Challenge F1

Challenge F1

AccueilAccueil  JeuJeu  Le T'ChatLe T'Chat  S'enregistrerS'enregistrer  FacebookFacebook  TwitterTwitter  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Grand Prix de Hongrie 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Le vainqueur au Hungaroring
Lewis Hamilton
0%
 0% [ 0 ]
Nico Rosberg
50%
 50% [ 2 ]
Daniel Ricciardo
0%
 0% [ 0 ]
Daniil Kvyat
0%
 0% [ 0 ]
Valtteri Bottas
0%
 0% [ 0 ]
Felipe Massa
0%
 0% [ 0 ]
Sebastian Vettel
25%
 25% [ 1 ]
Kimi Räikkönen
25%
 25% [ 1 ]
Fernando Alonso
0%
 0% [ 0 ]
Jenson Button
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Force India
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Toro Rosso
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Lotus
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Marussia
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Sauber
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 4
 

AuteurMessage
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3701
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Grand Prix de Hongrie 2015   Jeu 23 Juil - 21:33

Trois semaines après un Grand Prix de Grande-Bretagne absolument sensationnel, la F1 débarque en Hongrie, avant l'habituelle pause estivale d'un mois. Les équipes n'étaient pas en vacances puisque cette année le GP d'Allemagne n'a pas eu lieu et on peut s'attendre à quelques nouveautés un peu partout sur les voitures. Le weekend sera très particulier étant donné la disparition de Jules Bianchi, qui a été enterré mardi en présence de nombreuses personnalités de la F1, en particuliers des pilotes. Des hommages auront lieu ce weekend en la mémoire du Français, nul doute que l'atmosphère sera bien moins joyeuse que d'habitude. Aucun pilote n'était décédé à cause d'un accident en course depuis le terrible weekend d'Imola en 1994, où Roland Ratzenberger et Ayrton Senna avaient perdu la vie. Côté sport, bousculée l'an dernier par Red Bull sur ce tracé, Mercedes disposera d'un avantage aérodynamique certain sur cette piste. En difficulté à Monaco, Williams doit prouver qu'elle est en mesure d'aligner des performances sur un des circuits les plus lents de la saison. Bien loin des objectifs en terme de rythme à Silverstone, Ferrari doit quand à elle redresser la tête.








Allez je pronostique une victoire de Rosberg.




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3701
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Hongrie 2015   Ven 24 Juil - 19:24

Première séance un peu mouvementée ce matin au Hungaroring, il fait déjà chaud sur le tourniquet hongrois. Hamilton signe le meilleur temps devant Rosberg et Räikkönen. Palmer et Leimer remplacent Grosjean et Merhi pour cette matinée. En revanche chez Lotus les pneus ne sont pas prêts, l'équipe n'a pas payé Pirelli et le manufacturier met ainsi un petit coup de pression à l'équipe d'Enstone. Les Mercedes sont assidues en piste alors que Vettel rencontre quelques ennuis techniques. A trente minutes de la fin de séance, Pérez est victime d'un très gros choc, il tape le mur à cause d'une casse de suspension et part en tonneau. Le Mexicain est indemne mais quelque chose cloche chez Force India. Le drapeau rouge est évidemment de sortie, et une interruption de séance aura à nouveau lieu à cinq minutes de la fin après que Räikkönen ait perdu son aileron avant. Pour l'instant avantage Mercedes.


EL1
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Lewis HamiltonMercedes AMG1:25.14118
2Nico RosbergMercedes AMG1:25.25023
3Kimi RaikkonenFerrari1:25.81223
4Daniel RicciardoRed Bull Renault1:26.05319
5Daniil KvyatRed Bull Renault1:26.07017
6Sebastian VettelFerrari1:26.39514
7Carlos SainzToro Rosso Renault1:26.72725
8Sergio PerezForce India Mercedes1:26.77614
9Valtteri BottasWilliams Mercedes1:26.82518
10Max VerstappenToro Rosso Renault1:26.93427
11Fernando AlonsoMcLaren Honda1:27.27216
12Jenson ButtonMcLaren Honda1:27.30817
13Nico HulkenbergForce India Mercedes1:27.31711
14Felipe MassaWilliams Mercedes1:27.38118
15Felipe NasrSauber Ferrari1:27.40924
16Marcus EricssonSauber Ferrari1:27.73223
17Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:28.5688
18Will StevensManor Ferrari1:29.69317
19Fabio LeimerManor Ferrari1:30.63118
20Jolyon PalmerLotus Mercedes- :—.---3




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3701
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Hongrie 2015   Ven 24 Juil - 19:33

Lors des EL2, on ne verra pas les Force India en piste : celle de Pérez est détruite et par précaution Hülk ne tournera pas non plus tant que la cause de l'accident n'est pas clairement identifiée. Hamilton signe à nouveau le meilleur temps devant les Red Bull de Kvyat et Ricciardo. La chaleur est toujours importante, ce qui a un effet important sur l'usure des pneus, l'équilibre du châssis et le bon fonctionnement des freins. Alors qu'il reste presque une heure, Vettel part en tête à queue mais parvient à repartir. Le weekend commence de façon poussive pour l'Allemand. A vingt minutes de la fin, Ricciardo explose son moteur et déclenche un nouveau drapeau rouge. Heureusement pour l'Australien il ne s'agit pas de son moteur de course, il n'aura pas de pénalité. Peu après Vettel par à nouveau en tête à queue. Les choses sont également compliquées pour Rosberg, qui souffre de problèmes d'équilibre. Pendant ce temps là, Hamilton enfile le costume de favori pour ce GP.


EL2
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Lewis HamiltonMercedes AMG1:23.94936
2Daniil KvyatRed Bull Renault1:24.30029
3Daniel RicciardoRed Bull Renault1:24.45116
4Nico RosbergMercedes AMG1:24.66834
5Kimi RaikkonenFerrari1:25.13430
6Carlos SainzToro Rosso Renault1:25.59937
7Sebastian VettelFerrari1:25.66026
8Fernando AlonsoMcLaren Honda1:25.75231
9Valtteri BottasWilliams Mercedes1:25.88135
10Felipe MassaWilliams Mercedes1:25.92031
11Max VerstappenToro Rosso Renault1:25.93519
12Jenson ButtonMcLaren Honda1:25.99432
13Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:26.09036
14Felipe NasrSauber Ferrari1:26.37936
15Romain GrosjeanLotus Mercedes1:26.44239
16Marcus EricssonSauber Ferrari1:26.83129
17Roberto MerhiManor Ferrari1:29.11329
18Will StevensManor Ferrari1:29.11528
19Sergio PerezForce India Mercedes- :—.---0
20Nico HulkenbergForce India Mercedes- :—.---0




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3701
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Hongrie 2015   Sam 25 Juil - 17:25

Troisième séance d'essais ce matin, et toujours Hamilton en tête, cette fois-ci devant Rosberg et Vettel. Les écarts se sont réduits entre les leaders. On a retrouvé les Force India en piste après les frayeurs d'hier, tout semble être rentré dans l'ordre. Les Red Bull, du moins celle de Kvyat et les Toro Rosso ont l'air dans le coup, mais cette fois il faudrait confirmer. Juste avant la qualif Hamilton reste donc favori pour partir en pole demain.


EL3
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Lewis HamiltonMercedes AMG1:22.99712
2Nico RosbergMercedes AMG1:23.09520
3Sebastian VettelFerrari1:23.88619
4Daniil KvyatRed Bull Renault1:24.21517
5Carlos SainzToro Rosso Renault1:24.32622
6Nico HulkenbergForce India Mercedes1:24.48330
7Max VerstappenToro Rosso Renault1:24.67822
8Fernando AlonsoMcLaren Honda1:24.84616
9Daniel RicciardoRed Bull Renault1:24.92912
10Romain GrosjeanLotus Mercedes1:24.94122
11Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:24.95316
12Felipe MassaWilliams Mercedes1:25.09413
13Jenson ButtonMcLaren Honda1:25.22916
14Valtteri BottasWilliams Mercedes1:25.34517
15Sergio PerezForce India Mercedes1:25.39325
16Kimi RaikkonenFerrari1:25.66112
17Felipe NasrSauber Ferrari1:26.06020
18Marcus EricssonSauber Ferrari1:26.09520
19Will StevensManor Ferrari1:28.75719
20Roberto MerhiManor Ferrari1:28.90820




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3701
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Hongrie 2015   Sam 25 Juil - 17:48

Les résultats de la qualification, et sans grande surprise Hamilton signe sa 9e pole en 10 courses, ici c'est crucial car dépasser reste très délicat. Le Britannique devance Rosberg de près de six dixièmes et Vettel.

En Q1, les Mercedes prennent la piste en premier et Hamilton établit le meilleur temps. Les écarts sont faibles ce qui impose les top teams à chausser les tendres par sécurité. Les Manor, les Sauber et Button, victime d'un ennui avec son ERS sont éliminés.

En Q2, Alonso a été victime d'un problème technique en rentrant au stand. Alors que le drapeau rouge est brandi, l'Espagnol pousse lui même sa voiture au stand avec l'aide des commissaires. Alors que tout le plateau dispose des pneus tendres, Hamilton reste en tête avec facilité. En plus d'Alonso, les Force India, Maldonado et Sainz sont éliminés. C'est décevant pour l'Espagnol qui tournait pourtant bien ce matin.

Q3 se disputera donc entre les Mercedes, les Ferrari, les Williams, les Red Bull, Verstappen et Grosjean. Rosberg établit la marque mais Hamilton fait mieux de trois dixièmes. Les Ferrari s'emparent des 3e et 4e temps mais Ricciardo parvient à battre Räikkönen peu après. Lors de son second run, Rosberg améliore sans battre le temps de Hamilton, alors que l'Anglais explose son propre chrono. Avec un gouffre de six dixièmes, Hamilton n'a laissé aucune place à la contestation. Des problèmes de pression n'ont pas aidé Rosberg mais ça n'explique pas tout. Demain les températures devraient être plus fraiches, on verra quel impact ça aura sur la hiérarchie.


Qualification
Pos.PiloteEquipeTemps Q1Temps Q2Temps Q3
1Lewis HamiltonMercedes AMG1:22.8901:22.2851:22.020
2Nico RosbergMercedes AMG1:22.9791:22.7751:22.595
3Sebastian VettelFerrari1:23.3121:23.1681:22.739
4Daniel RicciardoRed Bull Renault1:24.4081:23.2301:22.774
5Kimi RaikkonenFerrari1:23.5961:23.4601:23.020
6Valtteri BottasWilliams Mercedes1:23.6491:23.5551:23.222
7Daniil KvyatRed Bull Renault1:23.5871:23.5971:23.332
8Felipe MassaWilliams Mercedes1:23.8951:23.5981:23.537
9Max VerstappenToro Rosso Renault1:24.0321:23.7811:23.679
10Romain GrosjeanLotus Mercedes1:24.2421:23.8051:24.181






11Nico HulkenbergForce India Mercedes1:24.1151:23.826
12Carlos SainzToro Rosso Renault1:24.6231:23.869
13Sergio PerezForce India Mercedes1:24.4441:24.461
14Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:23.8951:24.609
15Fernando AlonsoMcLaren Honda1:24.563- :—.---






16Jenson ButtonMcLaren Honda1:24.739

17Marcus EricssonSauber Ferrari1:24.843

18Felipe NasrSauber Ferrari1:24.997

19Roberto MerhiManor Ferrari1:27.416

20Will StevensManor Ferrari1:27.949





"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3701
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Hongrie 2015   Lun 27 Juil - 21:24

Il n'est pas rare de voir le Hungaroring nous offrir des courses à rebondissements malgré une piste qui autorise peu les dépassements, et cette année on a été servi côté suspens. Alors que Hamilton dominait les débats jusqu'à la course, rien ne s'est passé comme prévu pour Mercedes. Seul à l'écart des soucis, Vettel remporte un second succès cette année devant Kvyat pour qui c'est le premier podium, et Ricciardo. Hamilton et Rosberg terminent respectivement 6e et 8e.


Le Grand Prix de Hongrie est avant tout marqué par la perte de Jules Bianchi et l'émotion est palpable sur la grille, où les pilotes se sont réunis pour une minute de silence. C'est la première fois pour cette génération de pilotes de perdre un des leurs et peut-être que ce drame permettra à la F1 de progresser au niveau de la sécurité. En attendant, le ciel hongrois s'est couvert et les températures ont baissé. A la fin du tour de formation, Massa se place mal sur la grille et la FIA interrompt la procédure de départ. Les pilotes doivent accomplir un nouveau tour de chauffe, le GP ne comptera donc que 69 tours. Le Brésilien est pénalisé de cinq secondes lors de son premier passage au stand. Au départ, les Mercedes s'élancent péniblement, et ce sont les Ferrari qui en profitent, Vettel vire en tête au premier virage devant Räikkönen et Rosberg, Hamilton n'est que 4e. Chez Mercedes on a refait le coup de Silverstone, quelque chose cloche au niveau de la procédure de départ. Hamilton met la pression sur Rosberg mais il se loupe à la chicane et part dans le gravier. L'Anglais perd de nombreuses positions. A la fin de la première boucle, les deux Ferrari de Vettel et Räikkönen devancent Rosberg, suivent Bottas 4e, Hülkenberg 5e, Kvyat 6e, Ricciardo 7e, Pérez 8e, Massa 9e et Hamilton seulement 10e. Et ça pousse devant : les Ferrari attaquent et Rosberg ne semble pas capable de suivre, il pointe à quatre secondes après trois tours ! Derrière Hamilton perd du temps en suivant Massa, la Williams n'est pas très rapide sur cette piste, mais sa vitesse de pointe importante en fait un obstacle pour le Britannique. Au 8e tour, Kvyat laisse passer Ricciardo après une consigne d'équipe, l'Australien est très rapide, il remonte et passe Hülkenberg au 10e passage. Dans le même temps Hamilton fait l'extérieur à Massa au premier virage, jolie manoeuvre de l'Anglais ! En tête de course, deux secondes séparent les Ferrari alors que Rosberg pointe à sept secondes de Vettel. Déchaîné, Ricciardo surprend Bottas au premier virage et s'empare de la 4e position. Hamilton se débarrasse de Pérez, il est désormais 8e. Peu après Bottas et Kvyat s'arrêtent, puis Massa, Verstappen Button, Grosjean et Nasr. Grosjean est relâché au nez de Massa, c'était chaud. Hülkenberg passe ensuite au stand, Hamilton a donc le champ libre pour attaquer, il compte 20 secondes de retard sur Rosberg. Au 19e tour, Maldonado touche Pérez et l'envoie en tête à queue au virage 1 mais le Mexicain repart. C'est à ce moment-là que Hamilton choisi de changer de pneus, il ressort devant Bottas de manière autoritaire. Rosberg s'arrête un tour plus tard puis Vettel au 22e tour. Räikkönen prend provisoirement la tête de course mais il stoppe juste après. Le Finlandais qui a perdu une caméra ne change pourtant pas de museau. Au 23e tour, Vettel mène donc la course devant Räikkönen et Rosberg, Ricciardo est 4e, Hamilton est remonté au 5e rang, Bottas 6e, Hülkenberg 7e, Kvyat 8e, Verstappen 9e et Alonso 10e.


Pendant ce temps chez Lotus on récupère l'abonnement aux pénalités : 5 secondes pour Grosjean pour avoir été relâché de façon imprudente, et un drive-through pour Maldonado après sa collision avec Pérez. En 3e position, Rosberg qui est en médiums se fait distancer par les Ferrari. Egalement en médiums, Ricciardo est harcelé par Hamilton, reparti avec les tendres. Malgré une défense tenace de l'Australien, Hamilton trouve l'ouverture au 29e passage, dans la ligne droite après une petite dérobade de la Red Bull dans la dernière courbe. Seize secondes séparent le champion du monde de son équipier, un écart qui se réduit rapidement, Hamilton signant meilleur tour sur meilleur tour. Au 35e passage, Vettel compte sept secondes sur Räikkönen, 21 sur Rosberg et 30 sur Hamilton. Kvyat ravitaille à nouveau, imité par Hülkenberg, Sainz et les McLaren. Au 40e tour, Rosberg perd du temps dans le trafic, et Hamilton ne faiblit pas, l'Anglais est à 5 secondes, c'est dur pour Rosberg qui semble souffrir à nouveau avec ses gommes. L'Allemand pointe à 26 secondes de Vettel qui dispose de près de dix secondes sur Räikkönen. Mais un problème affecte la SF15-T du Finlandais, la voiture perd de la puissance à cause d'un ERS défaillant. Alonso, pourtant à un tour double la Ferrari qui est désemparée. Iceman perd plusieurs secondes au tour. Au 43e tour, la FIA neutralise la course avec la safety-car virtuelle : Hülkenberg a perdu son aileron avant en bout de ligne droite et a terminé sa course dans les pneus. Les débris sont éparpillés sur la piste. Heureusement plus de peur que de mal, l'Allemand est indemne et a évité de peu Bottas qui roulait devant lui. Kvyat qui suivait n'a pas été affecté par les débris. Les deux Mercedes et les deux Ferrari rentrent au stand. Comme il y a trop de débris, la voiture de sécurité entre en piste et le peloton devra passer par les stands pour que les commissaires puissent dégager la ligne droite en toute sécurité, l'image est assez inédite. Le classement est le suivant, Vettel devant Räikkönen, Rosberg 3e, Hamilton 4e, Ricciardo 5e, Bottas 6e, Kvyat 7e, Verstappen 8e, Sainz 9e et Button 10e. Force India rappelle Pérez pour changer d'aileron avant, la prudence est de mise.


La course est relancée alors qu'il reste 20 tours. Vettel reste en tête mais Rosberg avale logiquement Räikkönen en gros déficit de puissance. Ricciardo attaque Hamilton par l'extérieur mais l'Anglais, désormais en médiums rate son freinage et heurte la Red Bull. L'aileron avant de la Mercedes est endommagé et le Britannique qui va devoir repasser au stand. Mais derrière c'est un peu la pagaille et Verstappen touche le pneu arrière droit de Bottas qui crève. Pendant ce temps, Ricciardo, dont le ponton droit est bien abimé, prend le meilleur sur Räikkönen ! Le voilà 3e. Hamilton change d'aileron et ressort en 13e position. Le champion du monde est néanmmoins sous investigation après sa défense trop musclée. Il sera pénalisé d'un drive-through. En désespoir de cause, Ferrari rappelle Räikkönen. Le moteur du Finlandais est coupé puis relancé. Kimi repart loin et abandonnera quelques tours plus tard. A 15 tours du but, Vettel mène mais Rosberg est blotti juste derrière. Les deux hommes sont en médiums, et Ricciardo revient fort également grâce aux pneus tendres, il met la pression sur Rosberg. Verstappen et Maldonado sont pénalisés pour vitesse excessive dans les stands. Alonso dépasse Sainz pour le gain de la 6e place. Le pilote Toro Rosso est en difficulté, il perd à son tour de la puissance. Sorti des points, Hamilton dépasse Nasr, puis Ericsson et Button alors que Sainz abandonne. Lewis va récupérer des précieux points. Maldonado reçoit sa 3e pénalité pour dépassement sous safety-car, le Vénézuélien les collectionne aujourd'hui ! A quelques tours du but, Ricciardo retarde son freinage pour passer Rosberg au premier virage, mais il touche l'Allemand alors qu'il retourne sur la trajectoire ! La Mercedes crève alors que l'aileron de la Red Bull est endommagé ! Ricciardo regagne les stands alors que Rosberg perd énormément de temps en roulant sur trois roues. L'Allemand ne ressort que 10e, donc derrière Hamilton. Kvyat est à son tour pénalisé de dix secondes sur son temps de course pour avoir coupé la piste. Mais l'avance du Russe, désormais second, est trop importante pour qu'il soit inquiété. Les Mercedes tentent le tout pour le tout afin de regagner des positions, Hamilton dépasse Grosjean pendant que Rosberg prend l'avantage sur Button. Depuis l'accident de Hülkenberg, la course est devenue chaotique, sauf pour un seul homme, Sebastian Vettel, épargné par les soucis. L'Allemand décroche sa 41e victoire, autant que Senna, et dédie sa victoire à Jules Bianchi. Kvyat termine second, son premier podium, et Ricciardo 3e. Un temps inquiété pour son accrochage avec Rosberg, l'Australien n'est finalement pas pénalisé. Verstappen est 4e, Alonso 5e, Hamilton 6e, Grosjean 7e, Rosberg 8e, Button 9e et Ericsson 10e.




Il s'agit donc d'un excellent résultat pour Vettel, qui s'impose à la surprise générale, en dominant le GP de la tête et des épaules. Brouillon tout le GP, Hamilton s'en tire bien puisqu'il augmente son avance sur Rosberg. Promis au podium, ce dernier est le grand perdant du jour après avoir crevé dans les dernières boucles. Présentes sur le podium depuis le début de la saison, les Mercedes ont enfin trébuché sur le tourniquet du Hungaroring, comme l'an passé.


Le bilan est donc peu flatteur pour Mercedes. Les deux voitures ont été passées par les Ferrari au départ, puis Hamilton est sorti de la piste. L'Anglais a ensuite remonté ses adversaires de façon flambloyante alors que Rosberg était dominé par les Ferrari. Incapable de trouver le bon rythme, l'Allemand a eu une nouvelle chance avec l'apparition de la safety-car. Il a suivi Vettel sans pour autant le menacer, avant d'être éjecté du haut de classement par Ricciardo. Hamilton a échoué au restart, heurtant l'Australien, puis s'arrêtant pour changer d'aileron et une pénalité. Avec la 6e place, Hamilton limite la casse en devançant Rosberg, mais il avait le rythme pour jouer la victoire. Rosberg a manqué de peu la bonne affaire malgré un rythme décevant, l'Allemand est passé de 2e à 8e après sa crevaison. Une épine dans le pied pour Mercedes mais ça ressemble plus à un accident de parcours qu'à un retournement de hiérarchie. 


A la différence de Williams il y a trois semaines, Ferrari est parvenue à capitaliser sur son bon départ. Avec Vettel et Räikkönen en tête de course sur un circuit aussi lent, les choses sentaient bon pour la Scuderia. Fidèle à son habitude quand il est en tête, Vettel a creusé l'écart sur Räikkönen, puis a géré habilement son leadership lorsque la safety-car a réduit son avance à néant. Jamais menacé par Rosberg, le quadruple champion du monde a été bien aidé par l'attaque trop osée de Ricciardo sur Rosberg. Une seconde victoire cette saison, un coup de pression sur Mercedes et désormais autant de succès que Senna, rien ne pourrait mieux aller pour Vettel. Räikkönen au contraire poursuit sa série noire. Le Finlandais été accroché à la seconde position durant la course avant de perdre la puissance électrique, juste avant la neutralisation. Incapable de se défendre, Iceman sombre avant d'abandonner. Dommage car le doublé tendait les bras à Ferrari. 


Mauvaise course pour Williams qui n'apprécie pas les circuits lents. Massa et Bottas terminent à des anonymes 12e et 13e positions. Le Brésilien qui s'est mal garé sur la grille et a perturbé le départ avant d'être pénalisé. Prisonnier du trafic et en délicatesse avec ses gommes, Massa n'a pu attaquer qu'à la fin mais c'était trop tard pour jouer les points. Bottas était en meilleure forme, 4e en début de course puis 6e après la neutralisation, mais le Finlandais a creusé après une touchette causée par Verstappen. Trop de temps perdu et une voiture endommagée expliquent ce résultat décevant. On en attend plus à Spa.


Double podium pour Red Bull qui signe son meilleur résultat de l'année. La course a pourtant été agitée, Ricciardo a perdu des places au départ, mais Kvyat l'a laissé passer pour que l'Australien puisse attaquer Hülkenberg et Bottas avec succès. Rattrapé par Hamilton après les premiers arrêts, Ricciardo résiste avant de céder face à la Mercedes. Mais le pilote Red Bull rend la monnaie de sa pièce à Hamilton en l'attaquant au restart. Poussé hors de la piste par l'Anglais, Ricciardo doit composer avec une voiture au profil aérodynamique retravaillé, mais il parvient à se mêler à la lutte pour la victoire. Trop offensif, il heurte Rosberg et doit changer d'aileron avant, ce qui ne l'empêche pas de monter sur son premier podium cette saison. Daniil Kvyat monte peu à peu en puissance. Auteur d'une discrète mais solide prestation, il échappe aux ennuis qui frappent ses adversaires : 7e sous la neutralisation, il bénéficie des problèmes des Mercedes, de Bottas, de Räikkönen et de Ricciardo pour grimper dans le classement. Malgré une pénalité de dix secondes pour avoir gagné du temps hors piste, le Russe termine second, son premier podium. Attention toutefois, Red Bull manque de moteurs et répéter ce genre d'exploit pourrait s'avérer difficile. 


Chez Force India, il s'agit d'une course à oublier. Après le crash de Pérez en essais, Hülkenberg a lui aussi été trahi par la mécanique, quand son aileron a brutalement cédé en pleine ligne droite. L'Allemand a percuté le mur sans autre conséquence que d'animer le GP, mais c'est dommage il était en 7e position et pouvait espérer de bons points. Ce qui est inquiétant c'est que cette version B de la VJM08 semble fragile. Pérez se battait pour les points avant de croiser la route de Maldonado qu'il l'a expédié en tête-à-queue. Le Mexicain plonge ensuite dans les profondeurs du classement. Par sécurité, Force India lui change son aileron après l'accident de son équipier, mais Checo doit ensuite renoncer à cause de problèmes de freins. Décevant, mais au moins la voiture était plus rapide que ses rivales directes ce weekend. 


Chez Lotus la course a été très mouvementée également mais Grosjean ramène des points. Bousculé au départ par les Toro Rosso, Grosjean dégringole dans le classement avant d'être pénalisé pour avoir été relâché des stands au nez de Massa. La neutralisation de la course lui permet de revenir au contact et les incidents de fin de course permettent à Grosjean de remonter dans les points. Dépassé par Hamilton dans les dernières boucles, il contient néanmoins Rosberg jusqu'au bout. Une 7e place inespérée. Maldonado a réalisé un weekend dont il a le secret. Un acrochage avec Pérez, un excès de vitesse dans les stands, un dépassement sous safety-car, et autant de pénalités, entre drive-through et attente lors des arrêts. Bref Pastor a fait n'importe quoi et termine 14e, il est temps de partir en vacances. Lotus regagne quelques points sur Force India.


Max Verstappen permet à Toro Rosso d'obtenir son meilleur résultat cette saison. De nouveau très incisif, le Néerlandais a pourtant raté son départ. Mais Max ne s'est pas laissé démonter, il dépasse les McLaren et son équipier en début de course avant de suivre Kvyat. Bien placé en 8e place lors de la neutralisation, Verstappen touche Bottas et provoque une crevaison pour la Williams, avant de recevoir un drive through. suit sans problème les Red Bull avant de tenir son rang face à Alonso. Le jeune homme termine en solitaire et boucle le meilleur résultat de sa jeune carrière. Carlos Sainz pouvait espérer les points mais il a perdu de la puissance et a dû abandonner. Un scénario malheureusement bien connu du jeune Espagnol. Le pilote Toro Rosso a mené une belle bagarre avec Alonso, il était 6e pas trop loin de son équipier mais la voiture n'a pas tenu le coup. Le bon résultat de Verstappen permet à Toro Rosso de passer Sauber.


Un nouveau point pour Sauber qui n'avait plus marqué depuis Monaco. La performance n'était pas au rendez-vous puisque seules les Manor étaient plus lentes, mais Nasr et surtout Ericsson sont passés entre les pièges. Le Suédois a compensé la lenteur de sa monture par une bonne stratégie. Il a surtout lutté contre Button et son équipier, mais le champion du monde était trop rapide. Bloqué dans le trafic, Nasr a perdu un temps précieux et termine à la 11e place. Néanmoins, les monoplaces de Hinwil sont désormais plus lentes que McLaren et derrière les Toro Rosso au classement. 


McLaren réalise sa meilleure course cette saison, avec la 5e place d'Alonso et la 9e place de Button. La fiabilité a été au rendez-vous, et les machines de Woking ont tenu le coup. Les pilotes ont débuté la course derrière les Toro Rosso, Alonso a mené une lutte de longue haleine contre Sainz avant de venir à bout de son compatriote victime d'une perte de puissance. Comme tous les autres la safety car lui a permis de se dédoubler et de gagner des places en fin de course. Ca a été plus difficile pour Button qui relativise un résultat obtenu grâce à une bonne dose de réussite. Le champion du monde 2009 a perdu sa bataille contre Grosjean puis Rosberg mais marque tout de même deux points. Ca fait du bien pour McLaren mais il reste beaucoup à faire encore. Mais désormais l'équipe a Sauber en ligne de mire. 


Manor a couru pour Jule Bianchi ce weekend, mais la petite équipe britannique n'a pas pu faire de miracle. Au départ Merhi parvient à dépasser les Sauber mais l'Espagnol ne parvient pas à contenir longtemps les monoplaces suisses. Il perd du temps à cause de son repose-tête qui s'est détaché mais parvient à terminer sans autre souci. Will Stevens s'est battu avec son équipier, mais l'Anglais n'était pas aussi à l'aise. Des vibrations inquiétantes le poussent à abandonner mais il finira tout de même classé. Merhi et Stevens finissent donc derniers en 15e et 16e positions. 



Course
Pos.PiloteEquipeEcartArrêts
1Sebastian VettelFerrari69 laps - 1h46m09.985s4
2Daniil KvyatRed Bull Renault+15.7485
3Daniel RicciardoRed Bull Renault+25.0845
4Max VerstappenToro Rosso Renault+44.2515
5Fernando AlonsoMcLaren Honda+49.0795
6Lewis HamiltonMercedes AMG+52.0256
7Romain GrosjeanLotus Mercedes+58.5785
8Nico RosbergMercedes AMG+58.8765
9Jenson ButtonMcLaren Honda+67.0284
10Marcus EricssonSauber Ferrari+69.1305
11Felipe NasrSauber Ferrari+73.4585
12Felipe MassaWilliams Mercedes+74.2785
13Valtteri BottasWilliams Mercedes+80.2285
14Pastor MaldonadoLotus Mercedes+85.1426
15Roberto MerhiManor Ferrari+2 laps5
16Will StevensManor Ferrari+4 laps6
17Carlos SainzToro Rosso RenaultDNF5
18Kimi RaikkonenFerrariDNF6
19Sergio PerezForce India MercedesDNF6
20Nico HulkenbergForce India MercedesDNF2




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3701
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Hongrie 2015   Mar 28 Juil - 22:38

Au championnat maintenant, chose inhabituelle, à part Vettel, les six premiers au classements n'ont pas été en réussite. Pas de point pour les pilotes Williams, et les deux pilotes Mercedes se contentent des petits points. Hamilton ne réalise pas une trop mauvaise opération en prenant 4 points à Rosberg, mais le grand gagnant du jour est Vettel qui ne compte plus que 42 unités de retard sur Hamilton et 21 sur Rosberg. Les pilotes Red Bull font aussi le plein de points et restent à portée du duo Williams ainsi que Räikkönen. Kvyat n'est plus qu'à 6 points de Ricciardo. Avec 12 points marqués, Verstappen gagne trois places comme Alonso qui signe enfin un résultat probant.

Côté équipes, Mercedes ne marque que 12 points, du jamais vu lors des deux dernières saisons mais la marge reste gigantesque. Ferrari est toujours esseulée en 2e position alors que Williams ne marque pas de point. Avec 33 points marqués, Red Bull est l'équipe qui marque le plus, elle prend le large sur Force India. L'équipe indienne ne marque pas, Lotus marque 6 points et Toro Rosso 12. L'écart se réduit entre les trois équipes, 8 points. Sauber ajoute une unité à son compteur mais perd une place vis-à-vis de Toro Rosso. Même McLaren qui marque 12 points revient à portée.


Pos.PilotePointsEvolutionPos.EquipePointsEvolution
1Lewis Hamilton20201Mercedes3830
2Nico Rosberg18102Ferrari2360
3Sebastian Vettel16003Williams1510
4Valtteri Bottas7704Red Bull960
5Kimi Raikkonen7605Force India390
6Felipe Massa7406Lotus350
7Daniel Ricciardo5107Toro Rosso311
8Daniil Kvyat4508Sauber221
9Nico Hulkenberg2409McLaren170
10Romain Grosjean23010Manor00
11Max Verstappen223
12Felipe Nasr161
13Sergio Perez151
14Pastor Maldonado121
15Fernando Alonso113
16Carlos Sainz91
17Jenson Button60
18Marcus Ericsson62
19Roberto Merhi00
20Will Stevens00
21Kevin Magnussen00




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grand Prix de Hongrie 2015   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grand Prix de Hongrie 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grand Prix de Hongrie 2015
» Grand Prix d'Espagne 2015
» Grand Prix de Belgique 2015
» Grand Prix d'Italie 2015
» Grand Prix du Japon 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Challenge F1 :: Hors-Jeu :: La F1 en générale de Gallezian-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit