Challenge F1

Challenge F1

AccueilAccueil  JeuJeu  Le T'ChatLe T'Chat  S'enregistrerS'enregistrer  FacebookFacebook  TwitterTwitter  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Grand Prix de Chine 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Le vainqueur à Shanghaï
Lewis Hamilton
0%
 0% [ 0 ]
Nico Rosberg
50%
 50% [ 1 ]
Sebastian Vettel
50%
 50% [ 1 ]
Kimi Räikkönen
0%
 0% [ 0 ]
Valtteri Bottas
0%
 0% [ 0 ]
Felipe Massa
0%
 0% [ 0 ]
Daniel Ricciardo
0%
 0% [ 0 ]
Daniil Kvyat
0%
 0% [ 0 ]
Jenson Button
0%
 0% [ 0 ]
Fernando Alonso / Stoffel Vandoorne
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Force India
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Renault
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Toro Rosso
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Sauber
0%
 0% [ 0 ]
un pilote Manor / Haas
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3760
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Grand Prix de Chine 2016   Mer 13 Avr - 21:56

Ce weekend a lieu le 3e rendez-vous du championnat, sur le circuit de Shanghaï. Un circuit moderne, nécessitant pas mal d'appuis et valorisant les voitures avec une bonne aérodynamique. La très longue ligne droite de retour favorise la puissance. Hamilton a remporté les deux dernières éditions, mais Rosberg s'est déjà imposé ici en 2012, et les Mercedes vont aborder le GP en position de favoris. Il ne faudra pas oublier les Ferrari qui ont été performantes lors des deux premières courses de la saison, même si la fiabilité est perfectible. Il faudra également suivre la lutte en milieu de peloton, entre Red Bull, Toro Rosso, Williams et Haas. Chez McLaren on verra si Alonso pourra reprendre le volant, un mois après son accident.




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3760
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Chine 2016   Ven 15 Avr - 18:21

Pour les EL1 ce matin, "habituel" doublé Mercedes, Rosberg et Hamilton devancent Vettel. Le weekend s'annonce déjà agité pour l'Anglais qui a récolté une pénalité de 5 places sur la grille pour changement de boite de vitesses. Après de nouveaux tests médicaux, Alonso a été autorisé à rouler. Après 20 minutes, Massa déclenche un drapeau rouge après avoir perdu son pneu arrière gauche. Alors que les équipes travaillent sur les médiums, une nouvelle mésaventure survient à Massa qui détruit un nouveau pneu arrière gauche. Quelques instants plus tard, c'est Magnussen qui crève ! Plus que le résultat sportif, il faudra que Pirelli fasse des analyses de ses gommes pour éviter de nouveaux ennuis.


EL1
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Nico RosbergMercedes AMG1:38.03716
2Lewis HamiltonMercedes AMG1:38.18316
3Sebastian VettelFerrari1:38.66512
4Daniel RicciardoRed Bull Tag Heuer1:39.06113
5Kimi RäikkönenFerrari1:39.15511
6Daniil KvyatRed Bull Tag Heuer1:39.62514
7Carlos SainzToro Rosso Ferrari1:39.67612
8Jenson ButtonMcLaren Honda1:39.97411
9Nico HülkenbergForce India Mercedes1:40.16913
10Max VerstappenToro Rosso Ferrari1:40.23213
11Sergio PérezForce India Mercedes1:40.34715
12Fernando AlonsoMcLaren Honda1:40.53811
13Felipe MassaWilliams Mercedes1:40.82810
14Romain GrosjeanHaas Ferrari1:41.3589
15Marcus EricssonSauber Ferrari1:41.39318
16Rio HaryantoManor Mercedes1:41.61420
17Jolyon PalmerRenault F11:41.81616
18Pascal WehrleinManor Mercedes1:42.90814
19Felipe NasrSauber Ferrari1:42.9808
20Kevin MagnussenRenault F1- :—.---6
21Esteban GutierrezHaas Ferrari- :—.---2
22Felipe MassaWilliams Mercedes- :—.---4




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3760
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Chine 2016   Ven 15 Avr - 18:28

Après quelques ennuis avec les pneus en Q1 tout est rentré dans l'ordre en Q2 : les crevaisons de Massa et Magnussen ont été causées par des problèmes de jante et de suspension. En piste, Ferrari a haussé le rythme, Räikkönen et Vettel profitant du passage aux gommes tendres pour prendre la tête. Les Red Bull, Toro Rosso, Williams et Force India restent à bonne distance. Pas de tour pour Gutiérrez qui continue d'accumuler les ennuis, les freins du Mexicain ont pris feu. Malgré deux très bons résultats lors des deux premières manches, il ne faut pas oublier que Haas débute. Reste à voir si Ferrari pourra maintenir le niveau demain, la pluie pourrait même s'inviter pour compliquer les choses.


EL2
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Kimi RäikkönenFerrari1:36.89635
2Sebastian VettelFerrari1:37.00533
3Nico RosbergMercedes AMG1:37.13333
4Lewis HamiltonMercedes AMG1:37.32933
5Daniel RicciardoRed Bull Tag Heuer1:38.14331
6Max VerstappenToro Rosso Ferrari1:38.26828
7Nico HülkenbergForce India Mercedes1:38.52731
8Carlos SainzToro Rosso Ferrari1:38.54232
9Sergio PérezForce India Mercedes1:38.56931
10Valtteri BottasWilliams Mercedes1:38.72334
11Fernando AlonsoMcLaren Honda1:38.72831
12Jenson ButtonMcLaren Honda1:38.82828
13Daniil KvyatRed Bull Tag Heuer1:39.17831
14Felipe MassaWilliams Mercedes1:39.21434
15Jolyon PalmerRenault F11:39.77432
16Romain GrosjeanHaas Ferrari1:39.89022
17Pascal WehrleinManor Mercedes1:39.94136
18Marcus EricssonSauber Ferrari1:39.97935
19Rio HaryantoManor Mercedes1:40.55033
20Felipe NasrSauber Ferrari1:41.06632
21Esteban GutierrezHaas Ferrari1:42.9544
22Kevin MagnussenRenault F1- :—.---0




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3760
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Chine 2016   Sam 16 Avr - 12:20

La pluie a accueilli les pilotes ce matin pour les EL3, une mauvaise nouvelle pour le spectacle puisque la qualif et la course devraient se dérouler sur une piste sèche. Sebastian Vettel signe le meilleur temps devant Bottas et Pérez. Le début de séance est très calme avant que certains daignent mettre les roues dehors dans la 2e demie-heure, avec les pneus pluie puis les intermédiaires. Palmer a été victime d'une crevaison alors que Grosjean est parti en tête-à-queue. Les Red Bull, les Mercedes et les McLaren n'ont pas signé de temps.

EL3
Pos.PiloteEquipeTempsTours
1Sebastian VettelFerrari1:57.3513
2Valtteri BottasWilliams Mercedes1:58.0617
3Sergio PérezForce India Mercedes1:58.6894
4Carlos SainzToro Rosso Ferrari1:58.8009
5Esteban GutierrezHaas Ferrari1:59.5267
6Jolyon PalmerRenault F11:59.6777
7Kevin MagnussenRenault F11:59.7619
8Pascal WehrleinManor Mercedes1:59.9648
9Max VerstappenToro Rosso Ferrari2:00.1506
10Nico HülkenbergForce India Mercedes2:00.1584
11Felipe NasrSauber Ferrari2:00.1978
12Kimi RäikkönenFerrari2:00.8125
13Felipe MassaWilliams Mercedes2:02.4384
14Rio HaryantoManor Mercedes2:02.7325
15Jenson ButtonMcLaren Honda- :—.---3
16Fernando AlonsoMcLaren Honda- :—.---3
17Romain GrosjeanHaas Ferrari- :—.---4
18Daniil KvyatRed Bull Tag Heuer- :—.---4
19Nico RosbergMercedes AMG- :—.---2
20Daniel RicciardoRed Bull Tag Heuer- :—.---3
21Lewis HamiltonMercedes AMG- :—.---2
22Marcus EricssonSauber Ferrari- :—.---1




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3760
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Chine 2016   Sam 16 Avr - 13:50

Après le mécontentement suscité par le nouveau système de qualifications, la FIA a fait marche arrière, du coup retour aux anciennes qualifications ! Un changement bienvenu pour Rosberg qui signe la pole devant un étonnant Ricciardo et les deux Ferrari. Qualifié en dernière position, Hamilton est condamné à une course d'attaque.

La pluie a cessé pour Q1, la piste est sèche bien qu'il reste un peu d'humidité résiduelle, notamment dans la ligne droite des stands. Premier à attaquer le chrono, Wehrlein se fait surprendre sur une bosse au seul endroit vraiment mouillé, face aux stands. L'Allemand perd l'arrière et va taper le rail, sans trop de dommages mais c'est fini pour lui. Afin d'évacuer la voiture en toute sécurité, la FIA hisse le drapeau rouge, et les commissaires chinois en profitent pour assécher la piste. Rosberg signe le meilleur temps avant d'être battu par les deux Ferrari. En fond de peloton, les Manor, les Renault et Gutiérrez sont éliminés. Gêné par une Toro Rosso, Hamilton ne parvient pas à signer de temps, puis il rentre au stand, victime d'un souci avec son système hybride. Sans chrono, l'Anglais est éliminé.

En Q2, Rosberg prend le pari de se qualifier avec les tendres, et signe le meilleur temps, avant que Räikkönen et Vettel ne repassent devant avec les super-tendres. Cependant les rouges ne devancent la Mercedes que de quelques centièmes et tout restera à faire en Q3. Alors qu'il reste moins de deux minutes et que la plupart des pilotes sont en piste pour leur dernier tour, Hülkenberg perd sa roue avant-gauche quelques centaines de mètres après être sorti des stands : l'équipe a mal fait son travail et l'Allemand sera pénalisé de 3 places. Comme le drapeau rouge est hissé, tous les pilotes en piste rentrent au stand et ne peuvent améliorer, et comme il ne reste pas assez de temps pour repartir en piste, on en restera là. Les deux Sauber qui étaient passées de justesse en Q2 sont logiquement éliminées, de même que les McLaren, Massa et Grosjean qui étaient encore en lice pour Q3.

La dernière partie de la qualification se disputera donc entre les Force India, les Toro Rosso, les Red Bull, les Ferrari, la Williams de Bottas et Rosberg. Enfin, sans Hülkenberg dont la voiture n'a pas été ramenée au stand. Rosberg signe le meilleur temps avec les super-tendres cette fois, alors que Pérez
manque de se faire avoir au même endroit que Wehrlein. Räikkönen fait mieux et s'empare de la pole provisoire. Vettel de son côté reste au stand, il donnera tout sur un seul tour. La fin de séance approche, et Rosberg récupère le meilleur temps pour une demie-seconde. Les deux Ferrari se loupent à l'épingle et ne peuvent pas chercher l'Allemand, du coup c'est Ricciardo qui crée la surprise en se hissant en seconde position à l'issue d'un tour canon.


Qualification
Pos.PiloteEquipeTemps Q1Temps Q2Temps Q3
1Nico RosbergMercedes AMG1:37.6691:36.2401:35.402
2Daniel RicciardoRed Bull Tag Heuer1:37.6721:36.8151:35.917
3Kimi RäikkönenFerrari1:37.3471:36.1181:35.972
4Sebastian VettelFerrari1:37.0011:36.1831:36.246
5Valtteri BottasWilliams Mercedes1:37.5371:36.8311:36.296
6Daniil KvyatRed Bull Tag Heuer1:37.7191:36.9481:36.399
7Sergio PérezForce India Mercedes1:38.0961:37.1491:36.865
8Carlos SainzToro Rosso Ferrari1:37.6561:37.2041:36.881
9Max VerstappenToro Rosso Ferrari1:38.1811:37.2651:37.194
10Nico HülkenbergForce India Mercedes1:38.1651:37.333- :—.---






11Felipe MassaWilliams Mercedes1:38.0161:37.347
12Fernando AlonsoMcLaren Honda1:38.4511:38.826
13Jenson ButtonMcLaren Honda1:37.5931:39.093
14Romain GrosjeanHaas Ferrari1:38.4251:39.830
15Marcus EricssonSauber Ferrari1:38.3211:40.742
16Felipe NasrSauber Ferrari1:38.6541:42.430






17Kevin MagnussenRenault F11:38.673

18Esteban GutierrezHaas Ferrari1:38.770

19Jolyon PalmerRenault F11:39.528

20Rio HaryantoManor Mercedes1:40.264

21Pascal WehrleinManor Mercedes- :—.---

22Lewis HamiltonMercedes AMG- :—.---

3 places de pénalité pour Hülkenberg, unsafe release ; 5 places de pénalité pour Hamilton, changement de boite de vitesses




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3760
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Chine 2016   Dim 17 Avr - 21:22

Les courses commencent à se ressembler en 2016 : les lève-tôt ont pu assister à un cavalier seul de Rosberg vers la victoire alors que les autres favoris se sont fait piéger. C'est sous le soleil que va s'élancer ce Grand Prix de Chine. En pole, Rosberg partira avec les tendres alors que ses adversaires directs partent avec les super-tendres. L'enjeu pour l'Allemand sera de franchir le premier virage en tête. Bon dernier, Hamilton aura pour objectif de marquer le plus possible. A l'extinction des feux, c'est Ricciardo qui effectue le meilleur départ pour s'emparer de la tête, mais Rosberg ne se laisse pas démonter et s'installe dans sa roue. Derrière, c'est plus compliqué : Kvyat, qui s'est bien élancé, dépasse Vettel par l'intérieur de façon autoritaire, l'Allemand est obligé de faire un écart et envoit Räikkönen valdinguer à l'extérieur. L'aileron de Vettel est endommagé, celui d'Iceman est cassé. Dans la pagaille qui s'ensuit, Ericsson et Grosjean se touchent, la Haas y laisse son aileron, et Hamilton est surpris par un écart de Nasr. Là aussi, le champion du monde subit de gros dégâts et y laisse son aileron. Décidément le début de saison de l'Anglais est mouvementé. Parmi ceux qui ont échappé aux problèmes, Ricciardo franchit le premier tour en tête devant Rosberg et Kvyat, Pérez est 4e, Hülkenberg 5e, Sainz 6e, Massa 7e, Vettel est 8e, Button 9e et Bottas 10e. Räikkönen, Hamilton, Grosjean et Nasr passent au stand pour des réparations. Vettel dépasse Massa au 2e tour, les dégâts n'ont pas l'air trop importants sur la Ferrari. Au 3e tour, alors que Rosberg met la pression à Ricciardo, la Red Bull crève, probablement sur des débris, du coup l'Allemand prend la tête. La FIA neutralise la course alors que l'Australien plonge dans les stands et passe les tendres. Plusieurs pilotes en profitent pour regagner la pitlane, dont Vettel qui change d'aileron avant. Hamilton s'arrête à deux reprises, pour chausser les super-tendres, puis pour revenir aux tendres, le champion du monde aura utilisé les deux spécifications obligatoires. Au classement sous safety-car, Rosberg est en tête devant Massa et Alonso, Wehrlein 4e, Gutiérrez 5e, Kvyat 6e, Palmer 7e, Haryanto 8e, Pérez 9e et Bottas 10e.


La course est relancée au 9e tour, et Rosberg s'envole facilement, tandis que Kvyat se débarrasse rapidement de la Haas et de la Manor devant lui. Plus loin, Räikkönen et Hamilton sont également condamnés à tracer leur route dans le peloton. Alors que Kvyat s'empare de la 3e place au dépend d'Alonso, Vettel double Bottas et touche la Williams dans la manoeuvre : encore des dégâts au niveau de l'aileron pour l'Allemand ! Ca n'empêche pas le quadruple champion du monde de continuer à mettre la pression pour prendre ensuite le dessus sur Pérez. Dans leur remontée, Hamilton et Räikkönen se battent, et l'Anglais prend le dessus sur la Ferrari. En seconde position, Massa se traine, le rythme de course de la Williams n'est pas très impressionnant. Cela permet à Kvyat de revenir et de dépasser le Brésilien au 12e tour. Les gros bras dépassent de partout, Vettel dépasse Alonso et revient au 4e rang alors que Hamilton fait l'extérieur à Gutiérrez. Au 14e tour, Räikkönen passe par les stands et choisit les médiums. Pendant ce temps-là, Hamilton se retrouve aux prises avec Ricciardo. Les deux hommes rattrapent Hülkenberg et le dépassent, puis disposent facilement de Button. Alonso s'arrête au 17e tour après avoir subi la loi de Bottas. L'Espagnol est en médiums. Vettel l'imite au 18e tour et passe aux tendres. Kvyat et Massa font de même au 20e tour, le Russe ressort juste devant Vettel, il risque d'y avoir une chaude explication entre ces deux-là ! Rosberg attend le 21e tour pour changer de gommes, à nouveau des tendres. Il ressort devant Bottas et Hamilton, qui s'arrêteront le tour d'après. C'est déjà le 4e passage par les stands pour Hamilton. Hülkenberg reçoit une pénalité de 5 secondes pour être rentré trop lentement dans les stands lors de la neutralisation. Au 25e tour, Rosberg est solidement en tête, 15 secondes devant Kvyat et Vettel, Button est 4e, Pérez 5e, Massa 6e, Bottas 7e, Ricciardo 8e, Sainz 9e et Räikkönen 10e, suivi comme son ombre par Hamilton.


Ca semble aller mieux pour Massa, le Brésilien dépasse Pérez et Button pour remonter en 4e position. Les deux anciens coéquipiers de chez McLaren sont ensuite menacés par Bottas avant de rentrer au stand, au 28e tour pour l'Anglais, au 29e pour le Mexicain, les deux repartent en médiums. Pendant ce temps, Rosberg porte son avance sur Kvyat à 20 secondes, alors que le Russe contient toujours Vettel. Au 31e tour, Hamilton réalise son 5e arrêt et chausse les médiums, pour aller au bout ? Dans tous les cas on ne chôme pas dans les stands chez Mercedes ! Kvyat et Vettel s'arrêtent au 36e tour, le Russe chausse les médiums, l'Allemand les tendres, Vettel part à la chasse au Taureau Rouge ! Rosberg effectue son second arrêt au tour suivant : pneus médiums, tout se passe bien, l'Allemand va au bout. Vettel profite de ses gommes pour dépasser Kvyat, le voilà second, avec 26 secondes à rattraper sur Rosberg. Ricciardo et Räikkönen empruntent la pitlane au 38e passage, pneus médiums pour l'Australien, tendres pour la Ferrari. Au 40e tour, Rosberg se promène toujours en tête devant Vettel et Kvyat, Massa est 4e, Bottas 5e, Hamilton 6e, Ricciardo 7e, Pérez 8e, Räikkönen 9e et Button 10e.


Les deux Williams sont aux prises avec Hamilton, ce qui permet à Ricciardo de recoller. Le champion du monde dépasse le Finlandais, qui ne peut résister ni à la Mercedes, ni à la Red Bull de l'Australien. Avec ses gommes tendres plus fraiches, Ricciardo se paie ensuite Hamilton et Massa au 43e tour ! Räikkönen déloge à son tour Bottas et se rapproche de Hamilton. En tête, l'écart est désormais de 30 secondes entre Rosberg et Vettel. Alors que Hamilton met la pression à Massa, il se fait surprendre par Räikkönen au DRS au 46e tour. Très à l'aise, Iceman dépasse ensuite Massa le tour suivant. La fin de course est moins mouvementée, Verstappen et Sainz chassent Pérez du top 10 au 49e tour. Le Hollandais dépassera Bottas au 54e passage et Sainz prendra l'avantage sur la Williams dans le dernier tour. De son côté, Rosberg signe une victoire facile, La 17e de sa carrière et la 6e consécutive. Il devance Vettel et Kvyat sur le podium, devant Ricciardo, abonné au 4e places, Räikkönen 5e, Massa 6e, Hamilton 7e, Verstappen 8e, Sainz 9e et Bottas 10e.



Course
Pos.PiloteEquipeEcartArrêts
1Nico RosbergMercedes AMG56 laps - 1h38m53.891s2
2Sebastian VettelFerrari+37.7763
3Daniil KvyatRed Bull Tag Heuer+45.9363
4Daniel RicciardoRed Bull Tag Heuer+52.6883
5Kimi RäikkönenFerrari+65.8723
6Felipe MassaWilliams Mercedes+75.5112
7Lewis HamiltonMercedes AMG+78.2305
8Max VerstappenToro Rosso Ferrari+79.2683
9Carlos SainzToro Rosso Ferrari+84.1273
10Valtteri BottasWilliams Mercedes+86.1923
11Sergio PérezForce India Mercedes+94.2833
12Fernando AlonsoMcLaren Honda+97.2532
13Jenson ButtonMcLaren Honda+101.9903
14Esteban GutierrezHaas Ferrari+1 lap3
15Nico HülkenbergForce India Mercedes+1 lap4
16Marcus EricssonSauber Ferrari+1 lap2
17Kevin MagnussenRenault F1+1 lap3
18Pascal WehrleinManor Mercedes+1 lap3
19Romain GrosjeanHaas Ferrari+1 lap4
20Felipe NasrSauber Ferrari+1 lap3
21Rio HaryantoManor Mercedes+1 lap3
22Jolyon PalmerRenault F1+1 lap3




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3760
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Chine 2016   Lun 18 Avr - 21:35

Bilan de la course :

Fortunes diverses chez Mercedes, avec une nouvelle victoire pour Rosberg alors que Hamilton a dû batailler dans le peloton. L'Allemand a perdu une place au départ au dépend de Ricciardo, une position qu'il a bien vite récupéré lorsque la Red Bull a crevé. Ensuite Nico n'a plus jamais lâché les commandes de la course jusqu'à la fin, terminant 37 secondes devant Vettel et enfilant le costume de vainqueur pour la 3e fois de suite. Contraint de partir en dernière ligne, Hamilton a été accroché par Nasr au premier virage et y a laissé son aileron avant. Le Britannique a décidé de changer deux fois ses pneus sous neutralisation, mais un passage précoce au stand pour enfiler les médiums a affecté la fin de course de l'Anglais. Alors qu'il visait la 4e position, il n'a pu passer Massa ni contenir Ricciardo et Räikkönen. Le champion du monde termine 7e, bien loin de ses objectifs. Il va falloir réagir.

Les deux Ferrari terminent dans le top 5, et étant donné la cohue du départ, le résultat aurait pu être bien différent. Vettel et Räikkönen se sont touchés, endommageant leurs voitures. L'Allemand a pu rester en piste et rapidement dépasser Massa, Sainz et Hülkenberg. Après la neutralisation, Vettel ferraille avec Bottas et y laisse à nouveau un bout d'aileron, avant de se retrouver aux prises avec Kvyat qu'il finira par dépasser après son second arrêt. L'Allemand termine 2e, et particulièrement remonté contre le Russe qu'il estime responsable de son accrochage avec son équipier. Après un passage au stand pour changer d'aileron, Räikkönen a effectué une remontée dont il a le secret, venant à bout des Force India, des McLaren, des Sauber, des Toro Rosso. En bagarre une partie du temps avec Hamilton, il dépasse le Britannique en fin de course avec ses pneus plus tendres, ainsi que les Williams. Iceman est 5e et aurait terminé sur le podium sans problème sans cette collision au départ. Du coup Ferrari livre une belle course mais a loupé l'occasion de mettre ses deux pilotes sur le podium.

Grosse performance de Red Bull, qui a rappellé au paddock qu'elle savait construire de bonnes voitures. Le feu d'artifice de Ricciardo a été bref, l'Australien a pris la tête au départ, mais crève après seulement deux tours, provoquant l'épisode de safety-car. Retombé en milieu de peloton, l'Australien revient vite dans la zone des points, se battant avec succès contre les McLaren puis les Toro Rosso. En seconde partie de course, Daniel se retrouve aux prises avec les Williams et Hamilton, qui dépasse avec une certaine facilité, pour terminer à nouveau 4e. Un podium ne serait que justice. En attendant, c'est Daniil Kvyat qui est entré dans le top 3. Le Russe est passé en force au départ, provoquant le désordre derrière lui, mais se hissant en 3e position derrière son équipier et Rosberg. Revenu au 2e rang après un arrêt pendant la neutralisation, le pilote Red Bull voit Vettel revenir, et ne pourra pas le contenir, mais il finit à une encourageante 3e place. Pas de doute, Red Bull semble bien à l'aise sur les circuits nécessitant une bonne aérodynamique.

Double arrivée dans les points pour Williams, mais l'équipe de Grove peine à maintenir le niveau qui lui permettait de viser le podium ces deux dernières années. Massa a réalisé une course solide, il pointe en seconde position après la neutralisation, avant de céder au stand face à Kvyat et Vettel. Le Brésilien imprime néanmoins un bon rythme, même s'il ne parvient pas à contenir Ricciardo et Räikkönen en fin de course. En revanche Massa résiste jusqu'au bout à Hamilton et décroche la 6e place. Bottas a perdu beaucoup de temps suite aux accrochages du départ et s'est retrouvé bloqué derrière Pérez. Vers la mi-course, le Finlandais se retrouve derrière son équipier, mai le passage au pneus médiums ne lui réussit pas, et il se fait dépasser par Ricciardo, Räikkönen, Hamilton puis les Toro Rosso. Bottas boucle la course au 10e rang, c'est assez décevant. Mais Williams repart de Chine avec quelques points.

Double arrivée pour Haas, mais cette fois-ci loin des points. Gutiérrez était satisfait de ralier l'arrivée, malgré quelques ennuis, notamment un DRS défaillant. Le Mexicain pointait en début de peloton lors de la neutralisation, mais il est rapidement rentré dans le rang, terminant en 14e position dans le sillage des McLaren. Pour Grosjean, les choses se sont compliquées dès le départ, avec un acrochage causé par Ericsson. Fortement endommagée et déséquilibrée, la Haas s'est traînée jusqu'en 19e position après un long arrêt au stand pour réparer les dégâts, mais clairement la performance n'était pas au rendez-vous aujourd'hui.

Les deux Toro Rosso marquent des points ce weekend. Max Verstappen a perdu des places au départ avant de devoir patienter derrière son équipier au stand lors de la neutralisation. Tombé dans le ventre mou du peloton, le Hollandais se bat avec Hülkenberg et les McLaren, puis avec Sainz qu'il dépasse. En fin de course, Max dépasse Pérez et Bottas pour terminer 8e. Carlos Sainz a longtemps roulé de concert avec son équipier, qu'il a devancé au stand. L'Espagnol s'est aussi bagarré avec plusieurs champions du monde, Räikkönen, Hamilton, Alonso et Button, puis se fait passer en par son équipier. En toute fin de course, Sainz arrache la 9e place à Bottas. Le résultat est donc satisfaisant.

De nouveau une course décevante pour Force India qui loupe encore les points. Pérez et Hülkenberg pointent en 4e et 5e positions après le premier tour, et peuvent espérer un bon résultat, mais rien ne s'est passé comme prévu. Checo s'est retrouvé sur une stratégie décalée par rapport aux autres pilotes et s'est fait bousculer dans les duels. En 9e position en fin d'épreuve, il peut encore jouer les points mais ne parvient pas à contenir les Toro Rosso. Pérez termine 11e. Course encore plus difficile pour Hülkenberg, qui a réalisé un bon départ avant d'enchaîner les ennuis. Pour éviter de patienter derrière son équipier au stand, l'Allemand roule lentement dans la pitlane et reçoit 5 secondes de pénalité. Mais L'Allemand n'a après cet épisode jamais roulé dans la zone des points, il termine à une lointaine 15e place. Inquiétant pour Force India qui ne semble pas en mesure de maintenir le niveau entrevu ces deux dernières années.

Après l'ouverture du score de McLaren par Vandoorne il y a 15 jours, les deux champions du monde n'ont pas été en mesure de transfomer l'essais à Shanghaï. Button a gagné des places au départ et s'est retrouvé derrière Vettel. Le Britannique peut longtemps prétendre aux points et lutte avec les Williams, mais un relais avec les médiums en milieu de course lui fait perdre du temps. Jenson choisit de repasser les super-tendres en fin de course, mais l'usure rapide de ces gommes ne permet pas au champion du monde de combler son retard. Alonso pointe au 3e rang lors de la neutralisation, mais pour l'Espagnol la course n'a pas non plus été de tout repos.

Chez Renault, il n'y a rien de bon à retenir du weekend alors que l'équipe voulait décrocher ses premiers points. Magnussen et Palmer n'avaient pas un rythme suffisant et ont souffert de la dégradation rapide de leurs pneus. Magnussen a fait trois arrêts, dont un lors de la neutralisation, mais termine 17e juste derrière Ericsson. C'était pire pour Palmer qui a dû s'arrêter à quatre reprises et qui a pourtant usé ses pneus très rapidement. L'Anglais est dernier. Un résultat clairement mauvais, il faudra réagir vite à Enstone.

Toujours pas de points pour Sauber. Les deux pilotes ont ferraillé au départ, Ericsson éperonnant Grosjean et Nasr heurtant Hamilton. Le Suédois a ensuite tenté de rejoindre l'arrivée avec deux longs relais en pneus médiums, mais la performance n'était pas au rendez-vous, il termine 16e. Le Brésilien, qui a crevé suite à son contact avec Hamilton s'est débattu avec un châssis qu'il prétend raté pour terminer à une anonyme 20e place. Nasr aura droit à un nouveau châssis pour le prochain GP, mais les Sauber sont vraiment loin des points.

Course tranquille pour les Manor. Wehrlein et Haryanto ont réussi à rejoindre l'arrivée sans encombre. Les deux hommes pointaient dans le top 10 lors de la neutralisation, pendant laquelle ils ne se sont pas arrêtés. Ils ont ensuite logiquement plongé dans la hiérarchie, mais les deux jeunes loups ont réussi à se battre avec d'autres monoplaces. L'Allemand, 18e, avait Magnussen dans son viseur, alors que l'Indonésien termine 21e entre la Sauber de Nasr et la Renault de Palmer. Mais avec autant de voitures à l'arrivée, impossible évidemment de viser un bon résultat.




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Gallezian
 
 
avatar

Messages : 3760
Date d'inscription : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : entre Lille et Lens

MessageSujet: Re: Grand Prix de Chine 2016   Mer 20 Avr - 12:29

Du côté du championnat du monde, Rosberg s'est construit un solide matelas sur Hamilton, 36 points d'avance pour l'Allemand sur le champion du monde. 3 points séparent le Britannique de Ricciardo, très régulier avec trois 4e places consécutives. Les deux Ferrari suivent avec respectivement 33 et 28 points. Avec son podium, Kvyat revient à 1 point derrière Massa.

Chez les constructeurs, Mercedes continue de grappiller des points, 114 contre 61 à Ferrari, par contre Red Bull n'a que 4 points de retard sur la Scuderia. 4e avec 29 points, Williams ne semble pas en mesure de contester la position des trois équipes devant elle. 6e, Toro Rosso revient à un point de Haas. Pas de points pour les autres ce weekend, Force India, Sauber et Renault n'ont pas montré grand chose, McLaren n'est pas encore à niveau mais on connaît la capacité de développement du côté de Woking. Après deux courses brillantes, Haas s'est effondrée et Manor est à sa place habituelle.

Pos.PilotePointsEvolutionPos.EquipePointsEvolution
1Nico Rosberg7501Mercedes1140
2Lewis Hamilton3902Ferrari610
3Daniel Ricciardo3603Red Bull570
4Sebastian Vettel3324Williams290
5Kimi Räikkönen2815Haas180
6Felipe Massa2216Toro Rosso170
7Daniil Kvyat2137Force India60
8Romain Grosjean1838McLaren10
9Max Verstappen1319Renault00
10Valtteri Bottas7110Sauber00
11Nico Hülkenberg6211Manor00
12Carlos Sainz40
13Stoffel Vandoorne10
14Kevin Magnussen00
15Sergio Pérez02
16Jolyon Palmer01
17Marcus Ericsson01
18Fernando Alonso05
19Jenson Button01
20Pascal Wehrlein02
21Felipe Nasr02
22Esteban Gutierrez00
23Rio Haryanto02




"La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde."
Soichiro Honda
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grand Prix de Chine 2016   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grand Prix de Chine 2016
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grand Prix de Chine 2016
» Grand Prix d'Allemagne 2016
» Grand Prix de Malaisie 2016
» Grand Prix du Japon 2016
» Grand Prix de Chine 2017

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Challenge F1 :: Hors-Jeu :: La F1 en générale de Gallezian-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit