Challenge F1

Challenge F1

AccueilAccueil  JeuJeu  Le T'ChatLe T'Chat  S'enregistrerS'enregistrer  FacebookFacebook  TwitterTwitter  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Grand Prix de Singapour 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Le vainqueur à Singapour
Lewis Hamilton
14%
 14% [ 1 ]
Nico Rosberg
14%
 14% [ 1 ]
Daniel Ricciardo
14%
 14% [ 1 ]
Daniil Kvyat
0%
 0% [ 0 ]
Valtteri Bottas
0%
 0% [ 0 ]
Felipe Massa
0%
 0% [ 0 ]
Sebastian Vettel
43%
 43% [ 3 ]
Kimi Räikkönen
14%
 14% [ 1 ]
Fernando Alonso
0%
 0% [ 0 ]
Jenson Button
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Force India
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Toro Rosso
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Lotus
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Manor
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Sauber
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 7
 

AuteurMessage
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3760
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Grand Prix de Singapour 2015   Jeu 17 Sep - 9:01

La saison européenne (déjà) clôturée, le paddock est de retour en Asie, dans les rues de Singapour. Désormais confortablement installée comme une classique, cette course urbaine reste un des principaux défis du championnat. Presque aussi étroit et lent que Monaco, Singapour propose en plus une humidité importante et une distance de 300 km, ce qui en fait l'épreuve la plus longue du championnat en terme de temps.

Cette année, comme souvent la pollution est un problème à cause des nombreux feux de forêt en Malaisie et en Indonésie, la qualité de l'air est donc exécrable et la visibilité était même mauvaise en début de semaine. Un paramètre de plus à prendre en compte. Côté paddock, Hamilton arrive sur son nuage, rien ne semble arrêter l'Anglais en ce moment et peu importe le résultat dimanche, il est assuré de repartir en tête du championnat. Changement de pilote chez Manor, alors que le GP2 est en pause, l'équipe britannique a choisi de remplacer Roberto Merhi par Alexander Rossi. L'Américain disputera 5 des 7 courses restantes, sauf la Russie et Abu Dhabi où Merhi récupèrera le volant.




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Loulou
 
 
avatar

Messages : 1074
Date d'inscription : 21/03/2008
Age : 37
Localisation : 68

MessageSujet: Re: Grand Prix de Singapour 2015   Jeu 17 Sep - 9:30

Allez, je suis d'humeur folle ce matin, je pronostique Raikkonen!
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3760
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Singapour 2015   Jeu 17 Sep - 9:36

Sur ce circuit la Ferrari devrait bien marcher, il faut que Räikkönen parvienne à bien se qualifier comme à Monza par exemple et il a ses chances.




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3760
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Singapour 2015   Ven 18 Sep - 13:58

C'est parti sur Singapour alors que la journée tombe tranquillement, sous une température étouffante, Rosberg signe le meilleur temps devant Hamilton et Ricciardo. Pour ses débuts en tant que titulaire, Rossi s'est rapidement hissé au niveau de Stevens avant de finir dans le mur en fin de séance et provoquer un drapeau rouge.

Pour le reste Rosberg a pris les devants en s'emparant rapidement du chrono référence, qu'il a amélioré par la suite. Hamilton n'est pas loin, et sur ce circuit où la puissance compte moins, Ricciardo a placé sa Red Bull devant les Ferrari. Vettel a failli terminer dans le mur à dix minutes de la fin, mais globalement la Scuderia commence bien le weekend. Pour la course, Rosberg aura droit à son 4e et dernier moteur neuf, mais le 3e utilisé à Monza lors des essais est actuellement monté sur sa voiture.


EL1
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Nico RosbergMercedes AMG1:47.99527
2Lewis HamiltonMercedes AMG1:48.31424
3Daniel RicciardoRed Bull Renault1:48.33121
4Sebastian VettelFerrari1:48.49423
5Kimi RaikkonenFerrari1:48.78520
6Valtteri BottasWilliams Mercedes1:49.38019
7Max VerstappenToro Rosso Renault1:49.46617
8Nico HulkenbergForce India Mercedes1:49.85421
9Carlos SainzToro Rosso Renault1:50.01928
10Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:50.06821
11Fernando AlonsoMcLaren Honda1:50.12321
12Sergio PerezForce India Mercedes1:50.12523
13Felipe NasrSauber Ferrari1:50.15818
14Romain GrosjeanLotus Mercedes1:50.34123
15Jenson ButtonMcLaren Honda1:50.45521
16Marcus EricssonSauber Ferrari1:50.88321
17Felipe MassaWilliams Mercedes1:51.03518
18Daniil KvyatRed Bull Renault1:51.1888
19Will StevensManor Ferrari1:53.90320
20Alexander RossiManor Ferrari1:53.91818




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
titine
 
 
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 03/02/2009
Age : 20

MessageSujet: Re: Grand Prix de Singapour 2015   Sam 19 Sep - 10:40

Ricardo pour moi si toutes les pièces tient ils avaient le sourire vendredi durant les essais qui en disaient long
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3760
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Singapour 2015   Dim 20 Sep - 21:10

De retour après une panne informatique qui m'a empêché de poster. Avec ces ennuis de fiabilité je perds des points au championnat mais tout est finalement rentré dans l'ordre Very Happy

Donc récapitulatif, vendredi aux EL2 quand les pilotes sont entrés dans le vif du sujet, Kvyat a signé le meilleur temps devant Räikkönen et Ricciardo. Les Mercedes ont été un peu plus discrètes dans la nuit.


EL2
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Daniil KvyatRed Bull Renault1:46.14234
2Kimi RaikkonenFerrari1:46.18134
3Daniel RicciardoRed Bull Renault1:46.25629
4Lewis HamiltonMercedes AMG1:46.47933
5Sebastian VettelFerrari1:46.48735
6Sergio PerezForce India Mercedes1:46.65930
7Nico RosbergMercedes AMG1:46.78134
8Fernando AlonsoMcLaren Honda1:46.95926
9Nico HulkenbergForce India Mercedes1:47.29435
10Max VerstappenToro Rosso Renault1:47.42732
11Felipe MassaWilliams Mercedes1:47.68428
12Felipe NasrSauber Ferrari1:47.75526
13Marcus EricssonSauber Ferrari1:47.79533
14Jenson ButtonMcLaren Honda1:47.88828
15Carlos SainzToro Rosso Renault1:48.01223
16Romain GrosjeanLotus Mercedes1:48.09632
17Valtteri BottasWilliams Mercedes1:48.11828
18Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:50.09430
19Alexander RossiManor Ferrari1:56.7399
20Will StevensManor Ferrari1:59.9323




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3760
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Singapour 2015   Dim 20 Sep - 21:18

Samedi matin, la hiérarchie se confirme, comme en Hongrie les Ferrari marchent très bien, Vettel signe le meilleur temps devant Räikkönen et Kvyat. Les Mercedes sont clairement en difficulté, 5e et 6e, la piste de Singapour ne convient pas aux Flèches d'Argent.


EL3
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Sebastian VettelFerrari1:45.68212
2Kimi RaikkonenFerrari1:46.13212
3Daniil KvyatRed Bull Renault1:46.16719
4Daniel RicciardoRed Bull Renault1:46.35914
5Lewis HamiltonMercedes AMG1:46.80215
6Nico RosbergMercedes AMG1:47.22316
7Fernando AlonsoMcLaren Honda1:47.23714
8Carlos SainzToro Rosso Renault1:47.30118
9Max VerstappenToro Rosso Renault1:47.46417
10Marcus EricssonSauber Ferrari1:47.56820
11Valtteri BottasWilliams Mercedes1:47.58720
12Nico HulkenbergForce India Mercedes1:47.64016
13Jenson ButtonMcLaren Honda1:47.71514
14Felipe MassaWilliams Mercedes1:47.73321
15Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:47.81716
16Sergio PerezForce India Mercedes1:48.00215
17Romain GrosjeanLotus Mercedes1:48.11615
18Felipe NasrSauber Ferrari1:48.93220
19Alexander RossiManor Ferrari1:52.58826
20Will StevensManor Ferrari1:55.29322




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3760
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Singapour 2015   Dim 20 Sep - 21:32

Samedi après-midi, le verdict des qualifs est tombé et Mercedes a mordu la poussière. A l'issue d'un tour très impressionnant, Vettel s'est adjugé la pole devant Ricciardo. Räikkönen et Kvyat sont en 2e ligne, et les Mercedes seulement en 3e. Ce weekend il sera difficile pour l'Etoile de viser la victoire, mais Red Bull pourrait la disputer à Ferrari. Les Williams, Verstappen et Grosjean complètent le top 10.


Qualification
Pos.PiloteEquipeTemps Q1Temps Q2Temps Q3
1Sebastian VettelFerrari1:46.0171:44.7431:43.885
2Daniel RicciardoRed Bull Renault1:46.1661:45.2911:44.428
3Kimi RaikkonenFerrari1:46.4671:45.1401:44.667
4Daniil KvyatRed Bull Renault1:45.3401:44.9791:44.745
5Lewis HamiltonMercedes AMG1:45.7651:45.6501:45.300
6Nico RosbergMercedes AMG1:46.2011:45.6531:45.415
7Valtteri BottasWilliams Mercedes1:46.2311:45.8871:45.676
8Max VerstappenToro Rosso Renault1:46.4831:45.6351:45.798
9Felipe MassaWilliams Mercedes1:46.8791:45.7011:46.077
10Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:46.8601:45.8051:46.413






11Nico HulkenbergForce India Mercedes1:46.6691:46.305
12Fernando AlonsoMcLaren Honda1:46.6001:46.328
13Sergio PerezForce India Mercedes1:46.5761:46.385
14Carlos SainzToro Rosso Renault1:46.4651:46.894
15Jenson ButtonMcLaren Honda1:46.8911:47.019






16Felipe NasrSauber Ferrari1:46.965

17Marcus EricssonSauber Ferrari1:47.088

18Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:47.323

19Will StevensManor Ferrari1:51.021

20Alexander RossiManor Ferrari1:51.523





"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3760
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Singapour 2015   Lun 21 Sep - 13:25

Troisième victoire de l'année pour Sebastian Vettel qui a su contourner les pièges de Singapour. L'Allemand devance Daniel Ricciardo et Kimi Räikkönen. En difficulté sur cette piste atypique, les Mercedes n'ont pas brillé, Rosberg échoue au pied du podium et Hamilton a abandonné. Mais l'avance du Britannique au championnat était suffisamment importante, il reste en tête du classement.

Pour la première fois cette saison, pas de Mercedes en première ligne sur la grille de départ, les Flèches d'Argent ont mis un genou à terre en qualifications. Les Ferrari et les Red Bull en ont profité et espèrent évidemment en tirer parti en course. D'ailleurs la voiture de Rosberg rencontre des problèmes et s'aligne très tardivement sur la grille. Au départ, Vettel s'élance parfaitement, l'Allemand n'a pas perdu ses bonnes habitudes quand il part devant. Tout le peloton s'envole dans le bon ordre, sauf Verstappen qui cale. Sa voiture est évacuée mais les mécaniciens de Toro Rosso redémarrent le moteur et le jeune Néerlandais peut rejoindre la course ! C'était aussi très chaud entre les Force India qui ne sont pas passées loin de l'accrochage. Pendant ce temps Vettel a déjà franchi la ligne, le pilote Ferrari a déjà creusé un gouffre de 3 secondes sur Ricciardo. Räikkönen est 3e, Kvyat 4e, Hamilton 5e, Rosberg 6e, Bottas 7e, Massa 8e, Hülkenberg 9e et Pérez 10e. Alors que Vettel s'échappe, Räikkönen met la pression sur Ricciardo. Après trois tours, Vettel dispose de près de 5 secondes de marge, l'Allemand a déjà gagné ici à trois reprises, à l'évidence il connait les raccourcis. Chez Mercedes en revanche il va falloir assurer les points intermédiaires : Hamilton ne parvient pas à suivre Kvyat et pointe à près de 10 secondes du leader. Derrière les Williams suivent sans peine le rythme de Rosberg dont les freins sont déjà trop chauds. Après quelques tours d'attaque, Vettel lève le pied, et Ricciardo se met à revenir peu à peu.

Au 10e tour, Romain Grosjean rentre au stand. Le Franco-Suisse a perdu du temps au départ à cause de Verstappen et il anticipe son premier arrêt afin de rattraper le temps perdu. Alonso, Sainz, Ericsson et Maldonado font de même au tour suivant. Grosjean parvient à dépasser Alonso à l'aide du DRS, le voilà 13e. Hülkenberg change ses pneus au 12e tour, puis Kvyat et Massa au 13e. C'est chaud à la sortie de la pitlane, Hülkenberg tente de dépasser la Williams à l'extérieur mais il la touche et termine dans le rail. Massa peut continuer sa route alors que la safety-car virtuelle est déployée. En plus de son abandon, la FIA décide de pénaliser l'Allemand de trois places sur la grille au Japon. Sévère. Toutes les voitures qui ne s'étaient pas encore arrêtées en profitent pour le faire. Chez McLaren, les mécaniciens rencontrent un problème avec l'écrou de roue de Button qui perd une minute dans l'opération. Peu après, la FIA décide de faire entrer la voiture de sécurité en piste.

Le classement est le suivant : Vettel toujours en tête devant Ricciardo et Räikkönen, Hamilton 4e, Rosberg 5e, Kvyat 6e, Bottas 7e, Pérez 8e, Nasr 9e et Grosjean 10e. Massa effectue deux passages au stand consécutifs, le premier pour vérifier si la voiture n'est pas endommagée, le second en raison d'une crevaison lente. Le Brésilien plonge dans le classement, le voilà 14e. La neutralisation se prolonge et il faut attendre le 19e tour pour que la course reprenne. Vettel se relance parfaitement, mais cette fois-ci Ricciardo et Räikkönen s'accrochent au bon wagon. En revanche les Mercedes sont à nouveau distancées rapidement. Il faut dire que le trio de tête a chaussé les supertendres contre les tendres pour les Flèches d'Argent. Chez Toro Rosso Sainz est en difficulté avec sa boite, l'Espagnol perd des places et tombe en 17e position. La lutte en tête de course est très intéressante, Ricciardo reste à portée de DRS de Vettel et Räikkönen se maintient dans les échappements de la Red Bull. Mais comme à Monaco, dépasser sur une telle piste est compliqué surtout si le pilote devant ne facilite pas la tâche. Mais le cadre nocturne et la lumière des projecteurs donne une dimension supplémentaire à cette bagarre. Peu après la Mercedes de Hamilton donne des signes inquiétants de faiblesse. Nous sommes au 27e tour, l'Anglais perd de la puissance, Rosberg le dépasse, puis Kvyat et Bottas. Ce sont ensuite Pérez et Nasr qui prennent l'avantage sur la monoplace à l'agonie. Pendant ce temps Maldonado ravitaille à nouveau. Probablement lassé de voir Ricciardo dans ses rétros, Vettel décide de se donner de la marge, il creuse un écart de 3.5 secondes en l'espace de deux tours ! Pas de doute l'Allemand contrôle la course, il a joué avec la Red Bull. Ericsson et Sainz changent de pneus au 29e tour. Massa regagne les stands au 32e passage pour abandonner après des problèmes de boite de vitesse. Hors des points, Hamilton l'imite au 34e tour, premier abandon du champion du monde cette année. C'est également l'abandon pour Alonso qui collectionne les pannes cette année. Kvyat passe aussi au stand mais repart après plus de six secondes d'immobilisation. Pérez et Nasr stoppent au 35e tour, puis Verstappen au 37e. La course est alors neutralisée à nouveau à cause d'un spectateur qui se ballade sur la piste ! Alors que l'homme retourne de lui même derrière le rail de sécurité, les leaders plongent dans les stands pour leur second changement de pneus. La safety car s'efface après quatre tours.

Au restart, Vettel est toujours en tête devant Ricciardo et Räikkönen, pour la seconde fois l'Allemand voit son avance réduite à zéro. Rosberg est 4e, Bottas 5e, Kvyat 6e, Pérez 7e, Grosjean 8e, Maldonado 9e et Button 10e. Les Manor qui ne se sont pas dédoublées causent une certaine pagaille lors de la relance. Button percute Maldonado et perd son aileron avant. Le Vénézuélien est sorti très lentement d'un virage et a surpris le champion du monde 2009. Button repasse par les stands pour changer d'aileron tandis que Verstappen et Sainz dépassent Maldonado. Les deux Toro Rosso s'en prennent ensuite à Grosjean qui ne parvient pas à contenir les deux rookies. Voilà Verstappen et Sainz 8e et 9e, désormais à la poursuite de Pérez. Quelques nouvelles de la tête de course, Vettel a reconstitué une marge de sécurité de trois secondes et contrôle à nouveau Ricciardo. Un peu en délicatesse, Pérez est harcelé par Verstappen. En l'espace de quelques tours, Sainz effectue lui aussi la jonction. Au 53e tour, Button abandonne alors qu'il évoluait en 14e position, les McLaren ne verront pas l'arrivée encore une fois. En difficulté, Grosjean voit lui aussi les Sauber le rattraper. Chez Toro Rosso, le muret des stands demande à deux reprises à Verstappen de laisser passer Sainz pour que l'Espagnol, disposant de pneus plus frais, puisse dépasser Pérez. Mais le Hollandais refuse, au grand dam de Sainz. Derrière Grosjean manque un freinage, permettant à Nasr de passer. Le pilote Lotus est rappelé au stand pour abandonner en vue de l'arrivée. Vettel de son côté s'impose, l'Allemand signe sa 42e victoire avec classe devant Ricciardo et Räikkönen. Le quadruple champion du monde compte désormais un sucès de plus que Senna. Prochain objectif, les 51 victoire de Prost. Rosberg se contente d'une discrète 4e place, Bottas est 5e, Kvyat 6e, Pérez 7e, Verstappen 8e, Sainz 9e et Nasr 10e.





Mercedes semble faiblir un peu depuis quelques Grand Prix. Des départs ratés en Angleterre et en Hongrie, un abandon en Italie, et un gros manque de rythme plus un abandon lors de la manche singapourienne. Ni Hamilton ni Rosberg n'ont pu prétendre au podium ce weekend, incapable de suivre le rythme imprimé par les Red Bull et la Scuderia. Le champion du monde semblait devoir se contenter de la 4e place avant d'abandonner suite à la casse d'une pièce qui a fait chuter la pression du turbo. Un moindre mal pour Lewis dont le moteur est réutilisable et qui dispose toujours d'une bonne avance d'autant que Rosberg n'a pu terminer qu'au 4e rang. L'Allemand n'a pas été très menaçant et il a dû se contenter des accessits. La piste de Suzuka devrait mieux convenir aux Flèches d'Argent qui y ont signé un doublé l'an passé.

Deux Ferrari sur le podium, ça ne s'était plus vu depuis 45 courses ! Vettel a encore frappé, l'Allemand ne rate aucune occasion quand on lui présente. Auteur d'un début de course parfait, il a contrôlé Ricciardo, mais a vu par deux fois son avance réduite à zéro avec les neutralisation. Après la première, il a laissé l'Australien l'attaquer avant de s'échapper, lors de la seconde il s'est mis rapidement en sécurité. Une belle démonstration de pilotage, l'Allemand était tout simplement le meilleur ce weekend. Räikkönen n'a pas démérité non plus, il a bien mis la pression à Ricciardo lors des deux premiers relais, mais n'a pas été en mesure de suivre l'Australien en fin de course. Iceman obtient son second podium cette saison, et il s'agit bien évidemment du meilleur résultat de la Scuderia cette année.

Williams est toujours en difficulté sur les tracés urbains, mais cette fois-ci la casse a été limitée par Valtteri Bottas. Parti de la 4e ligne, le Finlandais a suivi Rosberg lors du premier relais. La première neutralisation lui permet de se rapprocher de Kvyat, puis de le passer lors de la seconde, le Russe ayant rencontré des problèmes au stand. Par la suite, le pilote Red Bull a mis la pression pendant plus de 20 tours mais il ne faut pas compter sur Bottas pour laisser d'ouverture. Ainsi le Finlandais termine 5e. Moins de réussite pour Massa, le Brésilien était bien installé derrière son équipier, avant d'être heurté par Hülkenberg après son premier arrêt. Deux arrêts pour vérification et crevaison lente plus tard, Felipe se retrouve dans les profondeurs avant d'abandonner peu après sur problème de boite de vitesse. Là encore, ça devrait aller mieux au Japon.

Bonne course pour Red Bull sur un circuit où on les attendait au tournant. Daniel Ricciardo a été le seul a donner la réplique à Vettel ce weekend même si l'Allemand en a gardé sous le pied. Distancé au départ, l'Australien n'a rien lâché, il a mis la pression a son ancien équipier après la première neutralisation avant de s'accrocher en dernière partie de course. Au final Daniel termine à moins de deux secondes et se rappelle aux bons souvenirs de certains, après s'être fait bousculer par Kvyat ces derniers temps. Le Russe de son côté a été bon, mais il a manqué de chance. Il réalise son premier arrêt juste avant l'accident de Hülkenberg. Profitant de l'occasion, les Mercedes parviennent à le passer au stand. A la poursuite de Rosberg lors de son second relais, Kvyat voit ses efforts ruinés par un arrêt trop long et se retrouve derrière Bottas. Incapable de dépasser la Williams toujours aussi rapide en ligne droite, Kvyat est obligé de ronger son frein et termine 6e. Au final, un podium entièrement mérité.

Chez Force India, Pérez assure et Hülkenberg pleure. Le Mexicain est depuis plusieurs courses l'assurance vie de l'équipe indienne. Checo évolue en 10e position en début de course mais gagne du terrain grâce aux incidents devant lui. Le Mexicain est bien sur loin des leaders, mais il doit rapidement contrôler ses rétros, les Toro Rosso revenant dans ses échappements en 2e partie de course. Mais Pérez parvient à contenir les assauts du fougueux Verstappen pour finalement terminer 7e. Hülkenberg était 9e en début de course, devant Pérez mais l'Allemand a commis une erreur après son premier arrêt : il prend la corde au premier virage, et touche Massa qui sort des stands. La Force India fait un bond et termine dans le rail. La FIA a ensuite décidé d'infliger trois places de pénalité à l'Allemand à Suzuka. Force India prend encore des points à Lotus, objectif rempli.


Pas de point pour Lotus ce weekend. La course a une fois de plus été difficile. Romain Grosjean pouvait prétendre aux points mais il n'en a pas été ainsi. Le Franco-Suisse s'est fait avoir en s'arrêtant le premier, mais il est tout de même monté dans le top 10. Après son second arrêt, Grosjean suit Pérez, mais la dégradation des gommes augmente et il subit la loi des Toro Rosso. Handicapé par des problèmes de boite de vitesse, il est passé par Nasr en fin de course et décide d'abandonner pour éviter une pénalité au Japon. Maldonado a encore une fois connu une course mouvementée. Englué dans le peloton, il remonte dans la zone des points à l'issue de la seconde neutralisation. Malheureusement il n'est pas dans le rythme et se fait heurter par Button lors du restart. Avec un diffuseur endommagé, Pastor perd du terrain et dégrade ses pneus, il effectue ainsi un arrêt supplémentaire ce qui explique sa 12e place finale. Un résultat décevant.

Bonne course pour Toro Rosso même si la fin a été un peu tendue. Verstappen a très mal commencé en calant sur la grille, perdant ainsi un tour, mais les neutralisations ont permis à Max de revenir dans le coup. Il rattrape ses rivaux juste avant la mi-course et la seconde neutralisation lui permet de passer en super tendres. Le Néerlandais se débarrasse de Nasr puis des Lotus avant de bloquer sur Pérez. Forte-tête, il refuse de laisser passer Sainz dont les pneus sont plus frais et qui pense pouvoir aller cherche la Force India. L'Espagnol lui avait pourtant rendu ce "service" à plusieurs occasions. Sainz a donc terminé dans les roues de son équipier après une course assez compliquée. Il perd énormément de temps au premier restart à cause d'un problème de boite de vitesses que l'équipe parvient toutefois à régler. Après son second arrêt, l'Espagnol est distancé mais parvient à revenir sur Verstappen. Comme le Hollandais, il parvient à venir à bout des Sauber et des Lotus avant de se heurter à son équipier peu coopératif. Les deux hommes bouclent la course 8e et 9e, c'est pas mal.

Sauber poursuit tranquillement son bonhomme de chemin avec un nouveau point dans son escarcelle, cette fois grâce à Nasr. Le Brésilien a évité les pièges de ce Grand Prix difficile et a profité de l'accident de Hülkenberg pour se hisser dans le top 10. La 2e neutralisation ne lui a pas été propice, il rechute au classement mais Nasr vient à bout des Lotus et arrache un point. Marcus Ericsson échoue en 11e position. Le Suédois navigue en fond de peloton après un premier arrêt effecuté trop tôt. Il se retrouve derrière Nasr après son premier arrêt et se bat donc avec lui pour le dernier point, mais Ericsson avait des problèmes de freins qui l'ont empêché de viser le top 10. Avec des monoplaces mal qualifiées, ce résultat était presque inespéré pour l'équipe suisse.

Encore un double abandon chez McLaren. Alonso est 11e en début de course et semble en mesure de jouer les points, il entre dans le top 10 suite à la neutralisation, mais sa monture se met rapidement à surchauffer et McLaren préfère rappeler son pilote peu après la mi-course pour abandonner. Malgré une minute perdue lors de son premier arrêt, Button était assez rapide ce weekend. Suffisamment pour s'installer dans le top 10 après la mi-course. Classé 10e après la seconde neutalisation, Jenson se fait surprendre par une manoeuvre "bizarre" de Maldonado et percute la Lotus. De rtour au stand pour changer d'aileron, le Britannique abandonnera par la suite à moins de dix tours du but. Malgré ce double abandon,les McLaren étaient performantes, et on attend des points la semaine prochaine au Japon pour la course à domicile de Honda. Sur un tel tracé ça sera un objectif compliqué.

Chez Manor, les deux voitures sont à l'arrivée. Pour ses débuts, Alexander Rossi a été bon, parvenant à devancer Stevens à bord d'une voiture qu'il ne connait pas parfaitement et sur un circuit difficile pour un néophyte. Rossi est le premier Américain en GP depuis Scott Speed. Rossi a rencontré des problèmes de radio, ce qui explique qu'il ne s'est pas dédoublé lors de la seconde neutralisation. Il termine à une concluante 14e place. Stevens a réalisé un bon départ avant de commettre une erreur qui l'a fait replonger en dernière position. L'Anglais a souffert d'une dégradation importante de ses gommes et termine 15e. Il espère se rattraper à Suzuka, où le manque d'appui des Manor devrait compliquer la tâche des deux jeunes pilotes.


Course
Pos.PiloteEquipeEcartArrêts
1Sebastian VettelFerrari61 laps - 2h01m22.118s2
2Daniel RicciardoRed Bull Renault+1.4782
3Kimi RaikkonenFerrari+17.1542
4Nico RosbergMercedes AMG+24.7202
5Valtteri BottasWilliams Mercedes+34.2012
6Daniil KvyatRed Bull Renault+35.5082
7Sergio PerezForce India Mercedes+50.8362
8Max VerstappenToro Rosso Renault+51.4502
9Carlos SainzToro Rosso Renault+52.8603
10Felipe NasrSauber Ferrari+90.0452
11Marcus EricssonSauber Ferrari+97.5073
12Pastor MaldonadoLotus Mercedes+97.7183
13Romain GrosjeanLotus Mercedes+2 laps2
14Alexander RossiManor Ferrari+2 laps2
15Will StevensManor Ferrari+2 laps2
16Jenson ButtonMcLaren HondaDNF4
17Fernando AlonsoMcLaren HondaDNF2
18Lewis HamiltonMercedes AMGDNF2
19Felipe MassaWilliams MercedesDNF4
20Nico HulkenbergForce India MercedesDNF1




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3760
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Singapour 2015   Lun 21 Sep - 13:48

Au championnat maintenant, premier résultat blanc pour Hamilton cette saison. Comme Rosberg ne termine que 4e, le Britannique conserve 41 unités d'avance sur Rosberg. En revanche Vettel réalise une bonne opération, il pointe à 8 unités de Rosberg et 49 du leader. Avec son podium, Räikkönen repasse au 4e rang, 6 points devant Bottas. Massa retombe au 6e rang avec son abandon. Ricciardo repasse devant Kvyat, le Russe compte désormais 7 points de retard sur son équipier. En forme en ce moment, Pérez dépasse Grosjean, tandis que Verstappen repasse devant Hülkenberg, avec qui il est à égalité de points.

Pour les constructeurs, Mercedes ne marque que 12 points contre 40 pour Ferrari, mais l'écart reste supérieur à 150 points. Williams compte 59 points d'avance sur Red Bull, en théorie tout reste possible mais la fin du championnat commence à approcher. Force India porte son avance à 19 points sur Lotus, tandis que Toro Rosso n'est plus qu'à 9 points de l'équipe d'Enstone. Grosjean et Maldonado ont intérêt à renouer avec les points rapidement. 9 points séparent désormais Sauber de McLaren.


Pos.PilotePointsEvolutionPos.EquipePointsEvolution
1Lewis Hamilton25201Mercedes4630
2Nico Rosberg21102Ferrari3100
3Sebastian Vettel20303Williams1980
4Kimi Raikkonen10714Red Bull1390
5Valtteri Bottas10115Force India690
6Felipe Massa9726Lotus500
7Daniel Ricciardo7317Toro Rosso410
8Daniil Kvyat6618Sauber260
9Sergio Perez3919McLaren170
10Romain Grosjean38110Manor00
11Max Verstappen301
12Nico Hulkenberg301
13Felipe Nasr170
14Pastor Maldonado120
15Fernando Alonso110
16Carlos Sainz110
17Marcus Ericsson90
18Jenson Button60
19Roberto Merhi00
20Will Stevens00
21Alexander Rossi0X
22Kevin Magnussen01




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grand Prix de Singapour 2015   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grand Prix de Singapour 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grand Prix d'Espagne 2015
» Grand Prix de Belgique 2015
» Grand Prix d'Italie 2015
» Grand Prix du Japon 2015
» Grand Prix de Russie 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Challenge F1 :: Hors-Jeu :: La F1 en générale de Gallezian-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit