Challenge F1

Challenge F1

AccueilAccueil  JeuJeu  Le T'ChatLe T'Chat  S'enregistrerS'enregistrer  FacebookFacebook  TwitterTwitter  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Grand Prix de Malaisie 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Le vainqueur à Sepang
Lewis Hamilton
25%
 25% [ 2 ]
Nico Rosberg
50%
 50% [ 4 ]
Daniel Ricciardo
0%
 0% [ 0 ]
Daniil Kvyat
0%
 0% [ 0 ]
Valtteri Bottas
0%
 0% [ 0 ]
Felipe Massa
0%
 0% [ 0 ]
Sebastian Vettel
0%
 0% [ 0 ]
Kimi Räikkönen
13%
 13% [ 1 ]
Fernando Alonso
0%
 0% [ 0 ]
Jenson Button
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Force India
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Toro Rosso
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Lotus
12%
 12% [ 1 ]
un pilote Manor
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Sauber
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 8
 

AuteurMessage
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3784
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Grand Prix de Malaisie 2015   Mer 25 Mar - 15:21

Après une première manche soporifique marquée par une écrasante domination de Mercedes, la F1 débarque dans la torpeur de Sepang. Circuit technique mettant en valeur l'aérodynamique, le circuit malaisien mais aussi à mal les moteurs et la condition physique des pilotes en raison de la chaleur et de l'humidité ambiante.

Les concurrents de Mercedes craignent que cette épreuve ne dévoile réellement la supériorité de la marque à l'Etoile, la piste urbaine de Melbourne ne révélant pas les qualités des monoplaces. Il se murmure en effet que Mercedes a accompli de grands progrès dans le domaine du châssis et de l'aérodynamique, un domaine où l'équipe peinait un peu avant 2014. Toutefois la météo pourrait comme souvent jouer un grand rôle, la pluie est annoncée ce weekend, ce qui aurait forcément un impact important en condition de course.

Cette deuxième manche marqué également le retour dans le paddock de Fernando Alonso, laissé au repos depuis son accident lors de la première session d'essais à Barcelone. L'Espagnol n'aura pas manqué grand chose à Melbourne mais les médias vont suivre de très près l'évolution et les performances du double champion du monde après son accident. Comme à Melbourne, l'objectif pour McLaren est d'accumuler le plus de kilomètres possibles. Chez Williams il faudra aussi surveiller Bottas, le Finlandais s'était blessé au dos à Melbourne, sa présence à Sepang ne fait pas de doute mais au cas où Valtteri est encore un peu limite, Mercedes a proposé de "prêter" Pascal Wehrlein, 3e pilote de l'écurie championne du monde.

Un autre point à éclaircir sera celui de la fiabilité après les ennuis moteurs et hydrauliques rencontrés notamment par les deux équipes Red Bull. Après avoir déclaré forfait en Australie, Manor est aussi attendue de pied ferme.

Pour ma part je pronostique une victoire de Rosberg qui doit déjà prendre sa revanche sur Hamilton sous peine d'endurer le même traitement qu'en fin de saison dernière.




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
titine
 
 
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 03/02/2009
Age : 20

MessageSujet: Re: Grand Prix de Malaisie 2015   Mer 25 Mar - 16:18

pronostique: Rosberg 1°
                 Hamilton 2°
                 Bottas 3°
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3784
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Malaisie 2015   Ven 27 Mar - 12:24

C'est parti pour ce Grand Prix de Malaisie tout ça sous un franc soleil. On a eu hier quelques révélations de la part d'Alonso qui affirme que sa sortie de route à Barcelone a été causée par une direction bloquée. Dans le paddock, on discute allocation moteur, le nombre de blocs par saison a été réduit à quatre cette saison, mais après les problèmes rencontrés à Melbourne par Renault et Honda, problèmes qui pourraient aussi toucher les autres, on a décidé d'agir. Afin d'éviter que les équipes tournent le moins possible en essais, les équipes ont proposé d'aligner un cinquième moteur comme l'an passé. Tout le monde est d'accord sur le principe, il reste à finaliser l'accord. Enfin, bien que Bottas soit rétabli, Williams a décidé de nommer un pilote réserviste en cas de besoin, il s'agit d'Adrian Sutil.

Pour cette matinée d'essais, on a donc pu assister au retour d'Alonso et de Bottas, et aux premiers tours de roue de Manor. Rosberg signe le meilleur temps devant Räikkönen et Vettel. Hamilton a rencontré un problème moteur très tôt dans la séance. L'Anglais a perdu de la puissance et a dû s'arrêter en piste. Chez Red Bull tout n'est pas réglé non plus, les pilotes ont constaté des pertes de puissance à l'accélération, ce n'est pas très rassurant. Chez Sauber, Marciello a remplacé Nasr pour cette séance. En fond de classement, McLaren est aux prises avec Force India, à près de de trois secondes de Rosberg. Les Manor sont dernières logiquement.


EL1
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Nico RosbergMercedes AMG1:40.12420
2Kimi RaikkonenFerrari1:40.49717
3Sebastian VettelFerrari1:40.98513
4Romain GrosjeanLotus Mercedes1:41.54314
5Carlos SainzToro Rosso Renault1:41.59626
6Daniel RicciardoRed Bull Renault1:41.78715
7Max VerstappenToro Rosso Renault1:41.80323
8Valtteri BottasWilliams Mercedes1:41.88223
9Daniil KvyatRed Bull Renault1:42.05518
10Marcus EricssonSauber Ferrari1:42.06416
11Felipe MassaWilliams Mercedes1:42.10323
12Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:42.56719
13Raffaele MarcielloSauber Ferrari1:42.62113
14Fernando AlonsoMcLaren Honda1:42.88520
15Nico HulkenbergForce India Mercedes1:42.89313
16Sergio PerezForce India Mercedes1:43.05415
17Jenson ButtonMcLaren Honda1:43.10019
18Will StevensManor Ferrari1:46.6868
19Roberto MerhiManor Ferrari1:47.6838
20Lewis HamiltonMercedes AMG- :—.---4




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3784
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Malaisie 2015   Ven 27 Mar - 12:56

Pour la seconde séance, Hamilton a effectué son retour en piste après ses ennuis de la matinée. Non seulement son moteur n'a pas été endommagé, mais en plus l'Anglais signe un solide meilleur temps devant Räikkönen et son équipier. Hamilton sera tout de même perturbé par quelques problèmes de télémétrie.

Les deux Ferrari de Räikkönen puis Vettel signent le meilleur temps en début de séance, mais Rosberg améliore rapidement la marque. Avec la chaleur, la piste évolue et devient glissante. Merhi se fait surprendre, il part en tête à queue et finit dans le gravier, provoquant un drapeau rouge. Après cette interruption, les pilotes décident de passer en tendres Räikkönen récupère le meilleur temps avant que celui-ci ne devienne définitivement propriété de Hamilton. La piste est devenue très piégeuse, Rosberg manque de partir à la faute, et Vettel part en tête à queue au virage 11, comme Merhi. Toutefois l'Allemand parvient à repartir. Plus tard se sont Alonso, Nasr et Pérez qui en sont quittes pour une belle frayeur.

Pour cette séance la fiabilité a été mise à mal, la chaleur a certainement compliqué les choses, chez Mercedes la W06 de Hamilton avait quelques ennuis, chez Red Bull les problèmes se sont accumulés pour Ricciardo tout comme chez Lotus avec Grosjean. L'écart entre Mercedes, Ferrari Williams et la Red Bull de Kvyat n'est pas très important. Pas de réelle amélioration chez McLaren qui reste à trois secondes, la voiture est efficace en courbe mais le Honda manque de puissance. La première Manor est à six secondes, ce qui est honorable vu l'absence de roulage et presque aucune évolution depuis l'an passé.


EL2
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Lewis HamiltonMercedes AMG1:39.79016
2Kimi RaikkonenFerrari1:40.16329
3Nico RosbergMercedes AMG1:40.21826
4Daniil KvyatRed Bull Renault1:40.34617
5Valtteri BottasWilliams Mercedes1:40.45031
6Felipe MassaWilliams Mercedes1:40.56027
7Sebastian VettelFerrari1:40.65229
8Max VerstappenToro Rosso Renault1:41.22030
9Marcus EricssonSauber Ferrari1:41.26130
10Daniel RicciardoRed Bull Renault1:41.7998
11Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:41.87715
12Felipe NasrSauber Ferrari1:41.98830
13Sergio PerezForce India Mercedes1:42.24224
14Carlos SainzToro Rosso Renault1:42.29131
15Nico HulkenbergForce India Mercedes1:42.33028
16Fernando AlonsoMcLaren Honda1:42.50625
17Jenson ButtonMcLaren Honda1:42.63724
18Romain GrosjeanLotus Mercedes1:42.9487
19Will StevensManor Ferrari1:45.70412
20Roberto MerhiManor Ferrari1:47.2296




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3784
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Malaisie 2015   Sam 28 Mar - 10:54

Pour la troisième séance d'essais, les pilotes ont évolué sous une véritable fournaise, avec une température de piste de 60° ! Rosberg signe le meilleur temps devant Hamilton, Räikkönen est 3e. Vettel et les Williams complètent le top six.

Comme hier, la chaleur a rendu la piste très glissante. Pérez, Nasr et Merhi ont réalisé quelques figures libres. Les pilotes ont chaussé les pneus médiums, les plus tendres ici, en fin de séance mais avec une telle température, la dégradation était très importante. Dans ces conditions les Mercedes dominent mais l'écart est moins important qu'à Melbourne. Des orages sont annoncés pour la fin de journée et pourraient affecter la qualif.


EL3
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Nico RosbergMercedes AMG1:39.69013
2Lewis HamiltonMercedes AMG1:39.87310
3Kimi RaikkonenFerrari1:40.2459
4Sebastian VettelFerrari1:40.26613
5Felipe MassaWilliams Mercedes1:40.39114
6Valtteri BottasWilliams Mercedes1:40.40615
7Daniel RicciardoRed Bull Renault1:40.59019
8Carlos SainzToro Rosso Renault1:40.60119
9Max VerstappenToro Rosso Renault1:40.98918
10Marcus EricssonSauber Ferrari1:41.20019
11Romain GrosjeanLotus Mercedes1:41.20616
12Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:41.59218
13Daniil KvyatRed Bull Renault1:41.77514
14Nico HulkenbergForce India Mercedes1:41.80415
15Fernando AlonsoMcLaren Honda1:41.99113
16Sergio PerezForce India Mercedes1:42.09914
17Felipe NasrSauber Ferrari1:42.11718
18Jenson ButtonMcLaren Honda1:42.31913
19Roberto MerhiManor Ferrari1:46.6479
20Will StevensManor Ferrari1:47.0596




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3784
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Malaisie 2015   Sam 28 Mar - 12:33

Pour la qualification, de gros nuages noirs ont fait leur apparition, inévitable tant l'atmosphère est lourde et orageuse à Sepang. A l'horizon le ciel est zébré par des éclairs.


Personne ne perd de temps en Q1, tous les pilotes montent rapidement en piste. Les Mercedes sont déjà en médiums et signent le meilleur temps, Hamilton devant Rosberg. Vettel est 3 mais avec les durs. Sans grande surprise, les deux Manor sont éliminées, Stevens n'a aucun temps, et Merhi est au-delà des 107%, l'équipe aura besoin de la clémence de la FIA pour participer à la course. Button et Alonso occuperont l'avant-dernière ligne et Nasr est également éliminé.


En Q2, le ciel est de plus en plus sombre, et tous les pilotes se pressent au feu rouge pour être dans les premiers en piste. C'est Vettel qui emmène la meute devant Ricciardo et Rosberg. Le pilote Mercedes signe le meilleur temps alors que derrière, Hamilton et Räikkönen sont bloqués derrière la Sauber d'Ericsson. Le peloton a à peine le temps de boucler un premier tour qu'un déluge s'abat sur le circuit. Tout le monde rentre au stand au ralenti, c'est déjà terminé pour la Q2 après un seul tour, et parmi les éliminés figurent les deux Force India, Sainz, Maldonado et Räikkönen 11e. Dommage car Kimi était performant, le Finlandais avait une grosse carte à jouer pour cette qualif.


Après une interruption de plus d'une demi-heure, les choses se sont calmées et Q3 peut enfin être lancée. Les Williams s'installent au feu rouge chaussées de pneus pluie, tout comme Verstappen, Ericsson et Grosjean. En revanche Vettel, les Red Bull et les Mercedes privilégient les intermédiaires. Il reste beaucoup d'eau en piste mais il s'avère que les intermédiaires sont plus efficaces, Les Williams rentrent donc au stand sans boucler le moindre temps. Hamilton établit la première marque avec plus d'une seconde d'avance sur Rosberg et Verstappen. Les Williams rentrent de nouveau au stand après avoir chaussé les intermédiaires : ce premier tour servait de test, Massa et Bottas vont repartir avec des pneus neufs pour signer le meilleur chrono possible. Les dix pilotes restant reprennent la piste. Vettel améliore grandement et manque de peu de s'emparer de la pole. Hamilton ne parvient pas à signer un meilleur chrono, mais c'est suffisant pour garder la pole. Derrière Rosberg améliore mais pas suffisamment, il partira 3e.


Les Mercedes ont donc éviter les embuches d'une qualif difficile et sont bien placées pour demain, Hamilton marque des points en dominant Rosberg dans des conditions changeantes. Excellent tour de Vettel qui manque de créer la surprise alors que Räikkönen a été coincé dans le trafic. Le Finlandais aura du boulot en course. Ricciardo et Kvyat sont 4e et 5e, pas mal, Red Bull est ici outsider mais peut espérer un bon résultat demain. La qualification a en revanche été un peu décevante chez Williams, Massa n'est que 7e et Bottas 9e. La voiture n'est pas aussi à l'aise sur l'eau que sur le sec. Verstappen se distingue en signant un très beau 6e temps. Avec le 10e temps, Ericsson entre dans le top 10, c'est la première fois que le Suèdois va plus loin que Q1. Avec le 8e chrono, Grosjean complète le top 10.



Qualification
Pos.PiloteEquipeTemps Q1Temps Q2Temps Q3
1Lewis HamiltonMercedes AMG1:39.2691:41.5161:49.834
2Sebastian VettelFerrari1:39.8131:39.6321:49.908
3Nico RosbergMercedes AMG1:39.3731:39.3761:50.299
4Daniel RicciardoRed Bull Renault1:40.5041:41.0841:51.541
5Daniil KvyatRed Bull Renault1:40.5461:41.6651:51.950
6Max VerstappenToro Rosso Renault1:40.7931:41.4301:51.980
7Felipe MassaWilliams Mercedes1:40.5431:41.2301:52.473
8Romain GrosjeanLotus Mercedes1:40.3031:41.2091:52.980
9Valtteri BottasWilliams Mercedes1:40.2481:40.6501:53.179
10Marcus EricssonSauber Ferrari1:40.3401:41.7481:53.260






11Kimi RaikkonenFerrari1:40.4151:42.173
12Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:40.3611:42.197
13Nico HulkenbergForce India Mercedes1:40.8301:43.022
14Sergio PerezForce India Mercedes1:41.0361:43.468
15Carlos SainzToro Rosso Renault1:39.8131:43.700






16Felipe NasrSauber Ferrari1:41.308

17Jenson ButtonMcLaren Honda1:41.635

18Fernando AlonsoMcLaren Honda1:41.745

19Roberto MerhiManor Ferrari1:46.677

20Will StevensManor Ferrari- :—.---





"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3784
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Malaisie 2015   Sam 28 Mar - 13:47

Les Manor ont été autorisées à rouler demain en course. La FIA a pris en compte le fait que Mercedes avait signé ses chronos de Q1 avec les tendres et aussi que Stevens était en dessous des 107% en essais libres. Romain Grosjean, auteur d'un dépassement dans la pitlane a été pénalisé de deux places, Bottas et Ericsson gagnent donc chacun une position sur la grille.




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3784
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Malaisie 2015   Mar 31 Mar - 0:15

Des les premiers essais hivernaux, on avait tout de suite constaté que la Ferrari était une bonne voiture, chose confirmée à Melbourne, mais en remportant la victoire au nez et à la barbe des deux Mercedes, Sebastian Vettel a surpris son monde. Une 40e victoire émouvante pour l'Allemand qui réalise un rêve de gosse en gagnant avec Ferrari, et qui semble revivre après avoir quitté Red Bull.
Si les Mercedes montent sur le podium, elles se sont fait avoir à la régulière, une première puisque l'an passé Ricciardo avait à chaque fois profité d'erreurs de Mercedes pour remporter trois victoires. Vettel a également giflé Red Bull en collant un tour à Ricciardo et Kvyat, ainsi qu'Alonso qui a quitté la Scuderia pour le fond de grille avec McLaren.


Au départ ils ne sont que 19, la Manor de Stevens n'a pas pu être réparée après son problème d'alimentation en essence. Il fait très chaud à Sepang, l'atmosphère est orageuse mais comme la course a été avancée les risques de pluie sont faibles. En revanche la piste devrait être glissante comme la veille. A l'extinction des feux, Hamilton s'élance parfaitement, Rosberg s'infiltre le long du mur mais Vettel conserve l'avantage au freinage. C'est un peu chaud derrière, Hülkenberg gagne un paquet de places, Bottas touche Maldonado et le Vénézuélien crève, c'est décidément un début de saison difficile. Räikkönen est touché par Nasr au dernier virage, Kimi crève également, il lui faut accomplir un tour complet pour rentrer au stand. Le pilote Sauber rentre lui aussi pour changer d'aileron avant. En tête de course, Hamilton attaque mais Vettel tient la cadence. Rosberg est là aussi mais le reste du peloton emmené par Ricciardo est déjà distancé.
Au 3e tour, Ericsson en bagarre pour défendre sa 8e place freine trop tard et part en tête à queue au premier virage. Les roues arrières de la Sauber s'enlisent dans le gravier et le Suédois doit abandonner. La safety car entre en jeu pour éviter tout risque, et de nombreux pilotes rentrent au stand. Les Mercedes rentrent l'une derrière l'autre pour chausser les durs ce qui pénalise Rosberg qui perd des positions.


Vettel a choisi de rester en piste, il est en tête devant Hülkenberg, Grosjean, Sainz et Pérez qui ne se sont pas arrêtés non plus. Derrière, Ricciardo et Massa se sont intercalés entre Hamilton et Rosberg.
Au restart, Vettel s'échappe pendant que les Mercedes sont engluées dans le trafic. C'est un stratégie intéressante pour la Scuderia qui tente le pari d'un arrêt de moins. Pendant ce temps Pérez se fait dépasser par tout le monde, la Force India connait certainement un problème. Il faut quelques tours à Hamilton pour dépasser Sainz, puis Grosjean et Hülkenberg mais une fois 2e, le Britannique compte 10 secondes de retard sur Vettel. Rosberg de son côté est aux prises avec Ricciardo pour la 6e place. Mais l'Australien part au large en attaquant Sainz, du coup l'Allemand en profite pour dépasser la Red Bull, puis rapidement la Toro Rosso. Un autre qui a pu profiter de la neutralisation, c'est Räikkönen qui est à la porte des points. Au 15e tour le Finlandais rentre au stand et joue l'undercut pour disposer d'une piste libre. Il est imité par Sainz. Maldonado reçoit dix secondes de pénalité pour excès de vitesse sous safety car. Pendant ce temps-là, Rosberg est venu à bout de Grosjean et Hülkenberg dont les gommes faiblissent, et pointe en 3e position. Vettel résiste à Hamilton et conserve une dizaine de secondes sur Hamilton et 17 sur Rosberg. Au 18e tour, le quadruple champion du monde rentre et passe en durs. Il ressort 3e, et surprise se montre d'entrée de jeu plus rapide que les Flèches d'Argent qui ont du mal à tenir leurs gommes avec cette chaleur. Un peut plus loin Kvyat et Ricciardo s'expliquent roues contre roues. Au 22e tour Vettel dépasse Rosberg qui ne résiste pas, les Mercedes ont clairement des soucis de pneus. Peu après Alonso abandonne alors qu'il était 8e. Dans le peloton, Ricciardo part encore une fois au large et Verstappen lui prend la 10e place. Le Néerlandais dépasse ensuite Hülkenberg. Vettel continue sur sa lancée et rattrape rapidement Hamilton. Il prend l'avantage au dernier virage au 25e tour et Hamilton oblique immédiatement vers les stands pour passer en médiums.


Hülkenberg Ricciardo et Kvyat sont en lutte pour la 10e place. Au 26e, le Russe passe la Force India mais Hülk l'envoit en tête à queue. Kvyat parvient à repartir et l'Allemand recevra un peu plus tard dix secondes de pénalité. Au 27e tour, Rosberg ravitaille et chausse les durs, il ressort 4e derrière Räikkönen qui revient du fond de peloton grâce à sa stratégie décalée. Mais l'Allemand reprend vite sa 3e position. Au 30e tour, Grosjean attaque Pérez et part en tête à queue, bousculé par le Mexicain qui recevra également une pénalité de dix secondes un peu plus tard. Kvyat prend le dessus sur Hülkenberg. En tête, Vettel a 17 secondes d'avance sur Hamilton, mais le Britannique grignote peu à peu. Räikkönen ravitaille au 35e tour, il ressort 6e derrière Bottas et Verstappen qui viennent de s'offrir un superbe duel. Vettel imite son équipier au 38e tour et ressort juste devant Rosberg ! Räikkönen dépasse Verstappen au même moment. Au 39e tour c'est Hamilton qui doit rentrer, confronté à l'usure de ses gommes. Vettel récupère donc la tête de course. Rosberg rentre au 42e tour pour son 3e arrêt. Vettel est donc leader devant Hamilton, Rosberg et Räikkönen. Verstappen se fait un frayeur en rentrant trop vite au stand, le pilote Toro Rosso passe dans l'herbe. A une dizaine de boucles de l'arrivée, McLaren rappelle un Jenson Button au ralenti, cette fois l'équipe ne verra pas l'arrivée. En tête Vettel perd quelques dixièmes sur Hamilton mais Lewis doit reprendre dix secondes en autant de tour, ça va être compliqué. Les pilotes Toro Rosso s'expliquent, et Verstappen prend le dessus sur Sainz. Les deux jeunes pilotes devancent Ricciardo et Kvyat qui se fond prendre un tour par Vettel en vue de l'arrivée ! C'est compliqué aussi pour Maldonado qui connait son 2e abandon en autant de courses. Durant les dernières boucles, Bottas attaque Massa et le dépasse bien que Felipe se soit durement défendu.


Vettel remporte donc une victoire surprise devant Hamilton et Rosberg. Räikkönen est 4e, Bottas 5e, Massa 6e, Verstappen 7e, Sainz 8e, Kvyat 9e et Ricciardo 10e. Ferrari a été très performante ce weekend, la voiture semble bien tenir ses gommes sous la chaleur, mieux que Mercedes, et la stratégie durant la neutralisation a fait la différence. On a eu l'impression de voir renaître un Vettel un peu éteint en 2014. Malgré un premier tour chaotique, Räikkönen a profité de la safety car pour revenir au 4e rang. Kimi a réalisé une course solide et aucun doute, il faudra compter sur Ferrari cette saison, cette victoire en appelle d'autres.
Mercedes pour sa part a été sonnée. Certes les deux voitures sont sur le podium, mais la stratégie n'a pas été optimale, mais il semble que de toute manière la voiture ne pouvait pas faire toute la course avec deux arrêts. Un point faible par rapport à Ferrari mais la W06 a tout de même l'avantage en performance pure. Rien d'inquiétant donc mais la partie risque d'être moins aisée que l'an passé. Hamilton a estimé que ses réglages n'étaient pas parfaits et Rosberg a déploré une stratégie qui a englué les deux voitures dans le trafic. Le résultat reste tout de même très bon.


Malgré une qualif difficile, Williams s'est rattrapée en course. Les voitures de Grove ne pouvaient espérer mieux ce weekend et terminent en 5e et 6e positions. Bottas a mal démarré la course, mais il a su se défaire du trafic pour battre son équipier en toute fin de course. Massa a eu une course assez tranquille mais il a perdu un peu de temps au stand. Bon résultat d'ensemble. Toutes les autres équipes sont bien plus loin en performance.
Toro Rosso confirme ses performances de Melbourne, mais cette fois les deux voitures terminent dans les points et devant les Red Bull. Verstappen a ferraillé contre les Red Bull et son équipier, le fils de Jos marque ses premiers points à 17 ans, un nouveau record qui risque de de durer. Carlos Sainz entre une nouvelle fois dans les points après avoir fait le pari de rester en piste en début de course. En bagarre toute la course, l'Espagnol n'a pas commis d'erreur. Quoiqu'il en soit, la Toro Rosso semble mieux née que la Red Bull.


Pour l'équipe autrichienne, c'est la soupe à la grimace. Kvyat 9e et Ricciardo 10e, c'est mauvais. Du jamais vu depuis 2008. L'équipe se rend compte qu'en perdant Vettel, elle a perdu un bon retour technique. Les deux voitures ont souffert de la chaleur, et ont rencontré d'importants problèmes avec les freins. Bonne nouvelle, le moteur Renault semble progresser mais chez Red Bull on est très loin du compte et il reste beaucoup à faire avec le châssis.
Pas de point pour Lotus. Grosjean a fait des pirouettes, expédié dans le décor par Pérez, mais il termine 11e. Dommage car le Franco-Suisse avait une bonne stratégie et il a pu lutter avec les Force India, Red Bull et Toro Rosso. Maldonado a délivré une course dont lui seul a le secret. Heurté à nouveau au premier tour, il crève, puis reçoit 10 secondes de pénalité sur son temps de course pour excès de vitesse sous safety car. Une pénalité qui se transforme en retrait de trois points sur sa licence après un abandon à cause des freins. Il lui en reste 8 mais il en récupérera 3 lors de la prochaine course. Les retraits de points ne durent en effet qu'un an et le Vénézuélien avait été déjà pénalisé le 6 avril dernier.


Course à oublier pour Sauber. Ericsson était en position pour marquer des points, mais Ericsson est sorti au 3e tour sous la pression en se battant avec Hülkenberg. Incapable de trouver le rythme sur ce circuit, Nasr n'a pas existé ce weekend et termine à une anonyme 12e place. Il s'est juste distingué en heurtant Räikkönen au premier tour et n'a pu rattraper le temps perdu.
Les pilotes Force India ont joué aux autos tamponneuses. Hülkenberg a réalisé un excellent départ, et les deux voitures ont choisi de rester en piste lors de la neutralisation. Après cela, les Force India ont bouchonné le peloton, Hülk a envoyé Kvyat en tête à queue et Pérez a fait de même avec Grosjean. Les voitures sont encore trop lentes, elles manques d'appui et sont mal équilibrées. Comme les deux hommes ont pris dix secondes de pénalité les points étaient hors de portée. Mais au moins les voitures sont à l'arrivée et accumulent les kilomètres.


Un objectif qui n'a pas été rempli par McLaren dont les deux voitures ont abandonné. Panne d'ERS pour Alonso au premier tiers de course et turbo pour Button à une dizaine de tours de l'arrivée. La fiabilité est un problème, mais le rythme de course de la MP4-30 a bien augmenté par rapport à Melbourne. Au point où les pilotes ont pu lutter avec Nasr, les Force India et les Toro Rosso. La capacité de développement de McLaren est importante, et pour Button, ces premières courses consistent à de la collecte d'informations. D'après Ron Dennis, de grosses évolutions sont à prévoir pour le début de saison européenne.
Enfin la Manor de Merhi a pu terminer sa première course, à trois tours. Un exploit en soi vu que la voiture n'avait jamais accompli plus que quelques tours de suite en essais. Quoiqu'il en soit, l'Espagnol n'est pas certain de continuer, il est rentré en Europe pour des essais en WSR 3.5, tout dépendra de sa capacité à amener des fonds. Stevens n'a pas pu prendre le départ à cause d'un souci d'alimentation en essence.


Ferrari a donc tapé un grand coup, et Mercedes se doit de rétablir la loi après cette petite déroute. Prochaine course en Chine dans 15 jours.


Course
Pos.PiloteEquipeEcartArrêts
1Sebastian VettelFerrari56 laps - 1h41m05.793s2
2Lewis HamiltonMercedes AMG+8.5693
3Nico RosbergMercedes AMG+12.3103
4Kimi RaikkonenFerrari+53.8223
5Valtteri BottasWilliams Mercedes+1m10.4093
6Felipe MassaWilliams Mercedes+1m13.5863
7Max VerstappenToro Rosso Renault+1m39.0853
8Carlos SainzToro Rosso Renault+1 lap2
9Daniil KvyatRed Bull Renault+1 lap3
10Daniel RicciardoRed Bull Renault+1 lap3
11Romain GrosjeanLotus Mercedes+1 lap3
12Felipe NasrSauber Ferrari+1 lap4
13Sergio PerezForce India Mercedes+1 lap2
14Nico HulkenbergForce India Mercedes+1 lap3
15Roberto MerhiManor Ferrari+3 laps0
16Pastor MaldonadoLotus MercedesDNF4
17Jenson ButtonMcLaren HondaDNF4
18Fernando AlonsoMcLaren HondaDNF2
19Marcus EricssonSauber FerrariDNF2
20Will StevensManor FerrariDNS0




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3784
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Malaisie 2015   Mer 1 Avr - 14:14

Avec un peu de retard, le classement du championnat du monde. Les mêmes se sont retrouvés sur le podium de Sepang, mais dans un ordre différent. Lewis Hamilton reste en tête du championnat, mais la victoire de Vettel le propulse à trois points du Britannique. Rosberg est désormais 3e, à dix points de son équipier. Discrets ce weekend, les pilotes Williams ont quand même marqué pas mal de points, Massa est à 20 unités et Bottas a ouvert son compteur. L'autre Finlandais du peloton, Räikkönen marque également ses premiers points cette année et pointe en 5e place du classement. Avec respectivement 9 et 2 points, Ricciardo et Kvyat sont 8e et 13e. Pas de points pour les pilotes Sauber et Force India ce weekend, contrairement aux pilotes Toro Rosso, 10e et 11e du classement avec six points chacun. Verstappen devient par ailleurs le plus jeune pilote à marquer des points. Les pilotes McLaren, Lotus et Manor sont les seuls à ne pas encore avoir marqué de points.

Chez les constructeurs, Mercedes marque 33 points et conserve la tête du classement, Ferrari grappille quatre points, la Scuderia a 24 unités de retard désormais. Williams marque 18e points et chipe la 3e place à Sauber, une position logique vu les performances de la voiture. On peut noter que l'équipe britannique réalise un bien meilleur début de saison que l'an passé. La bonne opération du jour est pour Toro Rosso qui passe Red Bull et Force India. L'équipe de Faenza est 5e devant l'écurie mère et le team de Vijay Mallya. McLaren, Lotus et Manor ferment la marche.


Pos.PilotePointsEvolutionPos.EquipePointsEvolution
1Lewis Hamilton4301Mercedes760
2Sebastian Vettel4012Ferrari520
3Nico Rosberg3313Williams301
4Felipe Massa2004Sauber141
5Kimi Raikkonen1275Toro Rosso122
6Felipe Nasr1016Red Bull111
7Valtteri Bottas10117Force India71
8Daniel Ricciardo928McLaren00
9Nico Hulkenberg629Lotus00
10Max Verstappen6310Manor00
11Carlos Sainz62
12Marcus Ericsson44
13Daniil Kvyat23
14Sergio Perez14
15Jenson Button04
16Romain Grosjean02
17Roberto Merhi02
18Pastor Maldonado03
19Fernando Alonso0X
20Will Stevens00
21Kevin Magnussen04




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grand Prix de Malaisie 2015   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grand Prix de Malaisie 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grand Prix d'Espagne 2015
» Grand Prix de Belgique 2015
» Grand Prix d'Italie 2015
» Grand Prix du Japon 2015
» Grand Prix de Russie 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Challenge F1 :: Hors-Jeu :: La F1 en générale de Gallezian-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit