Challenge F1

Challenge F1

AccueilAccueil  JeuJeu  Le T'ChatLe T'Chat  S'enregistrerS'enregistrer  FacebookFacebook  TwitterTwitter  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Grand Prix du Mexique 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Le vainqueur à Mexico
Lewis Hamilton
25%
 25% [ 1 ]
Nico Rosberg
25%
 25% [ 1 ]
Daniel Ricciardo
0%
 0% [ 0 ]
Daniil Kvyat
0%
 0% [ 0 ]
Valtteri Bottas
0%
 0% [ 0 ]
Felipe Massa
0%
 0% [ 0 ]
Sebastian Vettel
25%
 25% [ 1 ]
Kimi Räikkönen
0%
 0% [ 0 ]
Fernando Alonso
0%
 0% [ 0 ]
Jenson Button
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Force India
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Toro Rosso
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Lotus
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Manor
25%
 25% [ 1 ]
un pilote Sauber
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 4
 

AuteurMessage
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3701
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Grand Prix du Mexique 2015   Jeu 29 Oct - 22:27

Ce weekend, on aura droit à un nouveau Grand prix au championnat, avec l'introduction du GP du Mexique. Nouveau, pas vraiment, puisque l'Autodromo Hermanos Rodriguez a accueilli la F1 pendant les années 60 et de 1986 à 1992. Mais la F1 n'y est plus allée depuis 23 ans. Le circuit a été revisité pour correspondre aux normes actuelles, l'ancienne grande courbe Peraltada a été remplacée par une succession de virages lents. La piste n'est pas très longue, 4.4 kilomètres, le premier freinage promet des dépassements et la partie centrale du circuit comporte une belle série de esses. La principale spécificité de ce circuit, c'est son altitude, 2300 mètres, contre 800 et 650 mètres pour les autres circuits en altitude, Interlagos et le Red Bull Ring. Le manque d'air fait perdre de la puissance aux moteurs, même si cet effet est limité grâce aux turbos. Mais les blocs seront fortement sollicités. Evidemment tous les pilotes devront apprendre le circuit, et on pourrait avoir quelques surprises.
Chez Mercedes on craint la foire d'empoigne, la tension est une nouvelle fois élevée entre Hamilton et Rosberg, il n'y a plus d'enjeu pour le championnat et ça pourrait barder. Les McLaren seront encore pénalisées ce weekend, l'équipe change encore de moteurs.




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3701
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix du Mexique 2015   Sam 31 Oct - 12:05

Première journée sous le signe de la découverte, à Mexico. Les EL1 ont débuté sur une piste humide, et les pilotes ont apprivoisé le circuit avec prudence. A mesure que la piste sèche, les chronos tombent, Ricciardo puis Kvyat passent sous 1.30, puis le Russe établit un temps en 1.26. Les Mercedes roulent à des vitesses folles en ligne droite, plus de 360 km/h ! Cela s'explique par la faible densité de l'air à cette altitude, les F1 génèrent moins de trainée et d'appui. les freinages mettent les freins à rude épreuve, ceux de Rosberg prennent feu et l'Allemand est contraint de retourner au garage. En fin de séance, Verstappen signe le meilleur temps, en coupant allégrement un virage, mais son chrono est validé. Il devance Kvyat et Räikkönen.


EL1
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Max VerstappenToro Rosso Renault1:25.99038
2Daniil KvyatRed Bull Renault1:26.29527
3Kimi RaikkonenFerrari1:26.29536
4Sebastian VettelFerrari1:26.88631
5Daniel RicciardoRed Bull Renault1:27.18528
6Nico RosbergMercedes AMG1:27.19619
7Valtteri BottasWilliams Mercedes1:27.30326
8Carlos SainzToro Rosso Renault1:27.41037
9Sergio PerezForce India Mercedes1:27.58119
10Felipe MassaWilliams Mercedes1:27.69524
11Lewis HamiltonMercedes AMG1:27.72327
12Marcus EricssonSauber Ferrari1:28.49827
13Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:28.55930
14Felipe NasrSauber Ferrari1:28.57925
15Jolyon PalmerLotus Mercedes1:28.71124
16Nico HulkenbergForce India Mercedes1:29.09916
17Fernando AlonsoMcLaren Honda1:30.07217
18Alexander RossiManor Ferrari1:30.61923
19Jenson ButtonMcLaren Honda1:32.0919
20Will StevensManor Ferrari1:32.86611




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3701
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix du Mexique 2015   Sam 31 Oct - 13:15

Lors des EL2, la hiérarchie a commencé à se dessiner, Rosberg signe le meilleur temps devant les Red Bull de Kvyat et Ricciardo. Hamilton est en embuscade en 4e position devant les Ferrari.

La séance a commencé fort, avec Verstappen qui est sorti dans le mur au dernier virage dès les premières minutes. Le drapeau rouge est donc de sortie. Alors que Rosberg et Kvyat attaquent le chrono une fois la Toro Rosso évacuée, Bottas se fait surprendre au premier freinage à 350 km/h et sort de la piste. Heureusement pas trop de dégâts pour le Finlandais qui érafle le mur et y laisse juste son aileron avant. La piste est piégeuse, Hamilton part en tête-à-queue après avoir signé le meilleur temps, et Vettel manque de taper le rail en entrant aux stands. Après une première demi-heure agitée, les pilotes passent les tendres et c'est Rosberg qui prend l'avantage alors que le ciel s'assombrit, quelques gouttes se mettent même à tomber. Grosjean tombe en panne alors qu'il reste une demi-heure, provoquant un second drapeau jaune. Les équipes profitent de la fin de séance pour travailler les longs relais, mais la pluie s'intensifie et on ne verra pas d'amélioration au niveau du chrono.


EL2
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Nico RosbergMercedes AMG1:21.53136
2Daniil KvyatRed Bull Renault1:21.77627
3Daniel RicciardoRed Bull Renault1:21.86828
4Lewis HamiltonMercedes AMG1:21.96133
5Sebastian VettelFerrari1:21.98432
6Kimi RaikkonenFerrari1:22.39933
7Valtteri BottasWilliams Mercedes1:22.72128
8Fernando AlonsoMcLaren Honda1:22.99336
9Jenson ButtonMcLaren Honda1:23.10925
10Felipe MassaWilliams Mercedes1:23.28932
11Nico HulkenbergForce India Mercedes1:23.29034
12Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:23.36324
13Carlos SainzToro Rosso Renault1:23.36441
14Felipe NasrSauber Ferrari1:23.43039
15Sergio PerezForce India Mercedes1:23.59733
16Romain GrosjeanLotus Mercedes1:23.61426
17Marcus EricssonSauber Ferrari1:24.53334
18Alexander RossiManor Ferrari1:25.94029
19Will StevensManor Ferrari1:26.96828
20Max VerstappenToro Rosso Renault- :—.---2




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3701
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix du Mexique 2015   Dim 1 Nov - 13:04

Pour les EL3, les pilotes ont enfin eu droit à une piste parfaitement sèche, et dans ces conditions, les Mercedes ont pris le commandement, Rosberg devant Hamilton et Ricciardo. Les écarts sont très faibles, les Flèches d'Argent, les Red Bull et Vettel se tiennent en effet en quelques dixièmes.

Räikkönen a rencontré des problèmes avec son unité de puissance, le Finlandais a dû mettre pied à terre après seulement quelques minutes. Pendant ce temps, les autres pilotes ont continué à limer une piste très glissante, aux niveaux d'appuis changeants. Dans ces conditions, les Red Bull sont à l'aise. La fenêtre d'exploitation des pneus semble étroite d'après Hamilton, et ça pourrait jouer sur le déroulement des qualifications et de la course.


EL3
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Nico RosbergMercedes AMG1:21.08323
2Lewis HamiltonMercedes AMG1:21.09723
3Daniel RicciardoRed Bull Renault1:21.20121
4Sebastian VettelSauber Ferrari1:21.29424
5Daniil KvyatRed Bull Renault1:21.53027
6Sergio PerezForce India Mercedes1:21.60327
7Valtteri BottasWilliams Mercedes1:21.77226
8Carlos SainzToro Rosso Renault1:21.77528
9Felipe MassaWilliams Mercedes1:21.94527
10Nico HulkenbergForce India Mercedes1:22.01025
11Max VerstappenToro Rosso Renault1:22.03931
12Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:22.04221
13Romain GrosjeanLotus Mercedes1:22.18424
14Marcus EricssonSauber Ferrari1:22.87130
15Fernando AlonsoMcLaren Honda1:23.06526
16Felipe NasrSauber Ferrari1:23.06723
17Kimi RaikkonenFerrari1:24.6484
18Will StevensManor Ferrari1:25.65420
19Alexander RossiManor Ferrari1:28.1768
20Jenson ButtonMcLaren Honda1:29.3364




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3701
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix du Mexique 2015   Dim 1 Nov - 13:40

Les Mercedes ont une nouvelle fois fait parler la poudre en qualification, et pour la 4e fois consécutive, Rosberg signe la pole devant Hamilton et Vettel. L'Allemand signe ainsi sa 20e pole.

Q1 se dispute sur une piste toujours sèche. Victime d'un problème sur sa McLaren, Button ne pourra pas y participer, l'Anglais étant de toute façon lourdement pénalisé, il était déjà assuré de partir en fond de grille. Alonso est également assuré de recevoir son lot de pénalité, et Räikkönen prendra également 5 places. Seules les Mercedes attaquent Q1 en médiums, les autres à commencer par Ferrari et Red Bull chaussent déjà les tendres. Alors que les temps s'améliorent tour après tour, les places pour Q2 s'annoncent chères. Finalement, les Manor sont éliminées, tout comme Nasr et Alonso.

En Q2, Hamilton et Rosberg s'emparent des deux premières places, mais derrière c'est très serré. Räikkönen part à la faute dans son tour lancé, le Finlandais est le seul en médiums, il conserve ses pneus tendres pour la course. En fin de séance, quelques gouttes font leur apparition, mais Verstappen et Massa parviennent à sécuriser une place dans le top 10. Räikkönen, Ericsson, les Lotus et Sainz sont éliminés.

En Q3, on retrouve donc les Mercedes, les Red Bull, les Williams, les Force India, Verstappen et bien sûr Vettel. Alors que la pluie semble s'éloigner, les deux Mercedes prennent la piste immédiatement. Rosberg signe la pole provisoire, 4 dixièmes devant Hamilton qui poursuit sur sa lancée et améliore, mais Rosberg récupère de suite le meilleur chrono. Vettel est 3e, l'Allemand a pris le meilleur sur les Red Bull. Devant un public mexicain enthousiaste, Pérez prend la piste en fin de séance et s'octroie le 9e chrono, devant son équipier. Lors d'une dernière tentative, Hamilton ne parvient pas à améliorer, et offre donc la pole à Rosberg.

L'autodromo Hermanos Rodriguez pourrait nous offrir un GP intéressant, grâce à son altitude élevée, et la complexité à bien gérer les pneumatiques, cependant, le manque d'appui et de grip fait qu'il sera difficile de suivre une voiture de près. La longue ligne droite pourrait proposer de belles opportunités de dépassement. Auteur de sa 4e pole consécutive, Rosberg espère bien venger l'affront subi à Austin, mais c'est bien Hamilton qui s'est imposé lors des trois derniers rendez-vous.


Qualification
Pos.PiloteEquipeTemps Q1Temps Q2Temps Q3
1Nico RosbergMercedes AMG1:20.4361:20.0531:19.480
2Lewis HamiltonMercedes AMG1:20.8081:19.8291:19.668
3Sebastian VettelFerrari1:20.5031:20.0451:19.850
4Daniil KvyatRed Bull Renault1:20.8261:20.4901:20.398
5Daniel RicciardoRed Bull Renault1:21.1661:20.7831:20.399
6Valtteri BottasWilliams Mercedes1:20.8171:20.4581:20.448
7Felipe MassaWilliams Mercedes1:21.3791:20.6421:20.567
8Max VerstappenToro Rosso Renault1:20.9951:20.8941:20.710
9Sergio PerezForce India Mercedes1:20.9661:20.6691:20.716
10Nico HulkenbergForce India Mercedes1:21.3151:20.9351:20.788






11Carlos SainzToro Rosso Renault1:20.9601:20.942
12Romain GrosjeanLotus Mercedes1:21.5771:21.038
13Pastor MaldonadoLotus Mercedes1:21.5201:21.261
14Marcus EricssonSauber Ferrari1:21.2991:21.544
15Kimi RaikkonenFerrari1:21.4221:22.494






16Fernando AlonsoMcLaren Honda1:21.779

17Felipe NasrSauber Ferrari1:21.788

18Alexander RossiManor Ferrari1:24.136

19Will StevensManor Ferrari1:24.386

20Jenson ButtonMcLaren Honda


5 places de pénalité pour Räikkönen, boite de vitesses ; 25 places de pénalité pour Alonso, moteur ; 50 places de pénalité pour Button, moteur




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3701
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix du Mexique 2015   Lun 2 Nov - 16:41

La F1 était donc de retour au Mexique après 23 ans d'absence. Pour célébrer cet événement, Rosberg s'est vêtu d'un sombrero, en signant son premier hat trick, pole, victoire et meilleur tour. Hamilton offre un 10e doublé à Mercedes cette saison, un record est à battre de ce côté-là, puisque l'équipe anglo-allemande avait réalisé 11 doublés l'an passé. Bottas complète le podium d'une course qui a vu les deux Ferrari abandonner.

Au départ, la tension est maximale, puisque le premier virage est très éloigné, il est possible de prendre l'aspiration et de dépasser. Rosberg et Hamilton s'envolent bien, alors que Kvyat bondit et prend l'avantage sur Vettel. Ricciardo est bien parti également et tente l'intérieur sur la Ferrari au premier virage, mais l'Allemand ne laisse pas de place et les deux voitures se touchent ! Alors que la Red Bull continue sa route, l'Allemand subit une crevaison et doit passer par les stands ! Victime d'un problème moteur, Alonso est invité par son équipe à regagner les stands pour abandonner. Rosberg franchit le premier tour en tête avec déjà une marge d'avance sur Hamilton, Kvyat et Ricciardo suivent en 3e et 4e positions, Bottas est 5e, Verstappen 6e, Massa 7e, Pérez 8e, Hülkenberg 9e et Sainz 10e. Vettel chausse les médiums et se lance à la poursuite du peloton. En tête de course, les Mercedes s'échappent et Hamilton maintient la pression sur Rosberg, le Britannique profite de l'aspiration pour revenir en ligne droite. Derrière ça chauffe, Bottas est proche de Ricciardo et Massa klaxonne derrière Verstappen. Après quelques tours à l'attaque, Hamilton se décalle en ligne droite, les freins et les moteurs sont déjà mis à rude épreuve ! Bloqué derrière un Ricciardo corriace, Bottas décide de passer par les stands au 9e tour. Il est imité au tour suivant par Massa et Hülkenberg. Maldonado et Ericsson s'arrêtent ensuite. Il semble que de nombreux pilotes vont adopter une stratégie à deux stops. Räikkönen profite de ces arrêts précoces pour remonter dans la hiérarchie, le Finlandais s'était déjà montré incisif en début de course en dépassant les Lotus. Pérez, le héros local, est sous la pression de Carlos Sainz, mais la puissance du bloc Mercedes permet au Mexicain de garder l'avantage dans l'immense ligne droite. L'Espagnol décide alors de rentrer au stand. Pendant ce temps, les Mercedes sont toujours en piste et gardent un bon tempo, Rosberg dispose de deux secondes d'avance sur Hamilton. Déterminé à remonter, Vettel attaque Sainz puis Button et les dépasse facilement, mais l'Allemand part en tête-à-queue au 18e tour et doit tout recommencer. De 11e, le quadruple champion du monde repart 15e derrière les Lotus avec de beaux plats sur les pneus. Pérez rentre au stand au tour suivant, et ressort derrière Sainz, le pilote Toro Rosso a gagné une place au stand. Solide 3e depuis le début de la course, Kvyat s'arrête au 21e tour. Revenu derrière Räikkönen grâce à ses pneus plus frais, Bottas attaque la Ferrari, les Finlandais se livrent un furieux mano-à-mano qui se termine comme il y a trois semaines par un accrochage ! Bottas a insisté à l'intérieur et a mis Iceman dehors, suspension cassé. Une vengeance de la part du pilote Williams ? Dans tous les cas, Valterri reste en piste sans dégâts apparents et la FIA décide de ne pas pénaliser le Finlandais, Räikkönen en sera quitte pour demander des explications sur ce qui est permis de faire et ce qui ne l'est pas. Au tour 25, Ricciardo s'arrête et ressort derrière les Williams, mauvaise pioche pour le pilote Red Bull. Rosberg et Verstappen passent au stand au 26e tour, Hamilton est provisoirement en tête mais il change ses gommes au 28e tour. Dans le même temps, Vettel attaque Maldonado mais freine trop tard et le Vénézuélien récupère sa position.

Après les arrêts des leaders, Rosberg récupère la tête de course devant Hamilton et Kvyat, Bottas est 4e, Massa 5e, Ricciardo 6e, Hülkenberg 7e, Verstappen 8e, Sainz 9e et Pérez 10e. Le Mexicain est dans les échappements de la Toro Rosso, et Sainz coupe un virage en défendant sa position. L'Espagnol décide donc de rendre la position à Pérez dans le stadium, pour le bonheur des spectateurs Mexicains. Coincé derrière Maldonado avec des gommes endommagées, Vettel rentre au stand au 36e tour et chausse un nouveau train de médiums. Le pilote Ferrari ressort entre les deux Mercedes, bien évidemment à un tour de Rosberg. Après quelques tours pris en sandwich, l'Allemand finit par ralentir pour laisser passer Hamilton. Un peu plus loin, Pérez est revenu sur Verstappen est semble décidé à en découdre avec le Néerlandais mais pour l'instant le pilote Toro Rosso résiste. Alors que les Mercedes se battent à coup de records du tour, Rosberg rentre au 47e tour, 20 tours seulement après son premier arrêt. L'Allemand repart en médiums. L'équipe demande à Hamilton de faire la même chose alors que le Britannique estime que ses gommes fonctionnent bien et peuvent tenir jusqu'au bout. Mais Lewis finit par s'exécuter au 49e tour. Rosberg reprend alors la tête. Au pris d'un énorme freinage au premier virage, Ricciardo dépasse Massa pour la 5e place au 51e tour, alors que Pérez trouve la solution sur Verstappen, encore une fois dans le stadium après une erreur du Hollandais.

Les drapeaux jaunes sont brandits ! Et pour cause, Sebastian Vettel est sorti à nouveau, au même endroit que précédement, mais cette fois-ci l'Allemand a tapé le mur et démoli sa monoplace. Nous sommes au 52e tour et la voiture de sécurité entre en piste alors que Vettel ramasse les morceaux qui trainent. Les Red Bull et Massa s'arrêtent immédiatement, puis Bottas le tour suivant, alors que les Mercedes choisissent de rester en piste. Rosberg est donc toujours leader devant Hamilton, Kvyat 3e, Bottas 4e, Ricciardo 5e, Massa 6e, Hülkenberg 7e, Pérez 8e, Verstappen 9e et Grosjean 10e. La course est relancée au 58e tour, Hamilton attaque Rosberg mais Nico conserve l'avantage au freinage alors que Bottas s'empare de la 3e place de Kvyat. Rosberg effectue un petit passage hors piste quelques hectomètres plus loin, mais Hamilton se fait piéger également et n'en profite pas. Victime de soucis de freins, Nasr gare sa Sauber dans le stadium et abandonne. Maldonado attaque Grosjean, mais Pastor se loupe à l'entrée du stadium et manque de terminer dans les pneus. Heureusement pour le Vénézuélien, s'est passé pour une question de centimètres. Un temps menacé par les Red Bull, Bottas a fini par se donner de l'air, tout comme Rosberg qui contrôle Hamilton. Alors que le triple champion du monde signe le meilleur tour, Rosberg réplique au 68e passage. Rien n'inquiètera plus l'Allemand qui signe pour l'honneur sa 4e victoire cette saison, devant Hamilton et Bottas. Kvyat et Ricciardo terminent 4e et 5e, Massa 6e, Hülkenberg et Pérez 7e et 8e, Verstappen 9e et Grosjean 10e.








Pour Mercedes, il s'agit du 10e doublé de la saison. Après sa boulette à Austin, Rosberg a rectifié le tir en tissant une victoire solide. L'Allemand a été ferme au départ et a su empêcher Hamilton de s'approcher de son sillage. Rosberg a correctement géré le restart, malgré un petit hors-piste et signe un premier hat-trick qui s'est longtemps fait attendre. Une 12e victoire pour l'honneur. Hamilton n'était pas aussi à l'aise que son équipier ce weekend, l'Anglais est bien sur resté en embuscade toute la course, mais n'a jamais pu menacer concrètement Rosberg. La course aurait pu basculer lors du 2e arrêt, quand Mercedes a décidé d'arrêter ses pilotes par sécurité, mais Hamilton a choisi de suivre les ordres.

Double abandon pour Ferrari, une première depuis... 2006. La fiabilité des Rouges n'est pas en cause puisque les deux pilotes ont finit dans le décor. Parti du fond de grille, Räikkönen a dépassé les deux Lotus et avait clairement le rythme de points. Mais Kimi a été victime d'un Bottas revanchard qui l'a pris pour cible après son premier arrêt. Le jeune Finlandais n'a pas fait de quartiers en attaquant son aîné, et l'a heurté, cassant la suspension de la Ferrari après à peine 20 tours. Vettel a mené une course bordélique. Il s'accroche avec Ricciardo au premier virage et crève. Reparti bon dernier, l'Allemand entame sa remontée, mais se fait piéger et part en tête à queue au 17e tour, fusillant ses pneus au passage. Bloqué derrière les Lotus, Vettel effectue un 3e arrêt avant de terminer dans le mur à 20 tours du but, provoquant l'arrivée de la safety-car. Bref un fiasco à oublier au plus vite.

Retour à la normale pour Williams qui retrouve les gros points ce weekend. Privé de podium par Räikkönen en Russie, Bottas a pris sa revanche. Derrière les Redbull en début de course, le Finlandais anticipe son arrêt et passe Ricciardo au stand. Entre temps, il livre une passe d'armes musclée avec Räikkönen qui se termine à nouveau sur un accrochage litigieux. Fait de course, ou vengeance, quoiqu'il en soit Bottas a rendu à son compatriote la monnaie de sa pièce. Le Finlandais a ensuite profité de la safety-car pour ramarrer Kvyat, et le passer au restart grâce à la vitesse de pointe de sa Williams, pour terminer 3e. Massa a livré une course plus sage, il a perdu du temps en début de course derrière Verstappen, avant de passer Ricciardo au stand. Hélas, Felipe n'est pas parvenu à contenir l'Australien, ni à reprendre l'avantage après la neutralisation. Il termine donc 6e, un peu déçu mais le bilan global est satisfaisant.

Solide course de Red Bull qui était au rendez-vous pour ce retour au Mexique. Kvyat et Ricciardo ont passé Vettel au départ, l'Australien est même allé au contact avec la Ferrari, ce qui a provoqué sa crevaison. Les Red Bull boys sécurisent les 3e et 4e places en début de course en résistant bien à Bottas. Malgré un premier arrêt tardif, Kvyat conserve sa 3e position alors que Ricciardo glisse derrière les Williams. Daniel parvient à récupérer la 5e place au prix d'une manoeuvre périlleuse. Après l'épisode de la safety-car, Kvyat ne parvient pas à contenir Bottas et perd ainsi un podium éventuel qu'il avait construit avec une solide marge alors que Ricciardo résiste à Massa. Au final les Red Bull ont parfaitement tenu leur rang grâce à leur châssis, mais Williams était au rendez-vous également. Concernant son futur moteur, l'équipe reste dans l'impasse.


Les deux Force India marquent des points après un weekend assez discret. Très attendu à domicile, Sergio Pérez a trouvé la voie des points mais est déçu de n'être que 8e. Le Mexicain s'est débattu avec Sainz en début de course et s'est rerouvé derrière l'Espagnol après son premier arrêt. Checo parvient ensuite à se débarrasser des Toro Rosso, mais son équipe ne le fait pas rentrer au stand lors de la neutralisation. Malgré ses gommes usées, Pérez conserve sa 8e place mais estime qu'il aurait pu passer Hülkenberg voire Massa avec des gommes neuves. Hülkenberg de son côté est de retour dans les points, l'Allemand a mené une course solitaire, loin derrière les Red Bull et les Williams, mais rarement menacé par les pilotes derrière lui. Solide prestation au final, même si le public Mexicain aurait préféré voir Pérez mieux classé.

Course difficile pour Lotus, les deux voitures ont souffert à Mexico, mais Grosjean arrache un point. 11e et 12e en début de course, Grosjean et Maldonado ne peuvent résister à Räikkönen et décident de s'arrêter assez tôt. Les deux hommes se retrouvent ensuite menacés par Vettel après son tête-à-queue, mais Maldonado parvient à contenir l'Allemand. Grosjean profite d'un arrêt de Sainz juste avant la neutralisation pour grimper en 10e position. Le dernier point va donc se jouer entre les deux pilotes d'Enstone, Maldonado tente sa chance, mais manque de finir dans mur, le Vénézuélien se contente donc de la 11e place finale. Lotus limite la casse, mais la lutte avec Toro Rosso n'est pas terminée.

Un weekend mi-figue mi-raisin pour Toro Rosso. Verstappen est 6e en début de course, mais le Néerlandais est victime de surchauffe et se retrouve derrière Hülkenberg après son premier arrêt. Max est ensuite dépassé par Pérez mais il parvient à maintenir son rang devant Grosjean en fin de course et marque deux points précieux dans la lutte face à Lotus. Moins de réussite pour Sainz, l'Espagnol a réalisé un bon début de course qui lui permet de passer Hülkenberg en piste puis Pérez au stand. Mais Sainz ne peut résister au retour du Mexicain. Son 2e arrêt le fait sortir de la zone des points, et l'Espagnol perd son rythme lors de son dernier relais, il se fait même dépasser par Ericsson en fin de course et ne termine que 13e. Toro Rosso marque un point de plus que Lotus et garde l'espoir de passer l'équipe d'Enstone au championnat.

Les deux Sauber ont souffert avec leurs freins ce weekend et n'ont pas pu prétendre aux points. Ericsson et Nasr débutent la course en 2e partie de peloton et s'arrêtent parmi les premiers. Une stratégie qui ne paye pas, les deux homme se retrouvant loin derrière les Lotus, en bagarre avec Button. La safety-car permet a Ericsson et Nasr de recoller au peloton, mais suite à une surchauffe de ses freins, le Brésilien abandonne. Le Suédois est plus en réussite, il parvient même à prendre l'avantage sur Sainz après le restart, mais il termine seulement 12e. A la régulière et avec peu d'abandons, c'est difficile pour l'écurie suisse de viser les points.

Chez McLaren les pénalités s'enchainent à un rythme grotesque, mais cette fois-ci les deux pilotes ont pu disposer de la nouvelle spécification du moteur Honda. Victime de soucis électriques depuis la veille, Alonso a pu en profiter l'espace d'un tour avant d'abandonner. Jenson Button a pu constater que le manque de puissance de sa McLaren est encore flagrant malgré les évolutions, il semble que le bloc japonais ait plus souffert que les autres de l'altitude. Rapide dans le secteur lent du circuit, le champion du monde n'a rien pu faire pour contrer ses rivaux et termine à une lointaine 14e place.

Chez Manor, on retiendra de ce weekend la démission de John Booth, Graeme Lowdon et Bob Dell respectivement fondateur, team manager et consultant technique plus que les performances de Stevens et Rossi. La raison serait un désaccord avec le propriétaire de l'équipe Stephen Fitzpatrick qui a injecté des fonds dans l'écurie ce weekend. L'hiver s'annonce déjà rude pour Manor. Rossi et Stevens terminent 16e et 17e après une course sans incident.


Course
Pos.PiloteEquipeEcartArrêts
1Nico RosbergMercedes AMG71 laps - 1h42m35.038s2
2Lewis HamiltonMercedes AMG+1.9542
3Valtteri BottasWilliams Mercedes+14.5922
4Daniil KvyatRed Bull Renault+16.5782
5Daniel RicciardoRed Bull Renault+19.6822
6Felipe MassaWilliams Mercedes+21.4932
7Nico HulkenbergForce India Mercedes+25.8602
8Sergio PerezForce India Mercedes+34.3431
9Max VerstappenToro Rosso Renault+35.2292
10Romain GrosjeanLotus Mercedes+37.9342
11Pastor MaldonadoLotus Mercedes+38.5382
12Marcus EricssonSauber Ferrari+40.1803
13Carlos SainzToro Rosso Renault+48.7723
14Jenson ButtonMcLaren Honda+49.2142
15Alexander RossiManor Ferrari+2 laps2
16Will StevensManor Ferrari+2 laps2
17Felipe NasrSauber FerrariDNF3
18Sebastian VettelFerrariDNF2
19Kimi RaikkonenFerrariDNF0
20Fernando AlonsoMcLaren HondaDNF1




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3701
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix du Mexique 2015   Mer 4 Nov - 23:15

Au championnat, la victoire de Rosberg permet au pilote Mercedes de repasser Vettel pour 21 points, alors que Bottas reprend la 4e place à Räikkönen pour 3 unités. Massa est juste derrière alors que les Red Bull se tiennent en 4 points. Pérez est esseulé alors que Grosjean compte 2 points de retard sur Verstappen.

Chez les constructeurs, Mercedes colle 43 points à Ferrari. Les positions sont figées entre Williams et Red Bull. Force India, avec 10 nouveaux points est assurée de terminer 5e. Il y a match entre Lotus et Toro Rosso, seuls 6 points séparent les deux formations. Sauber et McLaren ne marquent pas et comptent respectivement 36 et 27 points.


Pos.PilotePointsEvolutionPos.EquipePointsEvolution
1Lewis Hamilton34501Mercedes6170
2Nico Rosberg27212Ferrari3740
3Sebastian Vettel25113Williams2430
4Valtteri Bottas12614Red Bull1720
5Kimi Raikkonen12315Force India1120
6Felipe Massa11706Lotus710
7Daniil Kvyat8807Toro Rosso650
8Daniel Ricciardo8408Sauber360
9Sergio Perez6809McLaren270
10Max Verstappen47010Manor00
11Romain Grosjean450
12Nico Hulkenberg440
13Felipe Nasr270
14Pastor Maldonado260
15Carlos Sainz180
16Jenson Button160
17Fernando Alonso110
18Marcus Ericsson90
19Roberto Merhi00
20Alexander Rossi00
21Will Stevens00
22Kevin Magnussen00




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
chapy
 
 
avatar

Messages : 1081
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Grand Prix du Mexique 2015   Jeu 5 Nov - 18:14

C'est quand la remise des primes de fin de saison dans le jeu ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grand Prix du Mexique 2015   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grand Prix du Mexique 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grand Prix d'Espagne 2015
» Grand Prix de Belgique 2015
» Grand Prix d'Italie 2015
» Grand Prix du Japon 2015
» Grand Prix de Russie 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Challenge F1 :: Hors-Jeu :: La F1 en générale de Gallezian-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit