Challenge F1

Challenge F1

AccueilAccueil  JeuJeu  Le T'ChatLe T'Chat  S'enregistrerS'enregistrer  FacebookFacebook  TwitterTwitter  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Grand Prix d'Italie 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Le vainqueur à Monza
Lewis Hamilton
43%
 43% [ 3 ]
Nico Rosberg
14%
 14% [ 1 ]
Daniel Ricciardo
0%
 0% [ 0 ]
Daniil Kvyat
0%
 0% [ 0 ]
Valtteri Bottas
0%
 0% [ 0 ]
Felipe Massa
0%
 0% [ 0 ]
Sebastian Vettel
29%
 29% [ 2 ]
Kimi Räikkönen
0%
 0% [ 0 ]
Fernando Alonso
14%
 14% [ 1 ]
Jenson Button
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Force India
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Toro Rosso
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Lotus
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Manor
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Sauber
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 7
 

AuteurMessage
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Grand Prix d'Italie 2015   Jeu 3 Sep - 23:34

On aborde déjà la dernière manche européenne (restera quand même la Russie) de la saison, avant d'enchaîner sur les Grand Prix asiatiques. Vainqueur facile à Spa, Hamilton arrive en favori à Monza, où il s'est imposé l'an passé. A domicile Ferrari tentera de bien faire, mais la monoplace de la Scuderia a prouvé être plus à l'aise dans les secteurs lents plutôt que dans les lignes droites et les enchainements rapides. Pas mal d'interrogations autour de Pirelli, on devrait en savoir plus sur l'accident de Vettel dans les derniers tours du GP de Belgique. La présence de débris et des vibreurs tranchants ont déjà été signalés. Quoiqu'il en soit, le manufacturier italien a pris la décision d'augmenter la pression de ses gommes de 0.35 bar pour la course. Ce qui pourrait signifier moins d'adhérence et plus d'usure, mais limiterait le risque de crevaisons.

Autre observation, toujours la fiabilité. McLaren introduira un 9e moteur, profitant du fait que Monza ne leur conviendra pas. Button et Alonso recevront théoriquement 5 et 10 places de pénalité. Nouveau bloc également pour Kvyat, Ricciardo et Sainz qui recevront 10 places de pénalité, chez Red Bull on peut faire une croix sur un bon résultat mais sur le papier Red Bull n'est pas favorisée sur l'autodrome milanais. Enfin les Mercedes de Hamilton et Rosberg recevront un moteur évolué, plus fiable et puissant. Il s'agit du 3e bloc de l'année pour les Flèches d'Argent qui ne seront évidemment pas pénalisées.

Je vois bien Hamilton triompher, cette fois je vote pour lui.




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Loulou
 
 
avatar

Messages : 1074
Date d'inscription : 21/03/2008
Age : 37
Localisation : 68

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 2015   Ven 4 Sep - 9:19

Hamilton aussi.

Sur un circuit faisant la part belle à la puissance, je ne donne pas cher de la peau des écuries roulant avec un autre moteur que le Mercedes.
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 2015   Ven 4 Sep - 14:01

Première séance de la matinée, et déjà Mercedes dégaine, Hamilton signe le meilleur temps avec facilité devant Rosberg et Vettel. Le quadruple champion du monde compte plus d'une seconde de retard.

Une séance au final assez tranquille, animée par la sortie de piste de Carlos Sainz qui a terminé dans le gravier à la Parabolica. La FIA a sorti le drapeau rouge mais la Toro Rosso n'avait pas l'air abimée. Chez McLaren, on a décidé de réintroduire le nez long vu en début de saison, afin de garantir un meilleur équilibre à la MP4-30. Alors que les écarts étaient serrés jusque là, Hamilton prend définitivement l'avantage durant la dernière demi-heure.

Dans le top 10, les Force India ont l'air à l'aise, les Williams sont présentes. Malgré des problèmes de trésorerie évidents, Lotus compte bien tirer son épingle du jeu dans le Temple de la Vitesse. Il sera évidemment compliqué pour les équipes non-motorisées par Mercedes de signer un bon résultat. C'est tout le défi qui attend Ferrari et Red Bull ce weekend.


EL1
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Lewis HamiltonMercedes AMG1:24.67025
2Nico RosbergMercedes AMG1:25.13322
3Sebastian VettelFerrari1:26.25817
4Nico HulkenbergForce India Mercedes1:26.61219
5Sergio PerezForce India Mercedes1:26.73029
6Kimi RaikkonenFerrari1:26.78316
7Daniel RicciardoRed Bull Renault1:26.92227
8Felipe MassaWilliams Mercedes1:26.93622
9Valtteri BottasWilliams Mercedes1:27.07525
10Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:27.11828
11Felipe NasrSauber Ferrari1:27.23221
12Daniil KvyatRed Bull Renault1:27.27529
13Marcus EricssonSauber Ferrari1:27.45417
14Max VerstappenToro Rosso Renault1:27.59127
15Jolyon PalmerLotus Mercedes1:27.66928
16Carlos SainzToro Rosso Renault1:27.9078
17Fernando AlonsoMcLaren Honda1:28.02311
18Jenson ButtonMcLaren Honda1:28.42312
19Will StevensManor Ferrari1:29.85322
20Roberto MerhiManor Ferrari1:29.91112




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Axvelav
 
 


Messages : 26
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 2015   Ven 4 Sep - 16:06

moi je dit alonso juste pas faire comme tout le monde ^^
Revenir en haut Aller en bas
ben l historien
 
 
avatar

Messages : 823
Date d'inscription : 21/09/2010
Age : 21
Localisation : Partout et nul par à la fois

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 2015   Ven 4 Sep - 16:10

Si les autres abandonnent tous il a une chance ^^



Formule 1, définition: quand l'impossible devient possible
Revenir en haut Aller en bas
le jack
 
 


Messages : 4
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 2015   Ven 4 Sep - 16:35

J'aimerais bien Rosberg histoire que le championnat soit relancé.
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 2015   Sam 5 Sep - 12:32

Pour les EL2, Mercedes poursuit sa domination, le nouveau moteur de l'équipe anglo-allemande fait des merveilles dans les lignes droites de Monza. Hamilton devance Rosberg, et Vettel est toujours 3e. Les Force India sont en embuscade.

Problème chez Red Bull, Kvyat est bloqué au stand alors que Ricciardo est trahi par l'hydraulique. Button est victime d'une fuite d'huile, il passera la moitié de la séance au garage. En piste les Mercedes sont pour le moment irrésistibles, et à part les deux Ferrari, le top 10 est uniquement occupé par les voitures propulsées par Mercedes.


EL2
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Lewis HamiltonMercedes AMG1:24.27927
2Nico RosbergMercedes AMG1:24.30035
3Sebastian VettelFerrari1:25.03836
4Sergio PerezForce India Mercedes1:25.27834
5Nico HulkenbergForce India Mercedes1:25.32543
6Kimi RaikkonenFerrari1:25.38039
7Romain GrosjeanLotus Mercedes1:25.49741
8Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:25.51341
9Valtteri BottasWilliams Mercedes1:25.64734
10Felipe MassaWilliams Mercedes1:25.89131
11Felipe NasrSauber Ferrari1:26.11430
12Marcus EricssonSauber Ferrari1:26.13332
13Daniel RicciardoRed Bull Renault1:26.22227
14Max VerstappenToro Rosso Renault1:26.45438
15Carlos SainzToro Rosso Renault1:26.64150
16Fernando AlonsoMcLaren Honda1:26.96631
17Will StevensManor Ferrari1:28.20129
19Roberto MerhiManor Ferrari1:28.43927
19Jenson ButtonMcLaren Honda1:28.4713
20Daniil KvyatRed Bull Renault1:28.72328




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 2015   Sam 5 Sep - 12:43

Ce matin, avant la qualification, Lewis Hamilton poursuit son bonhomme de chemin en tête, mais Vettel parvient à s'intercaler devant Rosberg. A noter que les chronos n'ont pas été aussi rapides qu'hier, la pluie est tombée durant la nuit et la piste a perdu de l'adhérence. Le début de séance s'est disputé avec les intermédiaires mais la piste a séché rapidement. Encore une fois, Red Bull a été confrontée a un problème, Ricciardo a du s'arrêter en piste à 15 minutes de la fin. Les pilotes ont amélioré dans les derniers instants, et Vettel s'est visiblement mieux adapté que les pilotes Mercedes. Il faudra voir si le pilote Ferrari sera capable de maintenir son rang cette après-midi.


EL3
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Lewis HamiltonMercedes AMG1:24.54418
2Sebastian VettelFerrari1:24.80812
3Nico RosbergMercedes AMG1:24.84319
4Valtteri BottasWilliams Mercedes1:24.94614
5Felipe MassaWilliams Mercedes1:25.16514
6Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:25.24211
7Kimi RaikkonenFerrari1:25.24413
8Sergio PerezForce India Mercedes1:25.51514
9Marcus EricssonSauber Ferrari1:25.69217
10Romain GrosjeanLotus Mercedes1:25.7478
11Felipe NasrSauber Ferrari1:25.91217
12Nico HulkenbergForce India Mercedes1:26.14113
13Fernando AlonsoMcLaren Honda1:26.6329
14Jenson ButtonMcLaren Honda1:26.75014
15Will StevensManor Ferrari1:28.12313
16Max VerstappenToro Rosso Renault1:28.21525
17Daniil KvyatRed Bull Renault1:28.59110
18Carlos SainzToro Rosso Renault1:28.62823
19Roberto MerhiManor Ferrari1:29.11711
20Daniel RicciardoRed Bull Renault1:29.9007




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 2015   Dim 6 Sep - 11:37

Sans grande surprise, Hamilton s'est une nouvelle fois adjugé la pole hier à Monza. Fait plus inattendu, Rosberg a réalisé une contre-performance en ne réalisant que le 4e chrono. Victime d'un problème en EL3, l'Allemand a dû utiliser son moteur de Spa, qui ne comporte pas les évolutions. Les Ferrari de Räikkönen et Vettel ont signé les 2e et 3e temps.

En Q1, les voitures équipées du moteur Mercedes occupent rapidement le haut de l'affiche. Hamilton s'approprie rapidement le meilleur temps. Les Red Bull se qualifient in-extremis. Victime d'un ennui de boite de vitesses, Verstappen est lâché très tard en piste. Dans la précipitation, les mécanos ont mal attaché le capot moteur qui s'envole. Sans chrono, le Hollandais est éliminé, il sera accompagné des Manor et des McLaren.

En Q2, Rosberg signe la première référence mais Hamilton fait mieux une nouvelle fois. La différence de performance entre les deux évolutions moteur semblent flagrantes, et les Ferrari parviennent à s'installer entre les Flèches d'Argent. Avec une vitesse de pointe supérieure à 350 km/h, les Force India sécurisent leur place dans le top 10 tout comme les Williams. Dans la zone des éliminés, les deux Red Bull, Kvyat n'a pas la vitesse, et Ricciardo ne peut même pas prendre la piste. Même constat pour Sainz qui parvient toutefois à devancer les Red Bull. Maldonado et Nasr sont aussi éliminés.

Pour Q3, le top 10 est donc composé des Mercedes, des Williams, des Force India, des Ferrari, de Grosjean et d'Ericsson. Sur ce circuit aux faibles appuis les Sauber ne sont pas trop à la peine. Dès son premier run, Hamilton signe le meilleur temps, collant 3 dixièmes aux Ferrari menées par Vettel. Rosberg est 5e derrière Massa. Victime d'une perte de puissance, Hülkenberg retourne au stand. Tout le monde améliore lors du second run, et Hamilton n'est pas inquiété, il signe sa 7e pole de suite. A l'issue d'un excellent tour, Räikkönen parvient à devancer Vettel, et Rosberg se hisse devant Massa. Après une petite inquiétude au niveau du moteur de Hamilton, Mercedes a rassuré en affirmant que tout allait bien de ce côté.

Hamilton est donc très bien placé pour accentuer son avance au championnat mais Ferrari peut envisager un doublé au moindre accroc. Ca ira vite dimanche !


Qualification
Pos.PiloteEquipeTemps Q1Temps Q2Temps Q3
1Lewis HamiltonMercedes AMG1:24.2511:23.3831:23.397
2Kimi RaikkonenFerrari1:24.6621:23.7571:23.631
3Sebastian VettelFerrari1:24.9891:23.5771:23.685
4Nico RosbergMercedes AMG1:24.6091:23.8641:23.703
5Felipe MassaWilliams Mercedes1:25.1841:23.9831:23.940
6Valtteri BottasWilliams Mercedes1:24.9791:24.3131:24.127
7Sergio PerezForce India Mercedes1:24.8011:24.3791:24.626
8Romain GrosjeanLotus Mercedes1:25.1441:24.4481:25.054
9Nico HulkenbergForce India Mercedes1:24.9371:24.5101:25.317
10Marcus EricssonSauber Ferrari1:25.1221:24.4571:26.214






11Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:25.4291:24.525
12Felipe NasrSauber Ferrari1:25.1211:24.898
13Carlos SainzToro Rosso Renault1:25.4101:25.618
14Daniil KvyatRed Bull Renault1:25.7421:25.796
15Daniel RicciardoRed Bull Renault1:25.633- :—.---






16Jenson ButtonMcLaren Honda1:26.058

17Fernando AlonsoMcLaren Honda1:26.154

18Will StevensManor Ferrari1:27.731

19Roberto MerhiManor Ferrari1:27.912

20Max VerstappenToro Rosso Renault- :—.---

25 places de pénalité pour Ricciardo, 15 places de pénalité pour Kvyat, 10 places de pénalité pour Sainz, 30 places de pénalité pour Verstappen, 5 places de pénalité pour Button, 10 places de pénalité pour Alonso ; changement de moteur




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 2015   Dim 6 Sep - 20:59

Hamilton encore et toujours, l'Anglais a plié le Grand Prix de main de maître, il devance Vettel qui sauve l'honneur des Rouges et Massa qui monte sur son second podium de la saison. Rosberg a abandonné en fin de course sur casse moteur alors qu'il était 3e.

C'est sous un franc soleil que se dispute ce Grand Prix d'Italie. Au départ, Hamilton s'envole alors que Räikkönen reste cloué sur son emplacement. Le Finlandais parvient à s'élancer mais il aborde le premier freinage en dernière position. Gêné par la Ferrari, Rosberg ne peux s'élancer parfaitement et se fait dépasser par les Williams et Pérez. Derrière ça ferraille un peu, Grosjean est heurté par Nasr qui casse la suspension de la Lotus, le Franco-Suisse devra abandonner après à peine un tour. Maldonado est également contraint à l'abandon, le Vénézuélien a cassé son fond plat en deux sur les gendarmes couchés du premier virage, rejoint les stands au ralenti, quel Grand Prix catastrophique pour Lotus. A la fin du premier tour Hamilton passe la ligne en tête devant Vettel et Massa, Bottas est 4e, Pérez 5e, Rosberg 6e, Hülkenberg 7e, Ericsson 8e, Button 9e et Sainz 10e. Et Räikkönen est déjà 13e !

Rosberg est à l'attaque, il dépasse Pérez au premier virage, le voilà 5e. Pendant ce temps Nasr rentre au stand pour un changement d'aileron et Verstappen effectue un drive-through récolté la veille. Condamné à remonter le peloton, Räikkönen s'y emploie avec force, Iceman dépasse Ricciardo à l'aspiration avant la Parabolica. La Ferrari se retrouve ensuite derrière Sainz, lui même bloqué par Button, auteur d'un très bon départ. Räikkönen tente l'extérieur à la 2e chicane mais ça ne passe pas. Le Finlandais finit par trouver la solution au 6e tour avant de déposer Button. L'Anglais subit ensuite la loi de Sainz et Ricciardo, puis c'est Kvyat qui dépasse la McLaren. Le moteur Honda est vraiment à la peine. En tête de course par contre, pas de mystère, Hamilton creuse rapidement l'écart sur Vettel, qui distance lui même les Williams. En revanche Rosberg grapille du terrain sur les monoplaces de Grove, le duel pourrait s'enclencher rapidement. Au 11e tour, Sainz s'arrête déjà, l'Espagnol effectue une pénalité de 5 secondes pour avoir coupé la piste. Dans le même temps, Rosberg est revenu sur Bottas, malgré un moteur qui aborde son 6e GP, la Mercedes affiche 355 km/h en vitesse de pointe. Toutefois les freins de l'Allemand surchauffent et il ne peut rester dans les échappements de la Williams trop longtemps. Après 15 tours, Hamilton dispose de plus de 8 secondes d'avance sur Vettel, l'Anglais marche sur l'eau en ce moment. Derrière le calvaire de Button se poursuit, le champion du monde se fait dépasser à la première chicane par un Verstappen très incisif. Peu après c'est Alonso qui est impuissant face à la Sauber de Nasr.

A la fin du 18e tour, Rosberg rentre au stand. L'Allemand ne trouvait pas la solution face à Bottas, il a anticipé son changement de pneus. Williams réagit en rappelant Massa au tour suivant, mais le Brésilien ressort derrière Rosberg, auteur d'un très bon tour de sortie. Au 20e tour, Räikkönen qui poursuit sa remontée, dépasse Ericsson, le voilà 5e. Verstappen puis Ericsson ravitaillent ensuite alors que les leaders restent en piste. Hamilton a 12 secondes d'avance sur Vettel dont les pneus commencent à souffrir. Bottas s'arrête au 22e tour et ressort derrière Massa. C'est une bonne opération pour Rosberg qui est désormais virtuellement 3e derrière Vettel. Pérez passe à son tour par les stands, il ressort au nez de Ricciardo, l'Australien tente de passer à la chicane mais le Mexicain conserve l'avantage. Au 25e tour, Vettel rentre enfin, imité par Hamilton au tour suivant. Rosberg qui a opéré la jonction avec Räikkönen dépasse le Finlandais au premier virage. Avec des pneus qui ont près de 30 tours dans les jambes, résister était impossible. Le champion du monde 2007 rentre donc au stand et manque de se faire embrocher par Merhi qui suivait la Ferrari vers la pitlane. L'Espagnol a freiné trop tard et on n'est pas passé loin de l'accident stupide. Iceman rejoint la piste en 10e position. Il dépasse en quelques tours Ericsson et Hülkenberg, a lui seul Räikkönen fait le spectacle pour le plus grand plaisir des tifosi. Hülkenberg en revanche ne brille pas aujourd'hui, l'Allemand se plaint d'un manque d'adhérence. Au classement au 33e tour, Hamilton est plus que jamais en tête devant Vettel et Rosberg, Massa et Bottas roulent de concert en 4e et 5e positions, Pérez est 6e, Räikkönen 7e, Hülkenberg 8e, Ericsson 9e et Ricciardo 10e.

Chez Mercedes, on encourage Rosberg à pousser pour rattraper Vettel. Ce weekend la Mercedes tient mieux ses pneus que la Ferrari et même si Rosberg s'est arrêté 7 tours plus tôt, l'équipe espère toujours le doublé. 5 secondes séparent les deux Allemands tandis que Hamilton compte 21 secondes d'avance sur Vettel. Le champion du monde en titre est tout simplement dans une autre division. Vettel peste contre Nasr qui tarde selon lui à respecter les drapeaux bleus. Le Brésilien est en effet en bagarre avec Verstappen, qui vient de le passer à l'extérieur au premier virage. Il reste encore 15 tours et Vettel ne peut se permettre de concéder trop de temps à Rosberg. Ca se bat également derrière entre Hülkenberg et Ericsson, la Force India est en difficulté et la surprenante Sauber lui met la pression. Mais la vitesse de pointe du moteur Mercedes permet à Hülk de garder l'avantage. Alors qu'il reste 10 tours, Rosberg a gagné du terrain, il pointe à 3 secondes de Vettel. La lutte est ferme pour la 5e place, Pérez fait ce qu'il peut pour contenir Räikkönen, mais la Ferrari revient inexorablement. Beaucoup plus loin, en 15e et 16e place, les McLaren se battent pour le spectacle, Alonso en pneus tendres tente d'inquiéter Button qui roule en médiums. Alors qu'on approche tout doucement de la fin, l'inquiétude se lit sur les visages dans le stand Mercedes. On demande même à Hamilton d'augmenter son rythme sans poser de question. Il apparaîtra par la suite que la pression des pneus de Mercedes est trop basse, on craint une pénalité voire une exclusion dans le garage des Flèches d'Argent. Il ne reste que 5 tours et la tension augmente un peu sur l'autodrome de Monza. D'ailleurs Räikkönen a rattrapé Pérez et le harcèle. Kimi dépasse la Force India au premier virage, Pérez contre attaque à la deuxième chicane mais Räikkönen ne se laisse pas impressionner et conserve l'avantage. Chez McLaren, la lutte a fait long feu, Alonso est contraint de rentrer au stand pour abandonner. Alors qu'il ne reste que trois tours, Rosberg est revenu sur Vettel mais s'en est trop pour son moteur : le bloc Mercedes explose dans une gerbe de flammes et de fumée, c'est une catastrophe pour l'Allemand qui ne marquera aucun point alors que son équipier file vers la victoire. Le podium de Vettel est désormais assuré, la 3e place se jouera entre les Williams, Bottas a rattrapé Massa et lui en met plein les rétros. Mais le Brésilien tient bon jusqu'au bout, déclarant même après la ligne "être trop vieux pour ça". En attendant Hamilton franchit la ligne en vainqueur devant Vettel et Massa, Bottas est 4e, Räikkönen 5e, Pérez 6e, Hülkenberg 7e, Ricciardo 8e, Ericsson 9e et Kvyat 10e. Après examen par la FIA, Hamilton conserve sa victoire, il fait ainsi un pas important vers le titre en portant son avance à 53 points sur Rosberg.







Que dire sur Mercedes ? Hamilton est tout simplement imbattable, pole, meilleur tour, et victoire en menant toute la course. L'Anglais a réalisé le Grand Chelem. Après un bon départ, il s'est envolé, ne laissant aucune chance à Vettel, contrôlant l'intégralité de la course. Il en avait encore sous le pied, Mercedes lui a demandé d'accélérer en fin de course et son rythme a augmenté. Hamilton file à grands pas vers son 3e titre. Chez Rosberg c'est la soupe à la grimace. L'Allemand a perdu du terrain au départ, gêné par Räikkönen. Il s'est débarrassé de Pérez en piste puis des Williams au stand avec brio avant de revenir sur Vettel. Seulement, Mercedes a dû lui monter un moteur avec 5 courses dans les pattes après un problème rencontré sur le nouveau moteur introduit ce weekend. Le bloc a lâché en vue de l'arrivée, et désormais l'écart au championnat est trop important pour que Rosberg revienne à la régulière. Nico devra compter sur des abandons de Hamilton pour espérer revenir. Mercedes a également eu une frayeur avec ses pneus, ceux-ci ayant été contrôlés avant le départ sous la pression minimum autorisée. La FIA a été clémente en prenant en compte que les gommes utilisées par Mercedes avaient été moins chauffées que celles des autres écuries. Dans ces conditions la pression était plus basse mais elle était dans les normes une fois les pneus à température.

Pour son premier Monza en rouge, Vettel monte sur le podium. L'Allemand a réalisé une très bonne course en s'emparant de la seconde place au départ. Incapable de suivre Hamilton, il a distancé les Williams avec facilité, avant de gérer une usure de ses gommes assez prononcée. Lors du second relais, le quadruple champion du monde voit Rosberg revenir sur ses talons, il contient la Mercedes jusque celle-ci rende l'âme. Reste que Vettel a offert un beau résultat aux tiffosi venus nombreux à Monza. Avec une course pleine de panache, on ne peut que regretter que Räikkönen ait complètement loupé son départ. Le Finlandais a passé les McLaren, les Toro Rosso, les Red Bull, Ericsson et les Force India a la moulinette. Ca faisait un moment qu'on n'avait pas vu une course aussi incisive de Kimi. Dommage, car avec un bon départ le podium était largement à portée.

Bonne course pour Williams qui engrange de gros points après un weekend spadois en demi-teinte. Massa et Bottas ont occupé les 3e et 4e positions en début de course, avant de subir la loi de Rosberg lors des arrêts au stand. Les monoplaces de Grove n'ont pas été capables de soutenir la cadence imprimée par Vettel et Rosberg mais elles ont surclassé le reste du peloton. Lorsque le moteur de Rosberg a explosé, Bottas a décidé d'attaquer Massa, une place sur le podium s'étant libérée. La fougue du Finlandais n'a pas suffit pour faire céder le petit Brésilien. Celui-ci a quand même avoué avoir été poussé dans ses retranchements par son jeune équipier. Mais le podium est finalement pour Massa, acclamé sur le podium par des transalpins qui n'ont pas oublié son passage en rouge.

Course difficile pour Red Bull, néanmoins les deux voitures parviennent à terminer dans les points. Ricciardo était satisfait du comportement de sa monoplace même si la puissance n'était pas au rendez-vous. L'Australien n'a pas pu résister longtemps à Räikkönen mais il a pris le meilleur sur Sainz et a fait preuve d'un bon rythme. Classé 10e, il revient sans bruit sur le binôme Hülkenberg-Ericsson, en bagarre et parvient à surprendre le pilote Sauber dans le dernier tour, pour subtiliser la 8e place. Kvyat a été moins en verve, le Russe s'est tenu à l'écart de l'action cette fois-ci. Jamais bien loin de Ricciardo, il hérite de la 10e place en fin de course lors de l'abandon de Rosberg. Ca devrait aller mieux à Singapour pour Red Bull.

Bon résultat d'ensemble pour Force India qui a fait le plein de points. Pérez a été incisif au départ, passant en 5e position avant que Rosberg ne récupère son bien. Le Mexicain s'est ensuite offert une belle bagarre avec Ricciardo après son arrêt au stand. Il voit ensuite Räikkönen revenir dans ses rétros et cède en vue de l'arrivée. Mais Checo était vraiment dans le coup ce weekend. Course plus délicate à mener pour Hülkenberg, en proie à des soucis d'équilibre et un manque de grip. Derrière Pérez en début de course, l'Allemand se fait distancer, puis dépasser par Räikkönen. Lors de son second relais, il se fait ramarrer par Ericsson, dont la Sauber est moins performante. Mais la science du pilotage de Nico lui permet de conserver l'avantage. Au final les deux hommes finissent 6e et 7e et permettent à l'écurie de repasser Lotus.

La course a été brève chez Lotus : les deux voitures n'ont pas survécu au premier virage. Grosjean a été heurté par Nasr qui a cassé sa suspension, et Maldonado a cassé son fond plat en coupant la chicane. Après Spa, c'est un résultat consternant, d'autant que l'équipe est toujours en plein dans des ennuis de trésorerie.

Une course sans pour Toro Rosso aujourd'hui, il est vrai que partir de loin avec une voiture moins puissante n'aide pas. Sainz a gagné de nombreuses positions au départ, et lutte avec Ricciardo et Räikkönen. Il est ensuite pénalisé pour avoir coupé la piste. Retombé en fond de peloton après son arrêt, l'Espagnol se bagarre avec Kvyat mais ne parvient pas à dépasser le Russe. Il échoue au 11e rang mais obtient la satisfaction de terminer, après 4 abandons de suite c'est déjà ça. De Verstappen on retiendra quelques dépassements audacieux, sur Button et Nasr notamment. Mais le Néerlandais partait dernier et a dû effectuer un drive-through, ce qui a compromis ses chances. Verstappen est 12e. Chez Toro Rosso on attend désormais Singapour où le bon chassis de la STR 10 pourrait faire merveille.

Bonne course pour Sauber qui marque des points pour la 3e fois de suite. Ericsson une nouvelle fois à l'origine de ce bon résultat. Après un bon départ, le Suédois pointe en 9e position. Il ne peut résister à Räikkönen mais parvient à s'accrocher, au point de revenir sur Hülkenberg. Mais l'Allemand est intraitable, et en fin de course Ericsson se fait avoir par un Ricciardo opportuniste. Il marque quand même deux points. Nasr a tout gâché au départ en heurtant Grosjean. Contraint de changer d'aileron, le Brésilien a navigué en fond de peloton, participant à des batailles lointaines contre Verstappen et les McLaren. Il termine finalement 13e devant Button.

McLaren a énormément souffert dans les lignes droites de Monza. Après un départ canon, Button pointe en 10e position, mais l'Anglais se fait ensuite dépasser par tout le peloton, Räikkönen, Red Bull, Toro Rosso. Même constat pour Alonso qui a pris le départ en médiums et suit son équipier à distance. Lors du second relais, l'Espagnol rattrape l'Anglais, les McLaren entament un duel en fin de course, mais un problème électrique met fin prématurément à la course d'Alonso. Button termine 14e en solitaire devant les Manor. Heureusement que le moteur Honda devait être plus puissant.

Les deux Manor sont à l'arrivée à deux tours du vainqueur, Stevens devançant Merhi. L'Anglais est satisfait de son résultat, l'Espagnol un peu moins, il a souffert d'un équilibre précaire. On retiendra un freinage hasardeux de Merhi à l'entrée des stands, pour quelques centimètres de plus l'Espagnol mettait fin à la course de Räikkönen. Il en a été quitte pour un gros blocage de roues.

Course
Pos.PiloteEquipeEcartArrêts
1Lewis HamiltonMercedes AMG53 laps - 1h18m00.688s1
2Sebastian VettelFerrari+25.0421
3Felipe MassaWilliams Mercedes+47.6351
4Valtteri BottasWilliams Mercedes+47.9961
5Kimi RaikkonenFerrari+68.8601
6Sergio PerezForce India Mercedes+72.7831
7Nico HulkenbergForce India Mercedes+1 lap1
8Daniel RicciardoRed Bull Renault+1 lap1
9Marcus EricssonSauber Ferrari+1 lap1
10Daniil KvyatRed Bull Renault+1 lap1
11Carlos SainzToro Rosso Renault+1 lap2
12Max VerstappenToro Rosso Renault+1 lap3
13Felipe NasrSauber Ferrari+1 lap2
14Jenson ButtonMcLaren Honda+1 lap1
15Will StevensManor Ferrari+2 laps1
16Roberto MerhiManor Ferrari+2 laps1
17Nico RosbergMercedes AMG+3 laps1
18Fernando AlonsoMcLaren Honda+6 laps3
19Romain GrosjeanLotus MercedesDNF0
20Pastor MaldonadoLotus MercedesDNF1




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
dan1664
 
 
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 18/03/2010
Localisation : Toulon , VAR , FRANCE

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 2015   Dim 6 Sep - 21:05

salut Gallezian,
je ne sais pas pourquoi mais ton résumé du GP est écrit en noir sur du noir donc illisible, ça vient peut-être de chez moi mais pourrai tu vérifier.
Et encore merci pour ton travail
Revenir en haut Aller en bas
dan1664
 
 
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 18/03/2010
Localisation : Toulon , VAR , FRANCE

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 2015   Dim 6 Sep - 21:06

Annule ça venais de moi merci quand même
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 2015   Mar 8 Sep - 15:31

Merci, toujours un plaisir de rédiger ces petits résumés Wink

Le classement du championnat du monde, Hamilton est désormais loin devant, il compte 53 points d'avance sur Rosberg, soit plus de deux victoires d'avance. Vettel est à 21 points de son compatriote. Son podium permet à Massa de dépasser Räikkönen pour 5 points, Kimi conservant une unité d'avance sur Bottas. Les pilotes Red Bull sont 7e et 8e. Pérez et Hülkenberg repassent devant Verstappen, 3 points séparent les pilotes Force India. Avec un 9e point, Ericsson revient à hauteur de Sainz.

Chez les constructeurs, Mercedes est à 171 points devant Ferrari, la Scuderia a grappillé 3 points. Bon weekend pour Williams qui marque 27 unités. Les 6e et 7e places de Force India permettent à l'équipe de repasser Lotus, le team de Vijay Mallya a désormais 13 points d'avance. Toro Rosso pointe à 15 longueurs de l'équipe d'Enstone, elles compte 10 points d'avance sur Sauber qui a marqué 2 points. McLaren doit marquer 8 points pour espérer revenir à hauteur des Suisses.


Pos.PilotePointsEvolutionPos.EquipePointsEvolution
1Lewis Hamilton25201Mercedes4510
2Nico Rosberg19902Ferrari2700
3Sebastian Vettel17803Williams1880
4Felipe Massa9714Red Bull1130
5Kimi Raikkonen9215Force India631
6Valtteri Bottas9106Lotus501
7Daniil Kvyat5807Toro Rosso350
8Daniel Ricciardo5508Sauber250
9Romain Grosjean3809McLaren170
10Sergio Perez33110Manor00
11Nico Hulkenberg301
12Max Verstappen262
13Felipe Nasr160
14Pastor Maldonado120
15Fernando Alonso110
16Carlos Sainz90
17Marcus Ericsson90
18Jenson Button60
19Roberto Merhi00
20Will Stevens00
21Kevin Magnussen00




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Loulou
 
 
avatar

Messages : 1074
Date d'inscription : 21/03/2008
Age : 37
Localisation : 68

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 2015   Ven 11 Sep - 9:26

Si il n'y a plus de suspense pour le championnat de cette année, je suis tout de même agréablement surpris de la résistance des Ferrari. En témoigne le dernier week end plutôt positif !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 2015   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grand Prix d'Italie 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grand Prix d'Italie 2015
» Grand Prix d'Espagne 2015
» Grand Prix de Belgique 2015
» Grand Prix du Japon 2015
» Grand Prix de Russie 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Challenge F1 :: Hors-Jeu :: La F1 en générale de Gallezian-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit