mercedes1:11.21019
7Kimi RaikkonenFerrari1:11.31615
8Fernando AlonsoFerrari1:11.3998
9Kevin MagnussenMcLaren Mercedes1:11.49919
10Daniil KvyatToro Rosso Renault1:11.83426
11Sebastian VettelRed Bull Renault1:11.96721
12Pastor MaldonadoLotus Renault1:12.06928
13Adrian SutilSauber Ferrari1:12.18427
14Romain GrosjeanLotus Renault1:12.23530
15Jean-Eric VergneToro Rosso Renault1:12.23529
16Esteban GutierrezSauber Ferrari1:12.28624
17Nico HulkenbergForce India Mercedes1:12.32417
18Sergio PerezForce India Mercedes1:12.94225




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix du Brésil 2014   Sam 8 Nov - 18:43

Comme prévu c'était très serré pour la qualif à Interlagos. Mais finalement Rosberg a conservé un avantage minime pour décrocher sa 10e pole de la saison. Les deux Williams sont également très performantes, il ne manquait pas grand chose à Massa et à Bottas pour bousculer les Flèches d'Argent, mais les deux hommes n'ont pas réussi à améliorer lors de leur seconde tentative. On verra demain s'ils sont capables de donner la réplique en course.

Dès le début de la qualif, Kvyat et Pérez savent qu'ils partiront loin : le Russe purge toujours sa pénalité moteur d'Austin et le Mexicain a été sanctionné pour ses approximations du premier tour, il y a une semaine. En Q1, les deux Lotus sont éliminées, ainsi que Pérez et Vergne. Il est vrai que les deux hommes n'ont pas roulé hier, ce qui peut expliquer leurs contre-performances. Alonso semble très énervé à la radio après que Maldonado lui ait pourri un tour lancé. C'est passé juste pour Vettel en fin de séance, et les Williams qui ont fait le pari de se qualifier en prime ont dû finalement passer les tendres et retourner en piste.

En Q2, les Mercedes haussent le rythme, mais les Williams répliquent : alors que Rosberg est meilleur temps, Massa est 2e devant Hamilton et son équipier, ce petit monde se tenant en un dixième. Tous les autres sont dans une division différente. Les McLaren semblent avoir assez de vitesse pour passer, mais les Ferrari et Vettel sont menacés par les Sauber qui semblent à l'aise sur le tourniquet brésilien. Longtemps dans la zone rouge, Ricciardo parvient à intégrer définitivement le top 10 à quelques secondes de la fin de séance. Hülkenberg, Kvyat et les Sauber sont éliminées. Mais comme la semaine dernière, les machines helvètes ne sont pas loin du compte, il faudra essayer de marquer des points demain !

En Q3 ne restent finalement que les Mercedes, Williams, Red Bull, Ferrari et McLaren, mais seules les deux premières écuries vont jouer la pole. Comme le ciel est très menaçant, les Mercedes s'élancent immédiatement. Lors du premier run, Rosberg signe le meilleur temps devant Hamilton, Massa et Bottas. Les Ferrari sont restée au stand et vont se qualifier sur un tour. Lors de la 2e tentative, Hamilton récupère le meilleur temps, mais Rosberg lui arrache la pole pour une poignée de millièmes, tandis que les Williams n'améliorent pas.
A neuf dixièmes de la pole, Button s'offre le 5e temps, Magnussen est 7e, c'est plus que correct pour les McLaren. Vettel est intercalé entre les monoplaces de Woking, en 6e position. Les Ferrari sont 8e et 10e, elles encadrent Ricciardo. La lutte pour les accessits devrait être intéressante également puisque les Red Bull, Ferrari et McLaren se tiennent en moins de deux dixièmes.

Pour Rosberg, victoire impérative demain alors que Hamilton peut se contenter de gérer son avance, mais il faut faire attention aux Williams qui sont plus proches que jamais et pourraient jouer le rôle d'arbitre entre les pilotes Mercedes. Attention également à la météo qui pourrait aussi rebattre les cartes, il n'a pas plu jusqu'à présent pendant les essais, mais les chances de pluie demain son assez importantes et personne n'a encore roulé sur le nouvel asphalte d'Interlagos dans ces conditions.


Qualif




Pos.PiloteEquipeTemps Q1Temps Q2Temps Q3
1Nico RosbergMercedes AMG1:10.3471:10.3031:10.023
2Lewis HamiltonMercedes AMG1:10.4571:10.7121:10.056
3Felipe MassaWilliams Mercedes1:10.6021:10.3431:10.247
4Valtteri BottasWilliams Mercedes1:10.8321:10.4211:10.305
5Jenson ButtonMcLaren Mercedes1:11.0971:11.1271:10.930
6Sebastian VettelRed Bull Renault1:11.8801:11.1291:10.938
7Kevin MagnussenMcLaren Mercedes1:11.1341:11.2111:10.969
8Fernando AlonsoFerrari1:11.5581:11.2151:10.977
9Daniel RicciardoRed Bull Renault1:11.5931:11.2081:11.075
10Kimi RaikkonenFerrari1:11.1931:11.1881:11.099






11Esteban GutierrezSauber Ferrari1:11.5201:11.591
12Nico HulkenbergForce India Mercedes1:11.8481:11.976
13Adrian SutilSauber Ferrari1:11.9431:12.099
14Daniil KvyatToro Rosso Renault1:11.423- :—.---






15Romain GrosjeanLotus Renault1:12.037

16Jean-Eric VergneToro Rosso Renault1:12.040

17Sergio PerezForce India Mercedes1:12.076

18Pastor MaldonadoLotus Renault1:12.233

7 places de pénalité pour Sergio Pérez,accrochage avec Sutil ; 6 places de pénalité pour Daniil Kvyat, changement de moteur.




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
titine
 
 
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 03/02/2009
Age : 20

MessageSujet: Re: Grand Prix du Brésil 2014   Dim 9 Nov - 9:53



je mais une pésétas sur William's et sur la voiture de Massa.
Il a toujours été en forme sur ce tracé.
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix du Brésil 2014   Dim 9 Nov - 23:23

Cette avant-dernière course de la saison a donné encore une fois l'occasion à Mercedes d'exprimer sa supériorité, et ses pilotes se sont livrés à un à un duel acharné. Rosberg remporte sa 5e course de la saison, devant Hamilton qui offre le 11e doublé à Mercedes cette saison. Cette fois-ci le légendaire record établi par Senna et Prost pour McLaren en 1988 est définitivement tombé. Il faut dire que la saison 2014 comporte plus de courses qu'en 1988. Mercedes bat également le nombre de podiums en une saison, établi par Ferrari en 2004 avec 29 podiums, l'équipe à l'Etoile compte 30 podiums cette saison. Pour compléter le podium, Felipe Massa termine sur la 3e marche pour le plus grand plaisir des Brésiliens, il s'agit de son 2e cette saison, son 5e à Interlagos. 


On craignait de la pluie, finalement elle n'est pas tombée et la course a pu se dérouler dans des conditons normales. 17 voitures seulement sont sur la grille, Sutil part des stands à cause d'un problème détecté par Sauber. Nico Rosberg négocie parfaitement le départ et emmène Hamilton dans sa roue. Vettel se loupe et laisse passer Magnussen et Alonso. Au 5e tour, Maldonado rentre au stand pour changer de gommes, il est bientôt imité par Massa au 5e, Bottas au 6e, Button et Vettel au 7e, Rosberg, Alonso et Magnussen au 8e, et Hamilton au 9e. C'est serré entre les Mercedes mais Rosberg conserve la tête. L'Allemand reprend un peu d'avance et dépassant Grosjean, Vergne, Kvyat et Hülkenberg, partis en médiums et qui ne se sont pas encore arrêtés.


Les deux Mercedes attaquent énormément et les pneus médiums se dégradent déjà rapidement. Massa rentre au 26e tour et purge 5 secondes de pénalité pour un excès de vitesse lors de son premier arrêt. Au 27e tour, ce sont Rosberg et Bottas, c'est long pour le Finlandais qui doit faire ajuster son harnais de sécurité. Hamilton signe le meilleur tour et a l'occasion de prendre la tête mais, il commet une erreur au virage 4 et part en tête-à-queue. L'Anglais rentre donc au stand et ressort 7 secondes derrière Rosberg. Mais Hamilton est plus rapide, il gagne rapidement sur Rosberg qui voit son avance fondre comme neige au soleil. Räikkönen s'arrête au 36e tour, mais l'arrêt est long, les mécaniciens ont des difficultés avec la roue avant-droite. Quelques tours plus tard, Ricciardo regagne son stand au ralenti, la suspension avant-gauche de la Red Bull s'est cassé au freinage du esse de Senna, c'est l'abandon. Pendant ce temps, Hamilton est revenu sur Rosberg et navigue entre deux et trois secondes derrière son équipier. Rosberg s'arrête enfin au 50e tour, tout comme Massa. Ca se passe bien pour l'Allemand, mais Massa a confondu le stand Williams avec celui de McLaren. Le Brésilien ne perd heureusement pas trop de temps. Hamilton s'arrête au 51e et ressort juste derrière Rosberg.


Il reste 20 tours, la lutte promet d'être terrible ! Rosberg est plus rapide dans les enchainement du 2e secteur, mais Hamilton va plus vite dans le premier et le 3e secteur, là où on peut dépasser. Mais Rosberg ne flanche pas et négocie très bien le dépassements des pilotes attardés. Hamilton de son côté se rapproche à chaque fois dans la ligne droite, mais pas assez pour dépasser. De plus l'Anglais ne peut pas suivre de trop près dans le secteur lent, de peur de fusiller ses pneus. Derrière Button et Räikkönen se livrent un duel roues contre roues, mais c'est le Britannique qui tire les marrons du feu. La stratégie à deux arrêts du Finlandais ne marche pas, Vettel profite en effet de la bagarre pour doubler son (probable) futur équipier. C'est ensuite au tour d'Alonso de s'en prendre à Iceman, mais il met plusieurs tours pour enfin trouver la solution alors que Grosjean abandonne sur casse moteur. En tête en revanche, Rosberg a tout cadenassé et il remporte sous la pression sa première victoire depuis l'Allemagne.




Au niveau du bilan, course quasi-parfaite pour Mercedes, Rosberg nous a livré sa prestation la plus solide depuis un moment, et Hamilton montré qu'il ne comptait pas jouer les épiciers. L'Anglais aurait néanmoins pu tout perdre en partant en tête-à-queue juste avant son deuxième arrêt.


Massa termine 3e mais loin, à plus de 40 secondes, une grosse perf à domicile d'autant plus qu'il a eu un stop & go de 5 secondes pour excès de vitesse. Bottas a en revanche sombré, il a perdu du temps au stand à cause d'un problème de harnais. Cela l'a relégué dans le trafic, et il a ensuite eu des problèmes de gestion de pneus, ce qui explique sa modeste 10e place.  
Red Bull n'a pas spécialement brillé, il faut dire qu'Interlagos est purement un circuit de puissance.


Vettel a manqué de se faire surprendre exactement de la même manière qu'il y a deux ans au premier tour, sauf que cette fois il a évité le tête-à-queue. Il a lutté toute la course avec les Ferrari, les McLaren, et finalement termine assez proche de Button sans avoir pu le menacer. Ricciardo était sur le même tempo, mais sa suspension l'a laissé tombé peu après mi-course, c'est le second abandon pour l'Australien cette année après la Malaisie.


Performante en essais libres, la Scuderia est rentrée dans le rang en course. La stratégie à deux arrêts de Räikkönen n'a pas permis de faire la différence, et Alonso sur trois arrêts n'était pas aussi rapide que Vettel ou Button. Résultat, Alonso 6e, Räikkönen 7e, vivement que la saison se termine.


Solide résultat pour McLaren, Button signe une très belle 4e place, et avec sa grosse lutte avec Räikkönen, l'Anglais montre qu'il a toujours un sacré niveau, même s'il semble sur le point de perdre son volant. Magnussen a réalisé un bon début de course avant de rétrograder progressivement, le Danois se révélant incapable de gérer ses pneus, il termine à une 9e place assez anonyme.


Chez Force India, Hükenberg renoue avec les points alors que ça devient difficile pour l'équipe indienne en ce moment. L'Allemand a choisi de décaler sa stratégie, ce qui lui a permis de rester au contact des deux Ferrari. En partant dernier, sans roulage vendredi, Pérez n'a pas pu briller. Le Mexicain a hérité d'un stop & go pour vitesse excessive dans les stands. Il termine 15e, course à oublier.


Pas de Toro Rosso dans les points, la voiture manquait de vitesse, Kvyat est remonté jusqu'à la 11e place, pas mal en partant de la dernière ligne. Quant à Vergne, il a passé une grande partie de la course coincé derrière Pérez, le Mexicain n'était pas performant mais la vitesse de pointe de la Force India a empêché Vergne de trouver l'ouverture.


Chez Lotus, le GP des USA semble bien loin, Maldonado termine 12e intercalé entre les Toro Rosso, et Grosjean a cassé son moteur. L'équipe d'Enstone avait initialement choisi deux arrêts avant de basculer sur trois en raison de l'usure des pneus.


Toujours pas de points pour Sauber, en partant des stands, Sutil ne pouvait envisager mieux que la 16e place, en plus il a rencontré un problème au stand. A peine mieux pour Gutiérrez, 14e derrière Vergne.



Course
Pos.PiloteEquipeEcartArrêts
1Nico RosbergMercedes AMG71 laps - 1h30m02.5553
2Lewis HamiltonMercedes AMG+1.4573
3Felipe MassaWilliams Mercedes+41.0313
4Jenson ButtonMcLaren Mercedes+48.6583
5Sebastian VettelRed Bull Renault+51.4203
6Fernando AlonsoFerrari+61.9063
7Kevin MagnussenFerrari+63.7302
8Nico HulkenbergForce India Mercedes+63.9343
9Kevin MagnussenMcLaren Mercedes+70.0853
10Valtteri BottasWilliams Mercedes+1 lap3
11Daniil KvyatToro Rosso Renault+1 lap3
12Pastor MaldonadoLotus Renault+1 lap3
13Jean-Eric VergneToro Rosso Renault+1 lap3
14Esteban GutierrezSauber Ferrari+1 lap3
15Sergio PerezForce India Mercedes+1 lap3
16Adrian SutilSauber Ferrari+1 lap3
17Romain GrosjeanLotus Renault+8 laps3
18Daniel RicciardoRed Bull RenaultDNF3




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix du Brésil 2014   Dim 9 Nov - 23:59

Au championnat, Rosberg se redonne des chances en s'imposant, mais Lewis Hamilton conserve tout de même 17 points d'avance. L'Anglais sera sacré champion quoiqu'il arrive s'il termine premier ou deuxième. Si Rosberg s'impose, il doit être 2e, si Rosberg est 2e, il lui faut un top 5, si Rosberg est 3e un top 6 suffit, si Rosberg est 4e, une 8e place suffit, si Rosberg est 5e, une 9e place est suffisante, et si Rosberg est en dehors du top 5, Hamilton est champion peu importe son résultat.


Pour que Rosberg soit champion, c'est plus compliqué. Si Hamilton est 3e, 4e ou 5e, il doit gagner, si Hamilton est 6e une deuxième place suffit, si Hamilton est 7e ou 8e, une 3e place suffit, si Hamilton est 9e une 4e place est suffisante et si Hamilton est 10e une 5e place suffit.


Dans les cas concrets, à Abu Dhabi, la météo ne risque pas de perturber la course, et avec l'écart de performances vu encore aujourd'hui avec la concurrence je ne vois pas qui peut à la régulière jouer les arbitres, sauf en cas d'erreur de jugement de Mercedes sous safety-car. Hamilton peut donc se contenter d'une course sage, la victoire n'est pas obligatoire. Ce n'est pas dans la nature de Lewis de rester derrière pour assurer, mais si on fait intervenir le paramètre fiabilité il vaut mieux pour lui ne pas taper dans la mécanique. En effet, si les deux Mercedes réalisent un nouveau doublé, peu importe l'ordre, Hamilton est champion. En revanche, Rosberg a tout intérêt à mettre la pression, pour pousser Hamilton à la faute ou espérer jouer sur un problème de fiabilité.


Rapidement, pour les autres, Ricciardo est définitivement assuré de sa 3e place. Derrière, Vettel et Alonso passent Bottas, mais les trois hommes sont toujours en trois points. On aura droit à une lutte de principe à Abu Dhabi. Massa revient comme un boulet de canon sur Button, 8 points les séparent pour la 7e place du championnat. Räikkönen passe Pérez et remonte 11e au classement, le Finlandais peut espérer rentrer dans le top 10, mais il sait déjà qu'il va boucler sa pire saison.

Pas de changement chez les constructeurs, Mercedes avec 651 marque plus que Red Bull en 2011. Derrière, Red Bull est assurée de la seconde place au championnat. 44 points séparent Williams et Ferrari, même si mathématiquement rien n'est fait il faudrait un miracle pour inverser les positions, même avec les points doublés. McLaren est à 49 points de la Scuderia, plus rien à espérer. Avec les points de Hülkenberg, Force India arrive à 127 unités. Pas de changement derrière.




Pos.PilotePointsEvolutionPoints de permisPos.EquipePointsEvolution
1Lewis Hamilton3340121Mercedes6510
2Nico Rosberg3170122Red Bull3730
3Daniel Ricciardo2140123Williams2540
4Sebastian Vettel1591124Ferrari2100
5Fernando Alonso1571125McLaren1610
6Valtteri Bottas1562106Force India1270
7Jenson Button1060127Toro Rosso300
8Felipe Massa980128Lotus100
9Nico Hulkenberg800129Marussia20
10Kevin Magnussen5501010Sauber00
11Kimi Raikkonen5311211Caterham00
12Sergio Perez47112
13Jean-Eric Vergne22010
14Romain Grosjean8012
15Daniil Kvyat8012
16Jules Bianchi208
17Pastor Maldonado207
18Adrian Sutil0010
19Marcus Ericsson0010
20Esteban Gutierrez0011
21Max Chilton0012
22Kamui Kobayashi0012




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grand Prix du Brésil 2014   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grand Prix du Brésil 2014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grand Prix d'Abu Dhabi 2014
» 31.01.2016 31.01.2016 Grand Prix Cycliste la Marseillaise C3
» Grand Prix d'Australie 2012
» Grand Prix de Bahraïn 2015
» Grand Prix d'Espagne 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Challenge F1 :: Hors-Jeu :: La F1 en générale de Gallezian-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Sports virtuels