Challenge F1

Challenge F1

AccueilAccueil  JeuJeu  Le T'ChatLe T'Chat  S'enregistrerS'enregistrer  FacebookFacebook  TwitterTwitter  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Grand Prix d'Abu Dhabi 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

La vainqueur à Yas Marina
Sebastian Vettel
25%
 25% [ 1 ]
Daniel Ricciardo
0%
 0% [ 0 ]
Lewis Hamilton
25%
 25% [ 1 ]
Nico Rosberg
50%
 50% [ 2 ]
Fernando Alonso
0%
 0% [ 0 ]
Kimi Räikkönen
0%
 0% [ 0 ]
Romain Grosjean
0%
 0% [ 0 ]
Pastor Maldonado
0%
 0% [ 0 ]
Jenson Button
0%
 0% [ 0 ]
Kevin Magnussen
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Force India
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Sauber
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Toro Rosso
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Williams
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Caterham
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 4
 

AuteurMessage
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3783
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Grand Prix d'Abu Dhabi 2014   Mer 19 Nov - 21:57

Et voilà les amis, ce weekend on aborde déjà la dernière manche de la saison, comme d'habitude l'année est passée vite. Dans quatre jours maintenant on saura si Lewis Hamilton a obtenu son second titre ou si Rosberg a été sacré pour la première fois. Autre nouvelle, Caterham est présente à Abu Dhabi. Chez les Verts, les voitures seront préparées avec des pièces usagées, c'est pas très rassurant. Kobayashi prendra place au volant, le second pilote n'a pas été annoncé, mais ce pourrait être un certain Barrichello et on parle aussi de Chilton. En revanche chez Marussia, on a annoncé que le fret était parti mais c'est pas le cas, c'est bel est bien terminé.
Avec le doublement des points, le barème est le suivant : 50-36-30-24-20-16-12-8-4-2. Je ne fais pas de rappel sur la situation au championnat, vous savez bien où on en est, Hamilton a besoin d'une 2e place pour être titré.

Du reste, on a eu des nouvelles de Bianchi et de Schumacher. D'après Philippe Streiff, Schumacher est lourdement handicapé, il est paralysé, incapable de parler, et aurait des problèmes de mémoire. En revanche il est conscient et communiquerait avec les yeux.  Quant à Bianchi, il est sorti du coma et a pu être rapatrié en France, il peut respirer sans assistance mais est toujours inconscient. 

Côté transferts, après quelques annonces publiées puis retirées, Grosjean a été confirmé chez Lotus pour 2015, le Franco-Suisse rempile pour une 4e saison consécutive à Enstone qu'on espère meilleure que cette désastreuse année 2014. Chez McLaren en revanche, pas d'annonce avant courant décembre, Jenson Button ne saura donc pas s'il dispute sa dernière course ce weekend, un traitement indigne de la part de McLaren envers un pilote champion du monde, qui leur a apporté 8 victoires et la seconde place du championnat en 2011.

Allez, la victoire pour Rosberg, mais le titre pour Hamilton !




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3783
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Abu Dhabi 2014   Ven 21 Nov - 16:00

Première journée aux Emirats, et c'est évidemment Mercedes qui occupe le haut du pavé. Hamilton a pris l'avantage en signant le meilleur temps des deux séances. Durant les EL1, le Britannique a devancé Rosberg pour moins de deux dixièmes, mais Alonso, 3e, pointe à 1.7 seconde ! Les Flèches d'Argent risquent de n'avoir aucune opposition ce weekend.

Il y a des problèmes pour à peu près tout le monde : Button passe la plus grande partie de sa séance au garage, chez Williams on a des problèmes de carrosserie, certains éléments semblent mal fixés, du coup on préfère rappeler les voitures pour éviter de perdre un capot en ligne droite. Les Caterham sont en piste avec des pièces usagées. Les Verts ont jeté leur dévolu sur Will Stevens, qui évoluait en WSR 3.5 cette année, mais le Britannique doit tout découvrir et par conséquent est assez loin de Kobayashi. Sauber a fait rouler le Chinois Adderly Fong à la place de Sutil et le Français Esteban Ocon a remplacé Grosjean chez Lotus.
Pirelli a apporté ses deux mélanges les plus tendres pour ce weekend. 


EL1
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Lewis HamiltonMercedes AMG1:43.47632
2Nico RosbergMercedes AMG1:43.60931
3Fernando AlonsoFerrari1:45.18422
4Sebastian VettelRed Bull Renault1:45.33430
5Daniel RicciardoRed Bull Renault1:45.36123
6Jean-Eric VergneToro Rosso Renault1:45.71817
7Daniil KvyatToro Rosso Renault1:45.83532
8Valtteri BottasWilliams Mercedes1:45.9138
9Sergio PerezForce India Mercedes1:45.98323
10Nico HulkenbergForce India Mercedes1:46.03024
11Kevin MagnussenMcLaren Mercedes1:46.04923
12Kimi RaikkonenFerrari1:46.13123
13Felipe MassaWilliams Mercedes1:46.5497
14Esteban GutierrezSauber Ferrari1:46.55628
15Pastor MaldonadoLotus Renault1:46.71131
16Esteban OconLotus Renault1:47.06629
17Jenson ButtonMcLaren Mercedes1:47.2358
18Kamui KobayashiCaterham Renault1:47.97124
19Adderly FongSauber Ferrari1:48.26925
20Will StevensCaterham Renault1:50.68414




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3783
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Abu Dhabi 2014   Ven 21 Nov - 16:28

Pour les EL2, pas de changement devant, Hamilton emmène Rosberg dans sa roue, les deux hommes sont dans le même dixième. La concurrence a réagi, Magnussen est 3e mais à presque 8 dixièmes. Ni les Red Bull ni les Williams ne semblent en mesure d'approcher les chronos de l'équipe de Brackley ce weekend. Ca ne sera pas le cas pour Ferrari non plus, Räikkönen est loin et Alonso n'a pu faire que deux tours avant de stopper en piste. En plus la monoplace n'a pu être ramenée au stand. Chez Sauber, Sutil s'est fait une frayeur en cassant un disque de frein au bout de la ligne droite, heureusement qu'il y a de grands dégagements.

Côté Lotus, Grosjean a pris une pénalité salée pour changement de son unité de puissance (moteur-turbo-ERS) : 20 places de pénalité sur la grille. Comme il ne pourra pas purger entièrement sa sanction (à moins de signer la pole), la FIA lui infligera en plus 5 secondes de pénalité sur son temps de course si après avoir été rétrogradé sur la grille, il lui reste entre une et 5 places à purger, dix secondes s'il lui reste entre 6 et 10 places à purger, et un drive through s'il lui reste plus de 10 places à purger. Et Grosjean a intérêt à être sage puisque s'il reçoit la moindre pénalité en course, il devra effectuer un stop & go de 10 secondes. Ca en devient ridicule quand même.

Mais sur la piste il n'y a pas d'illusion à se faire, Mercedes va encore dominer largement ce weekend, pourtant des choix conservateurs ont été fait pour éviter qu'un des pilotes ne soit lâché par la mécanique. Hamilton a donc toutes les cartes en main pour s'imposer, en revanche sur le plan psychologique, il a tout à perdre et Rosberg a tout à gagner, on verra comment ça joue.

EL2
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Lewis HamiltonMercedes AMG1:42.11335
2Nico RosbergMercedes AMG1:42.19637
3Kevin MagnussenMcLaren Mercedes1:42.89537
4Sebastian VettelRed Bull Renault1:42.95933
5Valtteri BottasWilliams Mercedes1:43.07034
6Daniel RicciardoRed Bull Renault1:43.18332
7Kimi RaikkonenFerrari1:43.48933
8Jenson ButtonMcLaren Mercedes1:43.50323
9Daniil KvyatToro Rosso Renault1:43.54638
10Felipe MassaWilliams Mercedes1:43.558334
11Sergio PerezForce India Mercedes1:43.74637
12Pastor MaldonadoLotus Renault1:44.00538
13Nico HulkenbergForce India Mercedes1:44.06832
4Jean-Eric VergneToro Rosso Renault1:44.15739
15Esteban GutierrezSauber Ferrari1:44.31638
16Adrian SutilSauber Ferrari1:44.76337
17Romain GrosjeanLotus Renault1:44.98635
18Kamui KobayashiCaterham Renault1:45.50538
19Will StevensCaterham Renault1:47.05734
20Fernando AlonsoFerrari- :—.---2




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Tifosi30
 
 
avatar

Messages : 519
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 41
Localisation : Occitanie

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Abu Dhabi 2014   Ven 21 Nov - 19:41

Gallezian a écrit:
Et voilà les amis, ce weekend on aborde déjà la dernière manche de la saison, comme d'habitude l'année est passée vite. (...)

Ouf ... Oui, que cela se termine enfin ... Le plus vite sera le mieux car perso, je l'ai trouvée super longue cette saison ... La pire, en ce qui me concerne, depuis que je m'intéresse à la Formule 1 (1983). Je n'ai jamais manqué autant de Grand Prix et vous savez, c'est un peu comme ces séries TV où vous êtes toujours étonné de comprendre la suite de l'histoire alors que vous avez manqué 2 ou 3 épisodes ... Et pour les GP que j'ai regardés, j'avais du mal à rester assis sur mon canapé ...  Sleep

Après cela n'enlève rien au mérite de Mercedes mais bon voilà ... Quand je vois comment cette équipe s'est démenée pour nous faire comprendre (croire ?) qu'il n'y avait pas de consignes de course entre ses pilotes et bla bla bla ... Ouais ... Bien triste saison ... En attendant, dernière mascarade ce week-end où c'est la première fois, et surement la dernière, que l'on verra les points doublés à la fin du GP. N'importe quoi ! Une hérésie de plus ...

Je suis vraiment inquiet et très peu optimiste pour la prochaine saison ... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3783
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Abu Dhabi 2014   Sam 22 Nov - 21:38

Moi honnêtement ce qui m'ennuie c'est que t'as un règlement qui pousse les équipes à ne pas trop attaquer à cause des pneus en bois et des pièces limitées. Et quand tu vois l'Endurance les courses sont très disputées alors que les voitures sont très différentes les unes des autres.

Et je regrette aussi l'absence de combats entre les deux pilotes Mercedes, peu de passes d'armes, et quand Hamilton a attaqué Rosberg en piste il a jamais résisté. Mais sinon je trouve la saison plus disputée que 2013, 2011 ou plus loin 2002 et 2004 au moins les deux pilotes Mercedes sont performants.

Ce matin, Rosberg a signé le meilleur temps, trois dixièmes devant Hamilton. La Williams de Massa est reléguée à une seconde. C'est bien simple, la Mercedes est plus performante en tendres que les autres monoplaces en super-tendres.


EL3
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Nico RosbergMercedes AMG1:41.42419
2Lewis HamiltonMercedes AMG1:41.79317
3Felipe MassaWilliams Mercedes1:42.42918
4Fernando AlonsoFerrari1:42.6538
5Sebastian VettelRed Bull Renault1:42.67919
6Jenson ButtonMcLaren Mercedes1:42.76820
7Daniel RicciardoRed Bull Renault1:42.77314
8Valtteri BottasWilliams Mercedes1:42.79419
9Daniil KvyatToro Rosso Renault1:42.80920
10Kimi RaikkonenFerrari1:43.03814
11Kevin MagnussenMcLaren Mercedes1:43.11213
12Jean-Eric VergneToro Rosso Renault1:43.35220
13Sergio PerezForce India Mercedes1:43.36019
14Nico HulkenbergForce India Mercedes1:43.50118
15Esteban GutierrezSauber Ferrari1:43.64324
16Pastor MaldonadoLotus Renault1:43.71817
17Romain GrosjeanLotus Renault1:43.77818
18Adrian SutilSauber Ferrari1:44.02222
19Kamui KobayashiCaterham Renault1:45.04416
20Will StevensCaterham Renault1:45.95921




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3783
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Abu Dhabi 2014   Sam 22 Nov - 22:31

En qualification, pas de surprise, les Mercedes ont dominé les débats. Et Rosberg confirme sa suprématie dans ce domaine avec une 11e pole cette année. Qualifiées en 3e ligne, les Red Bull ont été déclassées pour un aileron avant trop flexible, ça faisait un moment que l'équipe autrichienne n'avait pas été concernée par ce genre d'ennuis. Elles partiront donc depuis le fond de grille.

En Q1, les Caterham ont été éliminées logiquement, Kobayashi collant une seconde à son équipier. Alonso perd du temps avec le trafic et traine près de la zone rouge. De leur côté, les pilotes Mercedes choisissent de se qualifier en super tendres pour éviter toute mauvaise surprise. Finalement ce sont les Lotus et Gutiérrez qui rejoignent les Caterham. Grosjean devra donc effectuer un drive through demain.

En Q2, Hamilton signe le meilleur temps alors que Rosberg se rate, suffisant toutefois pour obtenir le 4e chrono. Les Williams et les Red Bull passent facilement, mais derrière c'est l'empoignade. Les Ferrari passent de justesse, et Räikkönen sort Magnussen. Le Danois est accompagné des Force India, de Vergne et Sutil.

En Q3, les Williams tirent les premières, mais Rosberg s’octroie le meilleur temps. Hamilton commet une erreur il bloque une roue et concède trois dixièmes à son équipier. Lors de la seconde tentative, Bottas améliore, mais Rosberg réalise encore un tour canon. Hamilton améliore aussi mais pas assez pour contester la pole. Pour la première fois depuis 1969, un seul motoriste a signé toutes les poles, Cosworth à l'époque et Mercedes aujourd'hui. Et que le meilleur gagne demain !


Qualification
Pos.PiloteEquipeTemps Q1Temps Q2Temps Q3
1Nico RosbergMercedes AMG1:41.3081:41.4591:40.480
2Lewis HamiltonMercedes AMG1:41.2071:40.9201:40.866
3Valtteri BottasWilliams Mercedes1:42.3461:41.3761:41.025
4Felipe MassaWilliams Mercedes1:41.4751:41.1441:41.119
5Daniel RicciardoRed Bull Renault1:42.2041:41.6921:41.267
6Sebastian VettelRed Bull Renault1:42.4951:42.1471:41.893
7Daniil KvyatToro Rosso Renault1:42.3021:42.0821:41.908
8Jenson ButtonMcLaren Mercedes1:42.1371:41.8751:41.964
9Kimi RaikkonenFerrari1:42.4391:42.1681:42.236
10Fernando AlonsoFerrari1:45.4671:41.9401:42.866






11Kevin MagnussenMcLaren Mercedes1:42.1041:42.198
12Jean-Eric VergneToro Rosso Renault1:42.4131:42.207
13Sergio PerezForce India Mercedes1:42.6541:42.239
14Nico HulkenbergForce India Mercedes1:42.4441:42.384
15Adrian SutilSauber Ferrari1:42.7461:43.074






16Romain GrosjeanLotus Renault1:42.768

17Esteban GutierrezSauber Ferrari1:42.819

18Pastor MaldonadoLotus Renault1:42.860

19Kamui KobayashiCaterham Renault1:44.540

20Will StevensCaterham Renault1:45.095

20 places de pénalité et un drive through pour Romain Grosjean, changement d'unité de puissance. Les Red Bull sont déclassées de la qualification, ailerons avant trop flexibles.




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Tifosi30
 
 
avatar

Messages : 519
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 41
Localisation : Occitanie

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Abu Dhabi 2014   Dim 23 Nov - 15:43

Ouf ! C'est fini !

Bon, je comprends le rôle des médias sportifs et de la F.I.A. de gonfler le truc pour préserver leur business qui rapporte un maximum de fric mais que ce fut pitoyable ! Oh là là, quel superbe spectacle nous avons eu lors de ce dernier GP ! C'était formidable ! Superbe les points doublés pour le spectacle ! Très bonne idée !  Sleep
Et comme l'a dit ce merveilleux pilote qu'est Jacques Villeneuve, "heureusement que ce n'était pas Ferrari dans la situation de Mercedes car on se serait ennuyé" (sic). C'est sur ... tout au long de la saison, c'était vraiment génial ! En plus, il surenchérit, "heureusement que Mercedes a pris un énorme risque durant le championnat pour nous offrir ce spectacle" ... Oh oui, quel risque ! Au niveau championnat constructeur, c'était plus que serré ... Qu'est ce qu'il ne faut pas entendre ...

Et que l'on ne me dise pas que Rosberg a perdu le championnat à cause de ses problèmes lors de ce GP. Comme je le dis à chaque fois, un championnat, c'est 19 GP, du moins, cette année ... Le titre ne se joue pas sur le dernier grand-prix de la saison ... Cela se saurait sinon. On ferait des économies en ne roulant qu'un seul GP pour l'attribution du titre ... Et en termes de soucis avec la voiture, c'est Hamilton qui en a eu le plus cette saison alors voilà ... Je précise que je ne suis ni fan d'Hamilton, ni fan de Rosberg ... Je ne les déteste pas mais ils me sont indifférents ...

Bien que je ne sois pas fan non plus de cette écurie, j'espère que McLaren - Honda sera au rendez-vous pour la saison prochaine ... car malheureusement pour mon écurie de coeur, ce n'est pas l'arrivée de Vettel chez Ferrari qui me donne de l'espoir. On replonge dans une période sombre qui me rappelle malheureusement de mauvais souvenirs ... En espérant me tromper ... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3783
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Abu Dhabi 2014   Lun 24 Nov - 13:00

Au crépuscule de cette saison 2014, deux hommes pouvaient encore être titrés. Lewis Hamilton, qui avait toutes les clefs en main pour être sacré, et Nico Rosberg qui avait besoin de circonstances favorables. Mais Hamilton n'a pas laissé trainer le suspens, non seulement il a réalisé la course parfaite, signant son 11e succès cette saison, mais en plus Rosberg termine hors des points à cause d'un souci mécanique. Il s'agit de son 2e titre, six ans après le premier, acquis dans les ultimes boucles du GP du Brésil 2008.


Au départ, Hamilton s'envole et prend la tête au premier virage alors que Rosberg a réalisé un départ moyen. Bottas a perdu de nombreuses places, et Magnussen est allé au contact avec Sutil. Toutefois les deux voitures sont toujours dans la course. Parties des stands, les Red Bull commencent leur long chemin pour remonter dans le peloton. Grosjean purge son drive through dès la fin du premier tour. Devant, Hamilton devance Rosberg de 1.5 seconde, et Massa est déjà distancé. Les premiers arrêts interviennent rapidement, Alonso et Sutil rentrent au 6e tour, et les autres suivent. Hamilton s'arrête au 10e tour, Rosberg prend la tête pour un tour avant de rentrer et de laisser Massa seul en tête le temps de trois boucles. Pendant ce temps, Hülkenberg est sanctionné d'une pénalité de 5 secondes pour une passe d'armes un peu trop rugueuse avec Magnussen.


Au 20e tour, Hamilton contrôle Rosberg qui évolue à deux secondes alors que Massa est relégué à dix secondes. Les autres sont loin. Les pilotes partis en tendres, Vettel et Magnussen s'arrêtent au 21e tour. Peu après, Rosberg signale une perte de puissance importante. Son ERS a un problème. Massa revient sur lui et le dépasse. Ce n'est pas mieux pour Maldonado qui pulvérise son bloc Renault dans une gerbe de flammes. Pendant ce temps, les Ferrari lancent la seconde salve d'arrêts, Räikkönen au 27e, Alonso au 28e. Ricciardo en profite également pour observer son premier arrêt. Hamilton s'arrête au 32e tour, Rosberg au 34e, mais les problèmes empirent pour l'Allemand qui rencontre des coupures moteur et dégringole dans le classement. C'est donc Massa qui occupe la tête de course avant d'effectuer un dernier arrêt au 43e tour. Le Brésilien repart néanmoins avec les super tendres et va tenter de jouer la victoire. Rosberg de son côté voit son calvaire se poursuivre, il perd son DRS, bloqué en position ouverte, sort de la zone des points et voit son équipier lui prendre un tour. Mercedes lui demande d'abandonner mais l'Allemand insiste pour rester en piste jusqu'au bout. Mais au final Hamilton résiste aux assauts de Massa et remporte sa 33e victoire et le titre. Les Williams finissent bien en termiant sur le podium, Massa devaçant Bottas.


Le bilan de cette course est à l'image de cette saison pour Mercedes. L'équipe a outrageusement dominé la saison, mais des soucis mécaniques sont régulièrement intervenus pour compliquer la vie de Rosberg ou Hamilton. Reste que l'Anglais n'a pas craqué et il remporte un titre entièrement mérité. Rosberg n'a pas pu défendre sa chance pendant cette course mais l'Allemand n'a pas renoncé et espère certainement avoir sa chance l'an prochain.


Les Williams on terminé en trombe, Massa a tenu tête à Hamilton toute la course et une stratégie légèrement décalée lui a permis de mettre la pression sur Hamilton jusque la fin. Après un départ raté, Bottas a pris son mal en patience, et sa voiture lui a permis de remonter en 3e position.


Les Red Bull ont employé une stratégie décalée également, partant en prime pour dépasser un maximum de voitures au stand. Une stratégie qui a parfaitement fonctionné pour Ricciardo, qui a dépassé dans les stands et en piste, pour remonter jusque la 4e place. Pour Vettel les choses n'ont pas été si simples, l'Allemand termine sur une modeste 8e place, bloqué en début de course par Magnussen et ensuite par Pérez. Une course difficile pour sa dernière chez Red Bull.


Que dire de Ferrari ? Alonso 9e, Räikkönen 10e, à presque 1.30 min du vainqueur. Rien à signaler pour Iceman, la voiture marchait bien mais était trop lente. Même triste bilan pour Alonso, juste devant son équipier, qui donne l'impression de quitter une écurie de seconde zone.


Chez McLaren, Button a fait du bon boulot, l'Anglais termine bien la saison, avec une solide 5e place, et a laissé entendre qu'il n'en avait pas terminé avec la F1. Button a toutefois effectué quelques donuts après l'arrivée, quoiqu'il en soit, sa carrière en F1 venait à s'arrêter là, il partirait avec un beau palmarès. Magnussen boucle sa saison à une anonyme 11e place. Le Danois a dû composer avec une monoplace endommagée suite à un contact avec Sutil et a progressivement sombré en seconde partie de course. Dommage car il n'était pas loin des Ferrari.


Belle course de Force India, malgré une pénalité récoltée pour avoir bousculé Magnussen, Hülkenberg a affiché un excellent rythme de course, pour terminer 6e. Pérez termine également sur une note positive, 7e à quelques encablures de son équipier. A n'en pas douter Force India dispose d'un solide duo de pilotes malgré une monoplace assez perfectible.


Chez Toro Rosso, la dernière course de l'année ne restera pas dans les mémoires. Kvyat s'est montré assez incisif en début de course, avec une belle passe d'armes victorieuse contre Räikkönen, mais le moteur du Russe a vite rendu l'âme. Quant à Vergne, il n'était pas vraiment dans le coup ce weekend, le Français n'avait ni le rythme ni une voiture bien équilibrée. Juste 12e.


Chez Lotus il était temps que ça se termine. Les voitures n'étaient pas dans le coup ce weekend, et toutes les pénalités infligées à Grosjean ne l'ont pas aidé en course. Le Franco-Suisse termine néanmoins en 13e position, alors que Maldonado n'a pas vu l'arrivée, lâché vers la mi-course par son moteur parti en fumée.


Saison bouclée sans point pour Sauber, une première dans la longue histoire de l'équipe suisse. Sutil s'est fait percuter au départ par Magnussen, ça n'a pas aidé sa C33 à aller plus vite. Mauvais rythme, mauvais équilibre. Le constat est le même pour Gutiérrez, reste que c'est désolant de voir cette vaillante équipe tomber si bas.


Avec une voiture bricolée avec les moyens du bord, Caterham a fait ce qu'elle a pu pour cette course. Le néophyte Will Stevens a au moins le bonheur de boucler sa première (y aura-t-il une suite ?) course en F1 sans avoir commis d'erreur, c'est déjà pas si mal. Kobayashi de son côté a préféré renoncer à cause d'inquiétantes vibrations qui ont rendu sa monoplace inconduisible.


Rideau donc sur cette saison 2014 de F1, il reste à faire un point sur le championnat, toutefois les équipes sont encore à Abu Dhabi pour deux jours d'essais.




Course
Pos.PiloteEquipeEcartArrêts
1Lewis HamiltonMercedes AMG55 laps - 1h39m02.6192
2Felipe MassaWilliams Mercedes+2.52
3Valtteri BottasWilliams Mercedes+28.82
4Daniel RicciardoRed Bull Renault+37.22
5Jenson ButtonMcLaren Mercedes+60.32
6Nico HulkenbergForce India Mercedes+62.12
7Sergio PerezForce India Mercedes+71.02
8Sebastian VettelRed Bull Renault+72.02
9Fernando AlonsoFerrari+85.82
10Kimi RaikkonenFerrari+87.82
11Kevin MagnussenMcLaren Mercedes+90.32
12Jean-Eric VergneToro Rosso Renault+91.93
13Romain GrosjeanLotus Renault+1 lap3
14Nico RosbergMercedes AMG+1 lap2
15Esteban GutierrezSauber Ferrari+1 lap2
16Adrian SutilSauber Ferrari+1 lap3
17Will StevensCaterham Renault+1 lap2
18Kamui KobayashiCaterham RenaultDNF3
19Pastor MaldonadoLotus RenaultDNF1
20Daniil KvyatToro Rosso RenaultDNF1




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3783
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Abu Dhabi 2014   Mar 25 Nov - 15:07

Il est temps désormais de faire un petit bilan de ce championnat du monde 2014. Pour la première fois depuis 2009, Sebastian Vettel et Red Bull n'ont pas été sacrés. On peut même dire que depuis 2009, ce sont les deux mêmes écuries, Red Bull et Brawn / Mercedes qui ont tout récolté. McLaren et Ferrari n'ont plus été titrées depuis 2008 (titre pilote pour Woking, constructeur pour la Scuderia), et sont devenues depuis quelques années des outsiders de luxe.

Pour ce qui est de cette dernière manche du championnat, les points doublés ont permis à quelques uns de gagner des points au classement. Hamilton a creusé une avance de 50 points supplémentaire par rapport à Rosberg, ce qui lui a évidemment assuré son 2e titre. Rosberg est donc vice-champion. Le podium de Massa et de Bottas leur permet de grimper dans la hiérarchie, le Finlandais dépasse Vettel et Alonso et remonte au 4e rang. Le Brésilien passe Button pour le gain de la 7e place. Vettel et Alonso sont 5e et 6e mais ils auront à coeur d'oublier cette saison. Pérez gagne deux rang face à Räikkönen et Magnussen et permet au deux pilotes Force India de terminer dans le top 10. Pour Räikkönen, 12e, il s'agit en revanche de la pire saison en F1 qu'il ait connu.

Aucun changement chez les constructeurs, Mercedes est championne devant Red Bull, Williams remonte sur le podium pour la première fois depuis 2003, Ferrari et McLaren sont la tête sous l'eau mais repartiront sur une nouvelle base l'an prochain. Force India réalise sa meilleure saison, Lotus et Sauber la pire, alors que Toro Rosso est dans ses standards habituels.


Pos.PilotePointsEvolutionPoints de permisPos.EquipePointsEvolution
1Lewis Hamilton3840121Mercedes7010
2Nico Rosberg3170122Red Bull4050
3Daniel Ricciardo2380123Williams3200
4Valtteri Bottas1862104Ferrari2160
5Sebastian Vettel1671125McLaren1810
6Fernando Alonso1611126Force India1550
7Felipe Massa1341127Toro Rosso300
8Jenson Button1261128Lotus100
9Nico Hulkenberg960129Marussia20
10Sergio Perez5921210Sauber00
11Kevin Magnussen5511011Caterham00
12Kimi Raikkonen55112
13Jean-Eric Vergne22010
14Romain Grosjean8012
15Daniil Kvyat8012
16Jules Bianchi208
17Pastor Maldonado207
18Adrian Sutil0010
19Marcus Ericsson0010
20Esteban Gutierrez0011
21Max Chilton0012
22Kamui Kobayashi0012
23Will Stevens0012
24A. Lotterer0012




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3783
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Abu Dhabi 2014   Mer 26 Nov - 15:41

Le comparatif de saisons est de retour, et on peu dire que cette année a été celle du contraste, certaines équipes ont énormément progressé depuis l'an passé alors que d'autres ont chuté.


Tout d'abord Mercedes boucle une saison record. 16 victoires en une année, mieux que McLaren en 1988, et Ferrari en 2002 et 2004. Il y avait toutefois cette année davantage d'épreuves au calendrier. L'équipe allemande égale le record de poles de Red Bull en 2011, 18 en 19 courses. Avec 701 points, Mercedes empoche le record du nombre de points marqués en une année, un record qui aurait été obtenu même sans les points doublés. Avec 31 podiums, ils battent le record de Ferrari de 2004, qui était de 29. L'équipe de Brackley bat également le record du nombre de doublé détenu depuis 1988 par McLaren, 11 contre 10 à l'époque. C'est bien simple, l'équipe a marqué deux fois plus de points que l'an dernier. Pourront-il faire aussi bien l'an prochain ? Voilà un sacré défi !

Je continue sur la lancée des écuries au bilan positif : évidemment Williams : inexistante l'an passé, avec 5 pauvres points marqués, l'équipe britannique est revenue sans prévenir aux avant-postes. Aucune victoire, certes, mais la 3e place du championnat arrachée de haute lutte à Ferrari et 320 points au compteur. Williams a marqué deux fois plus de points sur l'année que le cumul des saisons 2010 à 2013, c'est dire la disette. Bottas s'est affirmé comme un leader alors que Massa semble avoir retrouvé un peu de mordant depuis qu'il a quitté Ferrari. Ils ont été récompensés de 9 podiums cette année, et que dire sinon d'espérer que l'équipe maintienne un telle forme à l'avenir.

Sur le podium des belles réussites cette année, il faut bien sûr compter Force India. 6e comme l'an passé, l'écurie a néanmoins progressé, elle a tout simplement inscrit deux fois plus de points que l'an passé. Un seul podium, pour Pérez à Bahraïn, mais de nombreux points inscrits tout au long de la saison, notamment par un Hülkenberg très régulier. Force India a toutefois connu des problèmes financiers qui l'ont empêché de développer correctement sa monoplace. Cela s'est vu en qualification mais les pilotes ont toujours compensé en course. Le principal souci : l'équipe indienne a creusé l'écart face à ses rivaux habituels, mais il reste de la marge avant de concurrencer les grandes écuries. Toutefois elle pourra compter sur deux très bons pilotes pour affronter cette tâche.

J'en viens maintenant à Red Bull : l'équipe autrichienne a été battue certes, mais elle a réalisé une bonne saison. Certes Sebastian Vettel n'a pas été capable de s'adapter à sa monoplace et aux pneus 2015, mais le petit nouveau Daniel Ricciardo a plus que compensé les contre-performances de son équipier au point de lui faire de l'ombre. Malgré des essais hivernaux catastrophiques, Red Bull a été tout au long de la saison la 2e force du plateau, même si Williams a bousculé l'équipe autrichienne à plusieurs reprises. 405 points inscrits, c'est presque 200 de moins que l'an passé mais ça reste supérieur au bilan de Ferrari ou McLaren ces trois dernières années. Trois victoires ont récompensé Red Bull cette année, et il était franchement difficile de faire mieux tant Mercedes a écrasé la saison. En revanche, la nouvelle réglementation, le départ de Vettel et la prise de recul de Newey poussent l'équipe vers une période de transition, en 2015 Ricciardo aura la pression de ramener l'équipe au sommet et Kvyat devra s'adapter très rapidement aux exigences d'un top team après une première saison d'apprentissage.

L'écurie soeur, Toro Rosso, a poursuivi sa mission cette année sans dévier de sa ligne, c'est à dire permettre au espoirs de Red Bull d'engranger de l'expérience. 30 points marqués, 33 l'an passé, c'est l'objectif du junior team de Red Bull. Cette année, le néophypte, c'était Kvyat, secondé par Vergne, présent à Faenza depuis maintenant trois saisons. Comme l'an passé, la Toro Rosso était suffisamment performante pour jouer les points à l'occasion, mais pas assez pour y prétendre régulièrement, ou même jouer les gros points. A ce jeu, Vergne, plus expérimenté, est parvenu à scorer bien plus régulièrement que son équipier, mais le Russe a été capable de signer de jolis résultats en qualification et a bousculé Vergne en vitesse pure. Avec sa faible expérience, cela a convaincu Red Bull de son potentuel supérieur. Avec le très jeune Verstappen qui sera titularisé l'an prochain, Toro Rosso conservera plus que jamais son rôle de pépinière de jeunes talents.

Une écurie dont le bilan n'est pas vraiment flatteur, c'est McLaren. On y a cru en début de saison, mais Melbourne fut un feu de paille. Faute d'argent et à cause de la perte d'un certains nombre de cadres, l'équipe de Woking n'a été que l'ombre d'elle même, même si le bilan est moins pire que 2013. Button a tenu l'écurie sur ses épaules en marquant la majorité des points cette année, mais le champion du monde déplore tout de même cette situation où il ne peut jouer la victoire. Pour le jeune Kevin Magnussen, l'apprentissage a été difficile, avec des hauts et des bas, un style incisifs, une bonne vitesse de pointe, mais également quelques approximations et une irrégularité des résultats. Au final ce n'est pas pire que 2013, l'équipe a marqué 59 points de plus, toutefois ça reste insuffisant pour le standing de Woking. Mais en ayant signé avec Honda, McLaren s'assure du soutien d'un constructeur, et donc de sponsors et d'un budget plus conséquent. On attend toujours la signature d'Alonso, sur le papier ça parait alléchant, mais il y a quand même des risques : A quel niveau sera Honda, l'Espagnol saura-t-il se montrer patient si l'écurie doit essuyer les plâtres ?

A peine mieux que McLaren sur le plan sportif, et probablement pire sur le plan de la dynamique, la Scuderia Ferrari. En début de saison, elle pouvait se targuer d'avoir un très bon ou même le meilleur duo de pilotes. Résultat, aucune victoire, Alonso s'en va, et Räikkönen signe sa pire saison, la moins bonne pour un pilote Ferrari depuis les années 80. Rien ne marche en fait, la soufflerie semble concevoir des voitures trop conservatrices sur le plan aérodynamique, le moteur manque de puissance, cette année Ferrari a été outsider encore une fois. Mais cette fois-ci des têtes sont coupées, di Montezemolo, Domenicali, Alonso quitte le navire, et Mattiacci vient également d'être viré, remplacé par Maurizio Arrivabene. En terme de points, la Scuderia est sur la mauvaise pente, 400 points en 2012, 354 l'an passé, 216 cette année. Les premières données de la voiture 2015 se semblaient pas soulever un grand enthousiasme. Le line-up est certes prestigieux, avec deux champions du monde, mais Räikkönen ne peut pas se permettre une seconde saison comme celle qu'il vient de boucler, et Vettel va devoir s'adapter à une nouvelle équipe très différente, et retrouver le niveau qu'il avait jusque 2013. Toutefois, Ferrari avait connu une saison similaire en 2009 avant de frôler le titre l'année suivante. L'espoir est permis.


On ne peut classer une écurie qui vient de cesser son activité que dans les grandes désillusions de l'année. Le plus triste pour Marussia, c'est que l'équipe anglo-russe a réalisé à la fois la plus belle et la pire saison de son histoire. La plus belle parcequ'ils ont conçu leur meilleure monoplace, et parceque Jules Bianchi a été capable d'inscrire les deux seuls points de Marussia, à Monaco. La pire évidemment pour l'horrible accident du Français à Suzuka, et pour la toute récente liquidation de l'écurie. Marussia n'a jamais réussi à affirmer sa place en F1 au bout de cinq années sans réel progrès, et c'est bien dommage car la F1 a besoin de petites équipes.

Le bilan est similaire pour Caterham, à la différence près que les Verts se battent toujours pour leur survie malgré une saison très difficile, en piste avec la voiture la moins performante du plateau, et en coulisses avec un changement de propriétaire et de gros ennuis juridiques. Kobayashi a régulièrement pu se mesurer aux Marussia, et Ericsson a bouclé sa première saison sans grand coup d'éclat, mais le Suédois sauve tout de même sa peau en rejoignant Sauber. Là encore, au bout de 5 années, on constate l'absence de progrès et même le déclin de l'écurie, qui avait commencé avec des pilotes expérimentés comme Trulli et Kovalainen, et qui a progressivement dû se tourner vers des pilotes payants.

On ne l'a pas vu venir du tout, mais la saison 2014 de Lotus a été un véritable désastre. Il s'en est même fallu de peu pour que l'écurie ne termine sa saison sans marquer de points. Il s'agit de la pire saison pour Enstone en terme de performance, y compris en comprenant la période Renault et celle Benetton, il faut remonter au tout début des années 80 quand l'équipe s'appelait encore Toleman pour trouver des performances équivalentes. Le constat est très dur : une victoire, des podiums réguliers en 2013, à peine les points en 2014. Les causes ? Un moteur Renault manquant de puissance bien sûr, mais surtout une inovation technique complètement ratée qui a rendu la voiture difficile à piloter et lente à la fois. Maldonado est resté fidèle à ses habitudes en cassant régulièrement du bois, quant à Grosjean, il n'a pu combler les faiblesses de l'ensemble. La signature avec Mercedes est historique, et pourrer aider à remonter dans la hiérarchie, mais il y a du travail à faire ne serait-ce que pour revenir au niveau de 2012 et 2013.

Dans le rayon lanterne rouge, Sauber a également bouclé la pire saison de son histoire, la première sans marquer de points. Depuis quelques années, l'écurie suisse est exsangue financièrement, mais avait toujours réussi à s'en sortir soit en réalisant de bonnes voitures ou en comptant sur un pilote efficace. Cette année, la voiture été ratée, et les pilotes n'ont jamais su ou pu saisir l'occasion de marquer des points. Ils ont même régulièrement été secoués par Marussia. L'an passé la saison avait commencé de la même manière mais la situation avait été redressée à mi-saison, au final on passe de 57 points à zéro. Avec deux pilotes qui ont tout à prouver l'an prochain, on ne peut être qu'inquiet pour l'avenir de Sauber. L'équipe négocierait pour s'associer avec Audi, mais un départ du WEC ne semble pas la priorité pour la marque aux Anneaux. Pour l'instant.


2014 (2013)classementvictoirespolesmeilleurs tourspodiumsPoints
1Mercedes AMG1 (+1)16 (3)18 (8 )12 (1)31 (9)701 (360)
2Red Bull Renault2 (-1)3 (13)0 (11)3 (12)12 (24)405 (596)
3Williams Mercedes3 (+6)0 (0)1 (0)2 (0)9 (0)320 (5)
4Ferrari4 (-1)0 (2)0 (0)1 (2)2 (10)216 (354)
5McLaren Mercedes5 (0)0 (0)0 (0)0 (2)2 (0)181 (122)
6Force India Mercedes6 (0)0 (0)0 (0)1 (0)1 (0)155 (77)
7Toro Rosso Renault7 (+1)0 (0)0 (0)0 (0)0 (0)30 (33)
8Lotus Renault8 (-4)0 (0)0 (0)0 (2)0 (14)10 (315)
9Marussia Ferrari9 (+1)0 (0)0 (0)0 (0)0 (0)2 (0)
10Sauber Ferrari10 (-3)0 (0)0 (0)0 (0)0 (0)0 (57)
11Caterham Renault11 (0)0 (0)0 (0)0 (0)0 (0)0




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grand Prix d'Abu Dhabi 2014   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grand Prix d'Abu Dhabi 2014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grand Prix d'Abu Dhabi 2014
» Grand Prix d'Abu Dhabi 2015
» 31.01.2016 31.01.2016 Grand Prix Cycliste la Marseillaise C3
» Grand Prix d'Australie 2012
» Grand Prix de Bahraïn 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Challenge F1 :: Hors-Jeu :: La F1 en générale de Gallezian-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit