Challenge F1

Challenge F1

AccueilAccueil  JeuJeu  Le T'ChatLe T'Chat  S'enregistrerS'enregistrer  FacebookFacebook  TwitterTwitter  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Grand Prix d'Espagne 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Le vainqueur à Barcelone
Lewis Hamilton
0%
 0% [ 0 ]
Nico Rosberg
50%
 50% [ 2 ]
Daniel Ricciardo
0%
 0% [ 0 ]
Daniil Kvyat
0%
 0% [ 0 ]
Valtteri Bottas
0%
 0% [ 0 ]
Felipe Massa
0%
 0% [ 0 ]
Sebastian Vettel
25%
 25% [ 1 ]
Kimi Räikkönen
25%
 25% [ 1 ]
Fernando Alonso
0%
 0% [ 0 ]
Jenson Button
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Force India
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Toro Rosso
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Lotus
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Marussia
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Sauber
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 4
 

AuteurMessage
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3783
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Grand Prix d'Espagne 2015   Mer 6 Mai - 22:05

La tension est vite retombée après Bahreïn, les équipes ont pris la direction de leurs bases européennes et ont profité de la pause de trois semaines pour développer les voitures. Comme chaque année, Barcelone va servir de témoin pour aligner les nouveaux packages. Il y a de nombreux enjeux, pour Renault notamment qui a dû corriger les faiblesses de son bloc, pour McLaren Honda qui a désormais eu un peu de temps pour faire en sorte de revenir dans la zone des points, le moteur annoncerait 15 à 20 chevaux supplémentaires, mais toutes les écuries espèrent progresser. A noter une évolution de la livrée de McLaren pour le début de la saison européenne. Mercedes espère enfoncer le clou, mais Ferrari n'a pas dû chômer de son côté non plus. La Scuderia a envisagé un moment d'installer un nez plus court mais cette possibilité a été abandonnée. Il sera intéressant de voir ce que Red Bull pourra montrer après un début de saison très mauvais. Lotus attend de grosses évolutions également et vise la 3e place de Williams.

Pas grand chose de neuf en coulisses, à part autour de Red Bull : la participation de l'équipe en F1 n'est pas assurée si la performance n'est pas au rendez-vous, et l'équipe étudierait un changement de partenaire moteur. Avec le recrutement l'an passé de Domenicali par Audi et les changements à la tête du groupe Volkswagen, le groupe allemand pourrait envisager de lancer une de ses marques en F1 mais pas avant 2017. Chez Mercedes, Hamilton n'a pas encore signé son contrat, si bien que la rumeur envoie le Britannique chez Ferrari aux côtés de Vettel. Rien ne permet de l'affirmer pour l'instant, mais la Scuderia représente un attrait important pour un pilote. En attendant Hamilton arrive à Barcelone en tant que favori, il s'était déjà imposé l'an passé juste devant Rosberg.

Allez je vote Rosberg cette fois-ci il a intérêt à gagner !




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3783
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Espagne 2015   Ven 8 Mai - 17:25

Pas mal d'activité en piste pour cette première journée à Barcelone, il fallait s'en douter, les équipes ont des choses à tester. Alors que les Mercedes ont dominé la journée, en coulisses, l'accord entre les équipes concernant l'utilisation d'un 5e moteur a volé en éclat : les équipes propulsées par Mercedes étaient d'accord pour utiliser ce 5e moteur en essais mais pas en course comme le désirait Renault. Cette décision est problématique pour Toro Rosso et surtout Red Bull qui en a déjà utilisé trois par pilote, mais aussi Honda. Mais la règle est écrite noire sur blanc et Mercedes comme Ferrari ont su s'y adapter.

Revenons en à la piste, ce matin c'est Rosberg qui a signé le meilleur temps devant Hamilton et Vettel, quelle surprise. La première demi-heure est assez active, et les pilotes Mercedes vont à plusieurs reprises s'échanger le meilleur temps, mais la tension retombe vite et il faudra attendre le dernier tiers de la séance pour revoir les monoplaces s'activer. Plusieurs essayeurs sont en piste, Palmer remplace à nouveau Grosjean, Susie Wolff roule dans la voiture de Bottas, et Raffaele Marciello a pris le volant de la Sauber d'Ericsson. Chez Red Bull, on a des soucis moteur du côté de chez Ricciardo, l'Australien ne pourra prendre la piste qu'en fin de séance. Niveau chrono, les Ferrari se tiennent à près d'une seconde des Flèches d'Argent, et Toro Rosso semble provisoirement du moins constituer la 3e force du plateau.

EL1
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Nico RosbergMercedes AMG1:26.82828
2Lewis HamiltonMercedes AMG1:26.89827
3Sebastian VettelFerrari1:27.80621
4Kimi RaikkonenFerrari1:27.83216
5Carlos SainzToro Rosso Renault1:28.13227
6Max VerstappenToro Rosso Renault1:28.52923
7Daniil KvyatRed Bull Renault1:28.7857
8Felipe MassaWilliams Mercedes1:28.83121
9Daniel RicciardoRed Bull Renault1:29.0759
10Felipe NasrSauber Ferrari1:29.14014
11Nico HulkenbergForce India Mercedes1:29.40920
12Raffaele MarcielloSauber Ferrari1:29.63015
13Jolyon PalmerLotus Mercedes1:29.67621
14Susie WolffWilliams Mercedes1:29.70822
15Fernando AlonsoMcLaren Honda1:29.81322
16Jenson ButtonMcLaren Honda1:29.81722
17Sergio PerezForce India Mercedes1:30.09619
18Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:30.1107
19Will StevensManor Ferrari1:32.47122
20Roberto MerhiManor Ferrari1:32.64720




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3783
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Espagne 2015   Ven 8 Mai - 17:48

Les choses sérieuses commencent lors des EL2, Hamilton signe le meilleur temps devant Vettel, l'Allemand s'est bien rapproché depuis ce matin, et Rosberg. Cependant, le temps établi ce matin par Rosberg n'a pas été amélioré, soit en raison de la quantité d'essence embarquée ou à cause des rafales de vents qui ont perturbé le travail des pilotes. Chez Red Bull, le cirque continue pour Ricciardo qui doit changer de moteur, l'Australien ne pourra boucler que 4 tours cette après-midi. Vettel est le premier gros bras à signer un chrono, vite battu par Rosberg puis Hamilton. A peine le premier quart d'heure franchi que le drapeau rouge est sorti : le capot moteur de Grosjean s'es désintégré, pas d'autres dégâts sur la voiture mais il va falloir nettoyer tout ça ! Vettel chausse ensuite les médiums et réalise le meilleur temps, mais Hamilton l'imite peu après et devance la Ferrari de 4 dixièmes. Rosberg pour sa part a rencontré des ennuis de boite de vitesse le privant d'un bon chrono.

Après ces trois heures d'essais, on voit clairement que devant rien n'a changé, Mercedes et Ferrari tiennent le haut du pavé. Derrière, ça s'est resserré, Kvyat est le meilleur des autres, Toro Rosso semble à l'aise en Catalogne bien qu'elle n'apporte pas d'évolution majeure. McLaren a également progressé, Button est 7e, Alonso 11e, les MP4-30 sont plus véloces que les Lotus, les Sauber et les Force India. Williams est en retrait pour l'instant, mais il ne faut pas s'y fier, les FW36 ne révèlent souvent leur potentiel qu'à partir des qualifications. Les évolutions apportées à la Lotus ne lui permettent pas pour l'instant de bien figurer, on verra comment ça évolue, en revanche Sauber et Force India ont bien reculé dans le classement, c'est toujours difficile pour les écuries les moins bien dotées de suivre la course au développement.

A noter que beaucoup de pilotes se sont plaints de problèmes d'équilibre et de manque de grip, notamment à cause du vent, s'il ne faiblit pas il faudra prendre en compte ce paramètre.


EL2
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Lewis HamiltonMercedes AMG1:26.85226
2Sebastian VettelFerrari1:27.26037
3Nico RosbergMercedes AMG1:27.61635
4Kimi RaikkonenFerrari1:27.78036
5Daniil KvyatRed Bull Renault1:27.94325
6Max VerstappenToro Rosso Renault1:28.01732
7Jenson ButtonMcLaren Honda1:28.49431
8Valtteri BottasWilliams Mercedes1:28.52539
9Carlos SainzToro Rosso Renault1:28.67431
10Felipe MassaWilliams Mercedes1:28.71236
11Fernando AlonsoMcLaren Honda1:28.72328
12Romain GrosjeanLotus Mercedes1:29.08614
13Daniel RicciardoRed Bull Renault1:29.0984
14Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:29.21734
15Felipe NasrSauber Ferrari1:29.33337
16Marcus EricssonSauber Ferrari1:29.36134
17Nico HulkenbergForce India Mercedes1:29.60138
18Sergio PerezForce India Mercedes1:29.70735
19Will StevensManor Ferrari1:31.92930
20Roberto MerhiManor Ferrari1:32.75123




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3783
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Espagne 2015   Sam 9 Mai - 13:44

Troisième séance, on approche de la qualification et jusqu'à présent, on observe peu d'améliorations en terme de chrono. Rosberg signe le meilleur temps devant Vettel et Hamilton mais le quadruple champion du monde est très proche. Hamilton n'a toujours pas trouvé le bon équilibre, il s'est fait une belle frayeur en partant en tête à queue à haute vitesse au virage 3. Chez Red Bull, c'est Kvyat qui rencontre des problèmes aujourd'hui, le Russe n'a pu prendre la piste que lors des 20 dernières minutes. Avec le 4e chrono, Bottas permet à Williams de renouer avec les avant-postes. 15 et 16e, les Lotus sont toujours en difficulté.

La qualif pourrait être intéressante, Hamilton n'a pas l'air très à l'aise pour le moment on va voir si Rosberg ou Vettel vont réussir à contester sa suprématie dans l'exercice du tour rapide.


EL3
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Nico RosbergMercedes AMG1:26.02119
2Sebastian VettelFerrari1:26.17714
3Lewis HamiltonMercedes AMG1:26.22210
4Valtteri BottasWilliams Mercedes1:26.68219
5Kimi RaikkonenFerrari1:26.94414
6Daniel RicciardoRed Bull Renault1:27.04819
7Felipe MassaWilliams Mercedes1:27.10919
8Max VerstappenToro Rosso Renault1:27.13218
9Daniil KvyatRed Bull Renault1:27.3137
10Carlos SainzToro Rosso Renault1:27.80917
11Jenson ButtonMcLaren Honda1:27.93817
12Nico HulkenbergForce India Mercedes1:28.08213
13Felipe NasrSauber Ferrari1:28.09623
14Fernando AlonsoMcLaren Honda1:28.30417
15Romain GrosjeanLotus Mercedes1:28.57817
16Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:28.61818
17Marcus EricssonSauber Ferrari1:28.78820
18Sergio PerezForce India Mercedes1:28.99614
19Will StevensManor Ferrari1:31.12516
20Roberto MerhiManor Ferrari1:31.74917




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3783
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Espagne 2015   Sam 9 Mai - 15:24

On attendait de voir si la hiérarchie allait changer avec le retour en Europe, et ce n'est pas vraiment le cas ! Le peloton est toujours dominé par le même trio infernal. Mais cette fois ci, c'est Rosberg qui a su tirer le meilleur de sa Mercedes et qui réalise sa première pole de la saison, la 16e de sa carrière. Il devance Hamilton et Vettel

En Q1, le vent est toujours présent et perturbe le travail des pilotes. Rosberg signe le temps référence avant d'être battu par Hamilton. Dans les derniers instants, tout le monde améliore l'Anglais conserve son meilleur temps devant Rosberg. Les Manor sont éliminées, comme les Force India, en manque de développement, et Ericsson également. 15e, Alonso n'est pas passé loin de l'élimination, mais les McLaren sont en Q2. Seuls les Mercedes et Vettel se sont qualifiés avec les durs.

Les pilotes prennent leur temps avant de prendre la piste en Q2. Nasr est le premier à signer un chrono en 1.28.9, mais Hamilton fait bien mieux et surtout Rosberg qui signe un temps en 1.25.1. Les Ferrari sont à plus d'une seconde ! Ca s'agite dans les dernières minutes, mais au final les Lotus, les McLaren et Nasr sont éliminés. La pole se disputera entre les Mercedes, les Ferrari, les Williams, les Red Bull et les Toro Rosso.

En Q3 Hamilton réalise un bon chrono mais Rosberg fait mieux de plus de deux dixièmes. Suivent Vettel, Bottas et Räikkönen. Lors de la seconde salve, Hamilton ne parvient pas à améliorer, offrant donc la pole à son équipier qui n'a pas amélioré non plus. Vettel et Bottas sont en 2e ligne. Excellente qualification pour Toro Rosso qui occupe la 3e ligne. Déception en revanche pour Räikkönen, seulement 7e. Les deux Red Bull, 8e et 10e prennent encore une fois une gifle de la part de Toro Rosso.

Hamilton n'est pas en pole pour la première fois cette saison, mais la course c'est demain et rien n'est fait !


Qualification
Pos.PiloteEquipeTemps Q1Temps Q2Temps Q3
1Nico RosbergMercedes AMG1:26.4901:25.1661:24.681
2Lewis HamiltonMercedes AMG1:26.3821:25.7401:24.948
3Sebastian VettelFerrari1:27.5341:26.1671:25.458
4Valtteri BottasWilliams Mercedes1:27.2621:26.1971:25.694
5Carlos SainzToro Rosso Renault1:26.7731:26.4751:26.136
6Max VerstappenToro Rosso Renault1:27.3931:26.4411:26.249
7Kimi RaikkonenFerrari1:26.6371:26.0161:26.414
8Daniil KvyatRed Bull Renault1:27.8331:26.8891:26.629
9Felipe MassaWilliams Mercedes1:27.1651:26.1471:26.757
10Daniel RicciardoRed Bull Renault1:27.6111:26.6921:26.770






11Romain GrosjeanLotus Mercedes1:27.3831:27.375
12Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:27.2811:27.450
13Fernando AlonsoMcLaren Honda1:27.9411:27.760
14Jenson ButtonMcLaren Honda1:27.8131:27.854
15Felipe NasrSauber Ferrari1:27.6251:28.005






16Marcus EricssonSauber Ferrari1:28.112

17Nico HulkenbergForce India Mercedes1:28.365

18Sergio PerezForce India Mercedes1:28.442

19Will StevensManor Ferrari1:31.200

20Roberto MerhiManor Ferrari1:32.038





"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3783
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Espagne 2015   Lun 11 Mai - 20:00

Trois semaines après Bahreïn, la saison européenne débute à Barcelone, et comme chaque année, les équipes apportent des évolutions dans le but de chambouler la hiérarchie. Mais cette année il n'y a pas eu de bouleversement, Rosberg s'imposant devant Hamilton et Vettel. Pire, l'écart entre Mercedes et les autres semble avoir grandi en l'espace de trois semaines. On a donc assisté à une course globalement calme malheureusement mais une nouvelle fois assez tactique.


Comme souvent, il fait beau à Barcelone en ce mois de mai, la pluie ne viendra pas perturber le GP. Au départ, Rosberg s'élance parfaitement alors que Hamilton, du côté sale de la piste se fait déborder par Vettel. Bottas manque même d'en profiter au premier virage. Mal qualifié, Räikkönen attaque dès le premier tour et se débarrasse des deux Toro Rosso. A la fin du premier tour, Rosberg mène devant Vettel et Hamilton, Bottas 4e, Räikkönen 5e, Verstappen 6e, Sainz 7e, Massa 8e, Grosjean 9e et Ricciardo 10e. Alors que Rosberg creuse immédiatement l'écart, Hamilton est bloqué par la Ferrari et ce n'est pas facile de dépasser sur cette piste. Brillantes en qualification, les Toro Rosso n'offrent pas le même rythme en course, Massa en vient rapidement à bout et se place 6e. Derrière c'est Maldonado qui est déchaîné : il dépasse Ricciardo et Grosjean avec autorité, mais un contact avec son équipier casse le mat d'aileron de Pastor. Ce qui ne l'empêche pas de dépasser les Toro Rosso à son tour. Les deux jeunes pilotes de l'écurie de Faenza mangent leur pain noir, en quelques tours ils cèdent face à Ricciardo et Grosjean. En tête Rosberg a désormais plus de 5 secondes d'avance sur Vettel et Hamilton est toujours bloqué derrière. Bonne pioche pour l'Allemand, toujours à la recherche de sa première victoire en 2015.


Au 12e tour, Hülkenberg lance la salve des arrêts au stand. Hamilton s'arrête au 14e tour mais les mécaniciens perdent un peu de temps avec une roue. L'Anglais ressort derrière Maldonado mais il le dépasse très rapidement. Vettel s'arrête au 15e, Rosberg au 16e, laissant Räikkönen en tête. Iceman rentre au 18e tour et chausse les durs alors que ses rivaux sont en médiums. Le Finlandais vas retenter le coup de Bahreïn ! Chez Lotus, on s'est occupé de l'aileron arrière de Maldonado en arrachant la partie droite de l'aileron arrière, pas sûr que l'équilibre soit aussi bon, heureusement que le circuit ne comporte pas trop de virages à gauche ! Le Vénézuélien est désormais en fond de peloton juste derrière un Jenson Button transparent depuis le début de la course. Après les arrêts, Rosberg a repris la tête et contrôle sereinement la course. Hamilton met la pression sur Vettel et semble déterminé à trouver l'ouverture dans ce 2e relais. Chez Lotus Grosjean rencontre également des problèmes avec sa boite de vitesses, le muret des stands lui conseille de faire attention en changeant de rapport. Plus loin dans le peloton, Kvyat dépasse Verstappen pour le gain de la 9e place. Au 28e tour, Alonso rentre au stand, l'Espagnol a des problèmes de freins et manque de renverser ses mécanos. Sa course est terminée. Dans le même temps Button est dépassé par Maldonado avec sa Lotus endommagée.. Devant, Rosberg porte l'écart sur Vettel à 8 secondes pendant que Hamilton détruit ses pneus en restant à proximité de Vettel. Mercedes décide de changer sa stratégie et de faire rentrer Hamilton au 33e tour pour chausser les durs. On est juste à mi-course et il paraît probable que le double champion du monde s'arrête à nouveau d'ici la fin. L'Anglais est reparti le couteau entre les dents : il signe le meilleur tour et dépasse Räikkönen. Avec des pneus plus vieux le Finlandais n'a pas pu se défendre. En tête Rosberg accélère également la cadence et porte son avantage sur Vettel à 12 secondes.


Au 40e tour, Kvyat lance la seconde salve de ravitaillements pour ceux qui sont sur deux arrêts. Vettel s'arrête au 41e passage, Grosjean également. Le Franco-Suisse freine un peu tard et cause une sacrée frayeur à ses mécaniciens en plus de perdre du temps. Räikkönen s'arrête au 42e tour et repart avec les médiums. Rosberg qui a bien économisé ses pneus s'arrête au 46e. Il reste 20 tours et c'est Hamilton qui pointe désormais en tête grâce à son undercut. Lewis dispose de près de trois secondes sur Rosberg, pourrait-il aller au bout et créer la surprise ? Räikkönen est à l'attaque, il dépasse Massa pour la 5e place. Lotus rappelle Maldonado au stand pour abandonner. Le Vénéuélien n'a pu voir l'arrivée qu'une seule fois en cinq courses. Devant, Hamilton attaque toujours et porte son avance sur Vettel à 23 secondes. Juste derrière, Rosberg met la pression mais ne cherche pas à attaquer son équipier. Au 52e tour, Hamilton effectue son 3e arrêt et chausse les médiums. L'Anglais repart devant Vettel qui peste contre le trafic. Les deux Mercedes sont donc en tête, séparées par 19 secondes, il reste 14 tours à boucler. Lewis passe à l'attaque et signe meilleur tour sur meilleur tour. Rosberg en pneus durs perd plus d'une seconde à chaque passage, pourtant l'Allemand est aussi à l'attaque. Räikkönen n'est pas en reste également, il est revenu sur Bottas et commence à le harceler. Chez Mercedes on incite Hamilton a économiser la mécanique, Rosberg étant trop loin pour être rattrapé. A cinq tours de la fin, Hamilton décide de soulager et de se contenter de la 2e place. Räikkönen ne trouve pas l'ouverture sur Bottas, la vitesse de pointe de la Williams aide encore une fois le jeune Finlandais. Sainz en revanche n'a pas baissé pavillon. Il dépasse Verstappen à trois tours du but pour le gain de la 10e place et attaque Kvyat dans le dernier tour. Les deux voitures se touchent au passage mais l'Espagnol prend tout de même l'avantage. Pendant ce temps, Rosberg franchit la ligne et remporte sa 9e victoire devant Hamilton, nouveau doublé de Mercedes. Vettel est 3e, Bottas 4e, Räikkönen 5e, Massa 6e. Dans une autre division, Ricciardo termine 7e, Grosjean 8e marque à nouveau des points, Sainz 9e et Kvyat 10e.


Par rapport au début de saison, Mercedes a de quoi être particulièrement satisfaite de son doublé. D'une part l'équipe retrouve le Rosberg de l'année dernière et en plus l'écart sur Ferrari a augmenté. La Scuderia n'a pas été en mesure de menacer les Flèches d'Argent ce weekend. Rosberg a mené tranquillement le GP, bien aidé par la présence de Vettel pour bloquer son équipier. Mais ça faisait longtemps qu'on avait pas vu l'Allemand en pareille forme. Coincé par Vettel, Hamilton a été d'une vélocité impressionnante après avoir décalé sa stratégie. Ca aurait été intéressant d'avoir une lutte entre Hamilton et Rosberg mais ça sera pour une prochaine fois. Pas de quoi rassurer les rivaux.
Troisième à 45 secondes, Vettel a été décroché en seconde partie de course mais il n'a pourtant pas démérité. L'Allemand a réalisé un bon départ, tenu Hamilton derrière lui durant les deux premiers relais, mais la stratégie décalée de Hamilton ne lui a laissé aucune chance. Il est vrai aussi que les performances de la Ferrari en pneus durs n'ont pas été à la hauteur. Semi-déception pour Räikkönen. Le Finlandais a été incisif durant les premier tours, il a tenu un bon rythme de course mais sa stratégie décalée n'a pas fonctionné aussi bien qu'à Bahreïn. La faute à un Bottas encore une fois sur la défensive, contraignant Iceman à se résigner à la 5e place. Espérons tout de même que la Scuderia pourra combler l'écart qui la sépare de Mercedes sinon les courses vont ressembler à celles de l'an passé.


Chez Williams on a fait du mieux possible, en jouant parfaitement son rôle de 3e force du plateau. Quatrième sur la grille, Bottas a parfaitement rempli sa mission en gardant Räikkönen derrière lui en fin de course. C'est peu dire que le Finlandais impressionne dans le paddock. Initialement parti sur une stratégie à trois stops, Valtteri a su tenir ses pneus pour faire deux arrêts. Résultat il s'intercale entre les Ferrari, c'est encourageant. Massa a bien bataillé en début de course contre les Toro Rosso puis contre Räikkönen. Le Brésilien a effectué trois arrêts et doit se contenter de la 6e place. Au moins l'écurie renforce encore sa 3e place au championnat.
Pas de quoi se réjouir chez Red Bull. Horner fait déjà une croix sur 2015 et encourage Renault à progresser davantage. Les deux voitures terminent à un tour, Ricciardo ne pouvait espérer mieux que la 7e place, il est venu à bout des Toro Rosso et des Lotus, les seuls adversaires directs jusqu'à présent. Kvyat s'est fait un peu bousculer, perdant des places au départ, et se faisant dépasser par Sainz en fin de course. Le Russe sauve un point. D'ici peu, Red Bull risque d'être confrontée à des pénalités ce qui n'arrangera pas la situation.


Course difficile pour Sauber qui n'a jamais réussi à se mêler à la lutte pour les points. La voiture manquait d'appui pour être performante en Espagne, du coup Nasr et Ericsson ont lutté de concert en dehors du top 10 pour finir 12e et 14e. Il faut dire aussi que Sauber ne s'était pas facilité le travail avec les qualifications. Ce devrait être plus facile à Monaco où l'équipe suisse espère renouer avec les points. D'ici là, Sauber pourra mieux se préparer lors des deux prochaines journées d'essais.
Pour Lotus on peut dire que la course a été assez mouvementée. Se terminant par des points pour Grosjean et un abandon pour Maldonado. Pourtant, c'était Pastor qui été le plus brillant aujourd'hui, dépassant Ricciardo, les Toro Rosso et Grosjean en début de course. Seulement, Maldonado et Grosjean se sont touchés et le Vénézuélien y a laissé un gros bout d'aileron arrière. Retombé en fond de peloton, il a abandonné en fin de course. Pour Grosjean le weekend a aussi été agité mais s'est conclu avec la 8e place. Le Franco-Suisse a dû se passer de son 4e rapport et s'est fait une frayeur lors de son second arrêt en bloquant ses roues et en manquant d'envoler ses mécaniciens. Malgré ces aventures c'était plutôt une bonne course, mais Lotus peut espérer mieux, notamment chercher Red Bull.


Un peu de déception chez Toro Rosso qui ne ramène que deux points dans sa besace. Qualifiés en 3e ligne, Sainz et Verstappen ont coulé dès le début de course, se faisant dépasser par Räikkönen, Massa, les Lotus et Ricciardo. Après avoir subi durant le premiers relais, Sainz a réussi à économiser ses gommes, mieux que Verstappen, et le jeune Espagnol a ainsi pu attaquer en fin de course, pour passer son équipier puis Kvyat. C'est moins que rien et cette combativité lui fait marquer des points d'estime en interne alors que Verstappen n'est que 11e.
En attendant de futurs développement, les pilotes Force India doivent ronger leur frein. Désormais voiture la plus lente devant la Manor, la VJM08 n'est plus en mesure de jouer les points, Pérez et Hülkenberg ont dû se satisfaire des 13 et 15e places. Seule chose rassurante, le rythme de course est bien meilleur qu'en qualification.


Dur retour à la réalité pour McLaren qui espérait un bond en performance à Barcelone. Au lieu de ça, l'équipe semble faire du surplace. Alonso naviguait en 12e position, mais peu après son premier arrêt, l'Espagnol a rencontré des ennuis de freins. Rappelé au stand, il perd ses freins arrière et manque de percuter ses mécaniciens ce qui cause évidemment l'abandon. Button termine la course mais rien pour réjouir le champion du monde 2009. Pas de grip dans les virages lents, une McLaren instable dans les grandes courbes et une 16e place finale bien loin des objectifs. La route est encore longue même si Boullier a pour objectif de renouer avec les points à Monaco.
Que dire de Manor, eh bien comme d'habitude, les voitures finissent loin, Stevens et Merhi sont à trois et quatre tours de Rosberg. Les deux pilotes engrangent données et expérience sans commettre d'erreur. L'Espagnol a dépassé son équipier au départ mais Stevens a rapidement repris le dessus. La prochaine course aura lieu à Monaco où Jules Bianchi avait marqué des points l'an passé avec la même voiture. Un exploit qui semble toutefois impossible à reproduire.


Course
Pos.PiloteEquipeEcartArrêts
1Nico RosbergMercedes AMG66 laps - 1h41m12.555s2
2Lewis HamiltonMercedes AMG+17.5513
3Sebastian VettelFerrari+45.3422
4Valtteri BottasWilliams Mercedes+59.2172
5Kimi RaikkonenFerrari+60.0022
6Felipe MassaWilliams Mercedes+81.3143
7Daniel RicciardoRed Bull Renault+1 lap2
8Romain GrosjeanLotus Mercedes+1 lap2
9Carlos SainzToro Rosso Renault+1 lap2
10Daniil KvyatRed Bull Renault+1 lap2
11Max VerstappenToro Rosso Renault+1 lap2
12Felipe NasrSauber Ferrari+1 lap2
13Sergio PerezForce India Mercedes+1 lap2
14Marcus EricssonSauber Ferrari+1 lap2
15Nico HulkenbergForce India Mercedes+1 lap3
16Jenson ButtonMcLaren Honda+1 lap3
17Will StevensManor Ferrari+3 laps3
18Roberto MerhiManor Ferrari+4 laps3
19Pastor MaldonadoLotus MercedesDNF4
20Fernando AlonsoMcLaren HondaDNF2




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3783
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Espagne 2015   Lun 11 Mai - 20:30

Au championnat, Hamilton garde évidemment la main, mais Rosberg inverse la dynamique en reprenant 7 points à son équipier. 20 unités séparent désormais les pilotes Mercedes. Vettel est en embuscade à 11 points de Rosberg. Räikkönen accumule les points intermédiaires, il en est à 52, bien mieux que l'an passé. Chez Williams Bottas prend le dessus sur Massa, 42 points contre 39. Le reste du peloton est emmené par Ricciardo, 25 points seulement en 5 courses. Avec 4 points de plus, Grosjean passe Nasr. L'attaque de Sainz lui fait gagner deux places au classement. Alors que les médias n'en ont que pour Verstappen, Carlos fait mieux que se défendre en piste. Toujours pas de points pour le binôme de champions du monde de McLaren.

Chez les constructeurs, pas de changement. Mercedes passe le cap de 200 points, plus que l'an passé au même stade. Avec 132 points Ferrari a deux fois plus de points que l'an passé. Chez Williams on est content des 20 points marqués dimanche qui portent l'avance sur Red Bull à 51 points : a Grove on craint un éventuel retour en force du taureau rouge qui fait toutefois pâle figure avec ses 30 points. Toujours bloquée à 19 points, Sauber voit Lotus revenir à 3 points. Toro Rosso est à deux points d'Enstone, Force India reste à 11. Pas de point pour McLaren et Manor.


Pos.PilotePointsEvolutionPos.EquipePointsEvolution
1Lewis Hamilton11101Mercedes2020
2Nico Rosberg9102Ferrari1320
3Sebastian Vettel8003Williams810
4Kimi Raikkonen5204Red Bull300
5Valtteri Bottas4215Sauber190
6Felipe Massa3916Lotus160
7Daniel Ricciardo2507Toro Rosso140
8Romain Grosjean1618Force India110
9Felipe Nasr1419McLaren00
10Carlos Sainz8210Manor00
11Max Verstappen60
12Nico Hulkenberg62
13Sergio Perez50
14Marcus Ericsson50
15Daniil Kvyat50
16Fernando Alonso00
17Jenson Button00
18Roberto Merhi00
19Will Stevens00
20Pastor Maldonado00
21Kevin Magnussen00




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grand Prix d'Espagne 2015   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grand Prix d'Espagne 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grand Prix d'Espagne 2015
» Grand Prix de Belgique 2015
» Grand Prix d'Italie 2015
» Grand Prix du Japon 2015
» Grand Prix de Russie 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Challenge F1 :: Hors-Jeu :: La F1 en générale de Gallezian-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit