Challenge F1

Challenge F1

AccueilAccueil  JeuJeu  Le T'ChatLe T'Chat  S'enregistrerS'enregistrer  FacebookFacebook  TwitterTwitter  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Grand Prix de Russie 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Le vainqueur à Sotchi
Lewis Hamilton
40%
 40% [ 2 ]
Nico Rosberg
20%
 20% [ 1 ]
Daniel Ricciardo
0%
 0% [ 0 ]
Daniil Kvyat
0%
 0% [ 0 ]
Valtteri Bottas
0%
 0% [ 0 ]
Felipe Massa
0%
 0% [ 0 ]
Sebastian Vettel
20%
 20% [ 1 ]
Kimi Räikkönen
0%
 0% [ 0 ]
Fernando Alonso
0%
 0% [ 0 ]
Jenson Button
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Force India
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Toro Rosso
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Lotus
20%
 20% [ 1 ]
un pilote Manor
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Sauber
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 5
 

AuteurMessage
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Grand Prix de Russie 2015   Jeu 8 Oct - 10:41

Après une première édition en demi-teinte l'an passé, la F1 est de retour en Russie, sur les bords de la mer Noire, à l'endroit même où se sont tenus les JO d'hiver de 2014. Vainqueur l'an passé, Hamilton espère renouveler l'exploit afin de sécuriser encore un peu plus son avance sur Rosberg. Chez Mercedes, il suffit de marquer trois point de plus que Ferrari pour devenir champion constructeur dès ce weekend. Mais tout n'est pas garanti, on est même assez inquiet chez les gris, la piste de Sotchi partageant certaines caractéristiques avec Singapour, les deux Mercedes pourraient bien ne pas être dans leur forme optimale. Avec un Sebastian Vettel en grande forme depuis le début de saison, tout est donc possible.




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Russie 2015   Ven 9 Oct - 12:09

Les essais ont commencé en Russie, avec 30 minutes de retard en raison d'une fuite de gasoil qui a atteint la piste sur 7 virages dans les secteurs 2 et 3. Une petite improvisation locale. Les commissaires nettoient donc la piste avec des citernes d'eau. Avec une séance amputée d'un tiers et une piste à moitié détrempée, a moitié sèche, les pilotes ne peuvent pas correctement travailler et se contentent de tours de reconnaissance. C'est seulement dans les 20 dernières minutes que les pilotes se lancent à l'assaut du chrono, Button est alors meilleur temps. La pluie fait son apparition mais les chronos tombent, et c'est finalement Hülkenberg qui signe le meilleur temps devant Rosberg et Vettel. Hamilton pour sa part est parti en tête-à-queue dans les derniers instants de la séance.


EL1
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Nico HulkenbergForce India Mercedes1:44.35511
2Nico RosbergMercedes AMG1:44.40715
3Sebastian VettelFerrari1:44.98615
4Sergio PerezForce India Mercedes1:45.14611
5Daniel RicciardoRed Bull Renault1:45.23310
6Carlos SainzToro Rosso Renault1:45.48813
7Lewis HamiltonMercedes AMG1:45.69110
8Valtteri BottasWilliams Mercedes1:45.74613
9Max VerstappenToro Rosso Renault1:46.20313
10Kimi RaikkonenFerrari1:46.21516
11Jenson ButtonMcLaren Honda1:46.23112
12Felipe MassaWilliams Mercedes1:46.33312
13Felipe NasrSauber Ferrari1:46.74713
14Fernando AlonsoMcLaren Honda1:47.44316
15Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:48.0069
16Daniil KvyatRed Bull Renault1:48.0969
17Jolyon PalmerLotus Mercedes1:49.0949
18Roberto MerhiManor Ferrari1:52.99412
19Marcus EricssonSauber Ferrari1:54.27212
20Will StevensManor Ferrari1:58.2546




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Russie 2015   Ven 9 Oct - 16:12

On a vraiment pas été gâté aujourd'hui, la pluie tombe de façon abondante à Sotchi, et les pilotes n'ont pas pris de risques. Les Manor, les Lotus, Räikkönen et Ericsson n'ont pas pris la piste, les autres ont surtout réalisés des tours d'installation. Seuls 8 pilotes ont donc signé un chrono, Massa est le plus rapide devant Vettel et Bottas. Alonso se distingue en signant 12 tours, l'Espagnol a été le plus assidu. Peu de choses donc à retenir de cette première journée, il faudra compenser le retard pris lors des EL3.


EL2
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Felipe MassaWilliams Mercedes2:00.4586
2Sebastian VettelFerrari2:00.6598
3Valtteri BottasWilliams Mercedes2:00.6888
4Max VerstappenToro Rosso Renault2:00.8067
5Fernando AlonsoMcLaren Honda2:01.07712
6Daniil KvyatRed Bull Renault2:01.4186
7Carlos SainzToro Rosso Renault2:02.8057
8Jenson ButtonMcLaren Honda2:02.8458
9Nico RosbergMercedes AMG- :—.---6
10Marcus EricssonSauber Ferrari- :—.---3
11Nico RosbergMercedes AMG- :—.---3
12Sergio PerezForce India Mercedes- :—.---3
13Nico HulkenbergForce India Mercedes- :—.---3
14Daniel RicciardoRed Bull Renault- :—.---1
15Kimi RaikkonenFerrari- :—.---0
16Romain GrosjeanLotus Mercedes- :—.---0
17Felipe NasrSauber Ferrari- :—.---0
18Pastor MaldonadoLotus Mercedes- :—.---0
19Will StevensManor Ferrari- :—.---0
20Roberto MerhiManor Ferrari- :—.---0




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Russie 2015   Sam 10 Oct - 13:45

Troisième séance ce matin, les pilotes on enfin pu rouler, Rosberg signe le meilleur tems devant Bottas et Hamilton. La séance a été marqué par le violent crash de Carlos Sainz. L'Espagnol n'a pas été blessé mais il a été emmené à l’hôpital par précaution. Il ne participera donc pas à la qualif ni vraisemblablement au GP.

Tous les pilotes se sont précipités en piste dès le début de séance, Bottas s'est emparé du meilleur temps. Le Finlandais, très en verve améliore avec les super-tendres, avant que Rosberg ne prenne l'avantage. Peu après mi-séance, Sainz perd sa voiture au freinage, la Toro Rosso s'enfonce dans la barrière de tech-pro. La séance ne repartira pas, toutes les précautions ont été prises pour évacuer l'Espagnol qui est conscient et ne semble pas blessé. Les nouvelles sont rassurantes mais Sainz risque d'être laissé au repos pour le reste du weekend. Un moindre mal vu la violence du choc. Côté sportif, avec une grosse demi-heure dans les pattes et deux séances perdues hier, il est évident que les écuries n'ont pas eu assez de temps pour préparer les voitures.


EL3
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Nico RosbergMercedes AMG1:38.56115
2Valtteri BottasWilliams Mercedes1:39.28717
3Lewis HamiltonMercedes AMG1:39.36313
4Sergio PerezForce India Mercedes1:39.61614
5Felipe MassaWilliams Mercedes1:39.87514
6Nico HulkenbergForce India Mercedes1:39.91714
7Jenson ButtonMcLaren Honda1:40.58112
8Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:40.76713
9Fernando AlonsoMcLaren Honda1:41.20011
10Felipe NasrSauber Ferrari1:41.22914
11Daniil KvyatRed Bull Renault1:41.35815
12Kimi RaikkonenFerrari1:42.29711
13Romain GrosjeanLotus Mercedes1:42.37114
14Marcus EricssonSauber Ferrari1:42.45014
15Carlos SainzToro Rosso Renault1:42.68319
16Sebastian VettelFerrari1:42.68611
17Max VerstappenToro Rosso Renault1:43.08916
18Daniel RicciardoRed Bull Renault1:43.34714
19Roberto MerhiManor Ferrari1:46.76719
20Will StevensManor Ferrari1:47.24918




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Russie 2015   Sam 10 Oct - 15:17

Le verdict des qualifications a parlé, et pour la 2e fois de suite Rosberg signe la pole, sa 18e devant Hamilton. En bonne forme depuis le début du weekend, Bottas signe le 3e temps.

En Q1, Verstappen signe la première référence. Le drapeau jaune est rapidement hissé, conséquence d'un tête-à-queue signé Maldonado. Rosberg récupère le meilleur temps, Hamilton se hisse en seconde position, mais l'Anglais est un peu en retrait. Les deux Ferrari se placent en embuscade derrière les Flèches d'Argent. Un temps classé dans la zone des éliminés, Bottas sort le grand jeu et se qualifie avec facilité. Les deux Manor, Ericsson et Alonso sont éliminés.

En Q2, Pérez est le premier à attaquer le chrono, mais Rosberg récupère la mise quelques secondes après. Hamilton ne signe que le 6e temps. L'Anglais se lance dans un second tour et s'empare du meilleur temps. Les Williams et les Ferrari n'ont pas encore bouclé de tour rapide à six minutes de la fin de séance. Räikkönen s'y met et se hisse en 3e position, battu par Vettel puis Bottas qui récupèrent tour à tour la 3e position. Alors que Rosberg a récupéré l meilleur temps, Massa est parti à la faute. Bloqué dans le trafic, le Brésilien n'améliore pas, il est éliminé. Il est accompagné de Maldonado, Button, Nasr et Kvyat. Mauvaise surprise dans le camp Williams.

En Q3, Räikkönen est le premier à prendre la piste, imité par Vettel et les Mercedes. Iceman place la barre en 1.45.267, rapidement battu par Vettel en 1.42.5. Bottas est 2e, Hamilton et Rosberg sont derrière. Hülkenberg et Pérez ont attaqué d'entrée de jeu et se placent aux deux premières places. Ces temps sont battus par les Ferrari, puis Bottas, puis Rosberg. Hamilton se replace derrière son équipier en 2e position. Lors du second run, Rosberg n'améliore pas mais Hamilton part à la faute, c'est donc Rosberg qui partira en pole. Bottas et les Ferrari se battent pour la 3e place. Räikkönen part également à la faute et Bottas conserve la 3e place. Le Finlandais partira aux côtés de Vettel. Räikkönen et Hülkenberg occuperont la 3e ligne.


Qualification
Pos.PiloteEquipeTemps Q1Temps Q2Temps Q3
1Nico RosbergMercedes AMG1:38.3431:37.5001:37.113
2Lewis HamiltonMercedes AMG1:38.5581:37.6721:37.433
3Valtteri BottasWilliams Mercedes1:38.4481:38.1941:37.912
4Sebastian VettelFerrari1:38.5981:38.4021:37.965
5Kimi RaikkonenFerrari1:39.2071:38.2241:38.348
6Nico HulkenbergForce India Mercedes1:39.2501:38.7271:38.659
7Sergio PerezForce India Mercedes1:39.6171:38.9141:38.691
8Romain GrosjeanLotus Mercedes1:39.0561:38.7541:38.787
9Max VerstappenToro Rosso Renault1:39.4111:39.1191:38.924
10Daniel RicciardoRed Bull Renault1:39.5741:39.0051:39.728






11Daniil KvyatRed Bull Renault1:39.5801:39.214
12Felipe NasrSauber Ferrari1:40.0421:39.232
13Jenson ButtonMcLaren Honda1:39.7391:39.763
14Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:39.7241:39.811
15Felipe MassaWilliams Mercedes1:38.9261:39.895






16Fernando AlonsoMcLaren Honda1:40.144

17Marcus EricssonSauber Ferrari1:40.660

18Will StevensManor Ferrari1:43.693

19Roberto MerhiManor Ferrari1:43.804

20Carlos SainzToro Rosso Renault


Pénalité de 25 places pour Alonso




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Russie 2015   Lun 12 Oct - 16:47

Lewis Hamilton a remporté avec facilité le Grand Prix de Russie. Le Britannique récidive après avoir remporté la première édition l'an passé. Sebastian Vettel est 2e, et Pérez accroche un podium surprise, le premier pour Force India cette saison. Victime d'un abandon précoce, Rosberg est désormais très loin au championnat, il pointe en 3e position derrière Vettel.


La bonne surprise de la journée, c'est la présence de Carlos Sainz sur la grille de départ. Victime d'un gros accident lors des EL3, l'Espagnol avait dû être emmené à l'hôpital. Il pourra donc courir et prendra le départ depuis le fond de grille. Au départ, Rosberg s'élance bien mais Hamilton aussi, les deux hommes abordent de front le premier virage. L'Anglais met la pression dans la grande courbe mais la course est neutralisée : ca a bardé au premier virage, Hülkenberg est parti en tête-à-queue et Ericsson a heurté la Force India. En tentant d'éviter le choc, Verstappen a heurté le mur, il se dirige vers les stands au ralenti avec une roue crevée, tout comme Grosjean qui a également subi des dégâts. Derrière la safety-car, Rosberg emmène le peloton devant Hamilton et Räikkönen auteur d'un bon départ, Bottas est 4e, Vettel 5e, Pérez 6e, Kvyat 7e, Ricciardo 8e, Button 9e et Nasr 10e. La voiture de sécurité s'efface au 3e tour. Rosberg gère correctement ce départ lancé alors que Bottas chipe la 3e place à Räikkönen à l'aspiration. Hamilton met la pression sur Rosberg, l'Allemand se plaint d'un problème au niveau de l'accélérateur. Derrière c'est chaud entre les Ferrari, Vettel tente de passer Räikkönen au premier virage, mais Iceman résiste. Au 7e tour, Rosberg sort large au premier virage et Hamilton en profite. La Mercedes a un problème, elle est au ralenti et Bottas passe. Rosberg se dirige vers son stand, c'est déjà l'abandon, une voie royale est ouverte pour Hamilton !


Désormais seul en tête, Lewis s'emploie à creuser l'écart. Bottas profite de la lutte entre les Ferrari pour distancer Räikkönen. Auteur d'un bon départ, Button est pénalisé par le manque de puissance de sa McLaren, il est laissé sur place par Maldonado puis Sainz. Au 12e tour, Grosjean est désormais à la poursuite de l'Anglais mais le pilote Lotus se fait piéger au virage 3, il est déventé et percute violemment le mur de pneus. La safety-car fait sa 2e apparition. Pérez, Alonso, Ricciardo, Sainz et Button passent au stand. Chez McLaren on indique à Alonso qu'il faut essayer d'aller au bout. En revanche les leaders restent en piste. Le classement est le suivant : Hamilton en tête, Bottas 2e, Räikkönen 3e, Vettel 4e, Kvyat 5e, Nasr 6e, Massa 7e, Maldonado 8e, Pérez 9e et Ricciardo 10e. La course est relancée au 17e tour. Hamilton s'envole, il porte son avance sur Bottas à deux secondes en une seule boucle. Vettel a profité du restart pour porter son attaque sur Räikkönen, on n'est pas passé loin de l'accrochage ! Le Finlandais a dû tirer tout droit au premier virage pour éviter la collision et il rend quelques centaines de mètres plus loin la 3e place à Vettel. Voilà l'Allemand 3e ! Plus à l'aise que son équipier, le quadruple champion du monde se lance à l'attaque et grappille les dixièmes sur Bottas. Derrière Ricciardo et Sainz se livrent une belle bagarre pour la 10e place, les deux voitures sont de front plusieurs virages de suite mais l'Australien garde l'avantage. En tête Hamilton signe meilleur tour sur meilleur tour alors que Vettel se rapproche tranquillement de Bottas. Au 26e tour, la Ferrari est dans la même seconde, Vettel va pouvoir utiliser le DRS. Mais Bottas choisit ce moment pour plonger dans la pitlane. Il ressort 11e dans le trafic. Chez Ferrari on pousse Vettel et Räikkönen à attaquer afin de passer la Williams lors de l'arrêt au stand à venir. Dans le même temps Sainz reçoit une pénalité de 5 secondes pour avoir coupé la ligne blanche à l'entrée des stands.


Alors qu'il pointe à 15 secondes de Hamilton, Vettel choisit de s'arrêter au 31e tour, il ressort en 5e position, et surtout devant Bottas. Räikkönen s'arrête au 32e tour, et ressort juste derrière la Williams, il s'en est fallu de peu ! C'est enfin Hamilton qui s'arrête au 33e tour pour son unique arrêt. Tout se passe bien pour le champion du monde qui repart en tête. Kvyat et Nasr occupent les 2e et 3e positions mais doivent encore s'arrêter. Pendant ce temps, Vettel se débarrasse de Pérez. Le Mexicain s'est arrêté tôt mais il semble parti pour aller au bout, Checo joue le podium ! Chez McLaren, on demande à Alonso de contenir Massa, mais la Williams avale la McLaren de l'Espagnol puis celle de Button quelques secondes plus tard. La lutte pour la 4e place fait rage : Ricciardo ralentit Bottas et Räikkönen est en embuscade, le pilote Williams tente une attaque contre la Red Bull mais c'est le champion du monde 2007 qui manque de prendre l'avantage sur son compatriote. Un peu derrière Massa attaque le local de l'étape, Daniil Kvyat, le Russe résiste mais la vitesse de pointe de la Williams permet au Brésilien de prendre l'avantage au 43e tour. Bottas est également très proche de Ricciardo, le Finlandais prend l'avantage au 45e passage. C'est désormais Räikkönen qui met la pression sur l'Australien. Le Finlandais part au large, ça faisait un moment qu'on avait plus vu Iceman aussi offensif. Au 47e tour, Sainz est victime d'un problème de freins, il part en tête-à-queue, parvient à se relancer mais sort à nouveau et termine dans le mur. C'est l'abandon pour l'Espagnol. Au tour suivant, Räikkönen prend l'aspiration et se débarrasse de Ricciardo, voilà le Finlandais 5e. Victime d'un problème de suspension, Ricciardo abandonne peu après. Dans le même temps, Bottas est revenu sur Pérez mais le Mexicain ne se laisse pas faire, il va défendre sa position malgré des gommes usées. Malgré la résistance de la Force India, Bottas s'infiltre en force dans l'avant dernier tour et Räikkönen en profite également pour passer ! Le podium s'envole pour Pérez. Les deux Finlandais sont roues dans roues, Räikkönen tente une attaque au virage 5e mais Kimi vient de loin, Bottas ne le voit pas et le deux voitures se touchent ! Bottas reste sur le tapis tandis que Räikkönen reste en piste avec une voiture très endommagée projetant des étincelles ! Bénéficiaire malgré lui de la situation, Pérez récupère le podium ! Dans le même temps Hamilton franchit tranquillement la ligne, il signe sa 42e victoire, autant que Vettel qui boucle la course au second rang. Pérez est donc 3e, fantastique résultat pour Force India. Massa termine 4e, Räikkönen se traîne jusqu'à l'arrivée en 5e position, Kvyat 6e, Maldonado 7e, Nasr 8e, Button et Alonso 9e et 10e. Après la course, Räikkönen est pénalisé de 30 secondes, il recule donc au 8e rang. Kvyat est donc reclassé 5e, Maldonado 6e, Nasr 7e, Räikkönen 8e, Button 9e, et Verstappen 10e puisque Fernando Alonso a également été pénalisé de 5 secondes. La pénalité de Räikkönen offre donc le titre constructeur à Mercedes sur tapis vert.



Et de un pour Mercedes ! Malgré l'abandon de Nico Rosberg, la victoire de Lewis Hamilton permet à Mercedes de décrocher le titre constructeurs. Le Britannique et l'Allemand se sont livrés une petite bagarre dans les premiers enchainements, et Rosberg est parvenu à rester devant. Cependant, Rosberg a très rapidement rencontré des problèmes d'accélérateur qui l'ont contraint à l'abandon. Obtenant ainsi le champ libre, Hamilton a une nouvelle fois contrôlé la course pour signer sa 9e victoire de la saison. Grâce à la pénalité de Räikkönen, Mercedes obtient donc son second titre constructeur, alors que Lewis pourrait être sacré dès la prochaine course aux Etats-Unis.


Chez Ferrari, Vettel a réalisé une solide remontée alors que Räikkönen s'occupait du spectacle. Iceman s'empare de la 3e position au départ alors que Vettel perd une place et se retrouve 5e. Dépassé par Bottas, Räikkönen se retrouve en lutte avec son équipier qui parvient à la dépasser au prix d'un freinage musclé au premier virage, contraignant Räikkönen à couper. Les deux hommes roulent ensuite de concert, et tentent de passer Bottas au stand. C'est chose faite pour Vettel qui se retrouve ainsi en seconde position. L'Allemand ne peut espérer chasser Hamilton et devra se contenter d'une solide 2e place. Ressorti des stands derrière Bottas, Räikkönen doit prendre son mal en patience, jusqu'à ce que les deux Finlandais se retrouvent derrière Pérez. Ils le passent conjointement durant l'avant dernier tour, puis le champion du monde 2007 tente une attaque de loin dans le dernier tour et percute la Williams. Räikkönen conduit sa monture blessée jusqu'à la ligne, en 5e position, mais la FIA décide de le pénaliser de 30 secondes. Il sera donc classé 8e.


Williams est passé très près d'un nouveau podium, mais les choses ne se sont pas passées comme prévues pour Bottas. Battu au départ par Räikkönen, Valtteri prend sa revanche au restart et récupère la 3e place. Le pilote Williams est ensuite mis sous pression par Vettel et décide d'anticiper son arrêt. Alors que les Ferrari reste en piste, Bottas est pris dans le trafic et se fait passer au stand par Vettel. Il se retrouve à nouveau en lutte contre Räikkönen. Revenu sur Pérez dans les ultimes boucles, Valtteri passe le Mexicain dans l'avant dernier tour et voit le podium se dessiner quand Räikkönen l'envoie dans le mur dans le dernier tour. Il sera finalement classé 12e. Mal qualifié, Massa a réalisé une course d'attente concluante qui l'a mené jusqu'en 4e position. Parti en pneus prime, le Brésilien dépasse Button en début de course avant de rester bloqué derrière Nasr. Il avale les McLaren après son arrêt au stand et entame une belle remontée avec les gommes tendres. Il dépasse Kvyat et bénéficie des abandons devant lui. L'accrochage du dernier tour lui permet de passer de 6e à 4e, un résultat inespéré vu la place de départ. Mais Williams aurait préféré voir Bottas sur le podium.


Course difficile pour Red Bull qui voit néanmoins Kvyat marquer à domicile. Après une qualif mitigée, les Red Bull boys profitent du départ pour monter en 7e et 8e positions, Kvyat devant Ricciardo. Lors de la seconde neutralisation, le Russe reste en piste alors que l'Australien passe au stand. Ricciardo est ensuite harcelé par Sainz et conserve l'avantage de justesse. Alors que Kvyat déide de s'arrêter tardivement, il retombe dans le trafic. Ricciardo lui remonte en 4e position, mais ne peut contenir Bottas et Räikkönen. L'Australien abandonnera peu après, victime d'un bris de suspension. Promis à la 7e place, Kvyat gagne deux rangs grâce au strike de Räikkönen. Une 5e place à domicile, ça se prend.


Encore une fois chez Force India, le destin de Pérez a été bien différent de celui de Hülkenberg. Mais depuis quelques courses Checo se fait remarquer en bien. Le Mexicain est 6e durant les premiers tours et décide de la seconde neutralisation pour s'arrêter. Il s'agit de la bonne stratégie, mais Pérez devra économiser un maximum ses gommes s'il veut aller au bout. Le pilote Force India gagne ensuite des places à mesure que ses adversaires passent par les stands. Il ne peut contenir Vettel mais pointe en 3e position. Harcelé par Bottas, il cède dans l'avant dernier tour mais récupère le podium quelques centaines de mètres plus loin quand les deux Finlandais s'accrochent. Un résultat inattendu pour Force India qui obtient le 3e podium de son histoire. A l'inverse, la course a été brève pour Hülkenberg. L'Allemand est parti en tête à queue au premier virage avant d'être percuté par Ericsson.


La tendance s'est inversée ce weekend chez Lotus : alors que Maldonado inscrit des points, c'est Grosjean qui termine dans le mur. La course du Franco-Suisse a mal débuté, impliqué dans une collision, il est contraint de passer par les stands. Lancé à l'attaque des McLaren après le restart, il perd le contrôle dans la grande courbe à gauche et percute violemment le tech-pro. Cet accident déclenche une seconde apparition de la voiture de sécurité, mais heureusement Grosjean est indemne. Maldonado a choisi de démarrer avec les gommes les plus dures et de faire un long premier relais. Après un arrêt au 30e tour, il se retrouve derrière les McLaren mais en vient facilement à bout, le Vénézuélien revient même sur Nasr mais sans pouvoir le dépasser. Les abandons permettent à Pastor de terminer finalement 7e.


Une seule Toro Rosso à l'arrivée, encore une fois celle de Verstappen. Le Hollandais a tapé le mur au premier virage et a dû rentrer au stand sur trois roues. Il parvient à poursuivre sa course malgré une voiture bien endommagée. Verstappen parvient à rattraper les McLaren en fin de course mais pas à les dépasser. La pénalité infligée à Alonso lui permet de passer de 10e à 11e et de marquer ainsi un point. En s'alignant sur la grille de départ après un gros crash la veille, Carlos Sainz a fait preuve d'un certain courage. Parti dernier, l'Espagnol se distingue après le second restart en attaquant Ricciardo avec audace. Très à l'aise, Carlos navigue en 7e position et contrôle Kvyat, mais ses freins donnent des signes de faiblesse : après un premier tête-à-queue, Sainz tape le mur au même endroit que la veille. Le crash est beaucoup moins fort mais le pilote est tout de même contraint à l'abandon. Dommage car de gros points étaient à portée.


Sauber a perdu une de ses voitures dès le départ, Marus Ericsson n'ayant pu éviter Hülkenberg parti en tête-à-queue. Tous les espoirs de l'écurie reposaient donc sur Felipe Nasr, qui a su trouver la voie des points. Après s'être rapidement débarrassé de Button, Nasr poursuit les Red Bull et décide de s'arrêter tardivement. Après avoir plongé dans le classement, il doit à nouveau dépasser les McLaren, puis suit Massa. Il ne peut bien sûr pas suivre le rythme de la Williams mais parvient à contenir Maldonado derrière lui. Les abandons lui permettent de signer une très belle 6e place, son meilleur résultat depuis l'Australie. Finalement Sauber peut se réjouir de ce weekend.


La lenteur des McLaren a paru effrayante à Sotchi, incapables de transmettre toute la puissance électrique sur la durée d'un tour, les MP4-30 rendaient parfois 50 km/h en ligne droite à certains endroit du circuit. Malgré ce manque de performance, la fiabilité a été au rendez-vous, Button et Alonso ont vu les Lotus, Toro Rosso, Sauber et la Williams de Massa leur tourner autour, mais les deux hommes ont évité les ennuis pour terminer 9e et 10e, Button devant Alonso. McLaren retrouve les points dans une situation compliquée, avant qu'Alonso ne soit pénalisé de 5 secondes pour ne pas avoir respecté les limites de la piste. Il est rétrogradé au 11e rang.


Encore une fois, les deux Manor sont à l'arrivée en 13e et 14e positions. Alors que de nombreux pilotes ont été contraints à l'abandon, Roberto Merhi, de retour après avoir été remplacé par Rossi, et Will Stevens ont évité les ennuis. Alors que l'Espagnol était satisfait de son retour au volant, Stevens a déploré un plat sur un pneu qui l'a contraint à effectuer un arrêt supplémentaire. A part ça rien à signaler pour la petite équipe britannique.


Course
Pos.PiloteEquipeEcartArrêts
1Lewis HamiltonMercedes AMG53 laps - 1h37m00.024s1
2Sebastian VettelFerrari+5.9531
3Sergio PerezForce India Mercedes+28.9181
4Felipe MassaWilliams Mercedes+38.8311
5Daniil KvyatRed Bull Renault+47.5661
6Felipe NasrSauber Ferrari+56.5081
7Pastor MaldonadoLotus Mercedes+61.0881
8Kimi RaikkonenFerrari+72.3581
9Jenson ButtonMcLaren Honda+79.4671
10Max VerstappenToro Rosso Renault+88.4242
11Fernando AlonsoMcLaren Honda+96.2101
12Valtteri BottasWilliams Mercedes+1 lap1
13Roberto MerhiManor Ferrari+1 lap1
14Will StevensManor Ferrari+2 laps2
15Daniel RicciardoRed Bull Renault+6 laps1
16Carlos SainzToro Rosso RenaultDNF1
17Romain GrosjeanLotus MercedesDNF1
18Nico RosbergMercedes AMGDNF1
19Nico HulkenbergForce India MercedesDNF0
20Marcus EricssonSauber FerrariDNF0
Pénalité de 30 secondes pour Räikkönen et de 5 secondes pour Alonso, initiallement 5e et 10e




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Russie 2015   Lun 12 Oct - 16:58

Au championnat, on peut dire que la messe est presque dite, Hamilton compte 66 points d'avance sur Vettel et pourrait être sacré dès la prochaine course. Le changement, c'est que le pilote Ferrari est désormais en seconde position devant Rosberg qui a encore perdu gros. 7 points séparent les deux Allemands. Räikkönen est toujours 4e devant les pilotes Williams, Bottas et Massa se tiennent en 2 points. Avec ses points du jour, Kvyat repasse devant Ricciardo pour 3 unités. Assurance vie de Force India ces derniers temps, Pérez passe Grosjean, il dispose de 10 points d'avance sur le pilote Lotus.

Chez les constructeurs, Mercedes obtient le 2e titre de son histoire. Le motoriste allemand avait déjà était titré avec McLaren en 1998 et Brawn en 2009, et bien sûr l'an passé. Ferrari devra se consoler de la 2e place et Williams consolide encore sa 3e place. L'avance de Force India est de 26 points sur Lotus, ça commence à compter. Enstone dispose d'une marge de 21 points sur Toro Rosso. Enfin, Sauber revient à 11 points de l'équipe italienne, on n'est pas à l'abri d'une surprise de ce côté. Avec 2 points de plus au compteur, McLaren approche de la barre des 20 points.


Pos.PilotePointsEvolutionPos.EquipePointsEvolution
1Lewis Hamilton30201Mercedes2310
2Sebastian Vettel23612Ferrari3590
3Nico Rosberg22913Williams2200
4Kimi Raikkonen12304Red Bull1490
5Valtteri Bottas11105Force India920
6Felipe Massa10906Lotus660
7Daniil Kvyat7617Toro Rosso450
8Daniel Ricciardo7318Sauber340
9Sergio Perez5419McLaren190
10Romain Grosjean44110Manor00
11Nico Hulkenberg380
12Max Verstappen330
13Felipe Nasr250
14Pastor Maldonado220
15Carlos Sainz120
16Fernando Alonso110
17Marcus Ericsson90
18Jenson Button80
19Roberto Merhi00
20Will Stevens00
21Alexander Rossi00
22Kevin Magnussen00




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grand Prix de Russie 2015   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grand Prix de Russie 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grand Prix de Russie 2015
» Grand Prix d'Espagne 2015
» Grand Prix de Belgique 2015
» Grand Prix d'Italie 2015
» Grand Prix du Japon 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Challenge F1 :: Hors-Jeu :: La F1 en générale de Gallezian-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit